Jérémie Moreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jérémie Moreau

Message par kenavo le Mer 11 Jan - 6:31



Jérémie Moreau, né le 17 mars 1987, est un auteur français de bande dessinée.
Il est également character designer et illustrateur.


Source : Wikipédia


Dernière édition par Kenavo le Mar 24 Jan - 13:22, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jérémie Moreau

Message par kenavo le Mer 11 Jan - 6:32

Avec: Wilfrid Lupano


Le singe de Hartlepool
Présentation de l'éditeur
En pleine guerre napoléonienne, un navire français fait naufrage au large de Hartlepool. Parmi les débris, un seul survivant : un chimpanzé, mascotte de l'équipage portant l'uniforme tricolore. Mais, dans ce petit village d'Angleterre, où personne n'a jamais vu de Français, l'animal correspond assez bien à l'idée qu'on se fait de l'ennemi. Aussitôt, le singe est traîné en justice, et accusé d'espionnage...

Une petite consultation sur Wikipédia :
La légende du singe
Pendeur de singes (de l'anglais Monkey hanger) est le surnom donné aux habitants de la ville. Une variante de ce surnom est celui de Chimp choker (« étrangleur de chimpanzés »).
Selon la légende locale, pendant les guerres de l'époque napoléonienne, un chasse-marée fit naufrage sur les côtes de Hartlepool. Le seul survivant fut un singe qui portait un uniforme français. Ce singe avait sans doute pour rôle de distraire l’équipage durant les longues traversées.
En trouvant ce singe, les habitants décidèrent de le traîner en justice séance tenante, sur la plage. Étant donné que l’animal était incapable de répondre à leurs questions, et comme beaucoup d'habitants du lieu n'avaient aucune idée de ce à quoi pouvait ressembler un Français, ils en conclurent qu’il s’agissait d’un espion français. En conséquence, dans un souci de prudence, le singe fut condamné à mort, et exécuté par pendaison au mât d’un navire de pêche1 qui se trouvait à l'extrémité de la pointe de terre.
Envie de voir ce que cela donne en BD. Et c’est énorme ce que ces deux ont fait avec cette légende. Une bonne leçon de racisme à retenir, bien que par moment très rigolo, cela devient un rire jaune qui nous montre que les hommes n’ont pas pour autant changé depuis ces temps. La peur de l’autre et les préjugés qui vont vite quand la masse dicte la loi. Impressionnant !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jérémie Moreau

Message par kenavo le Mer 11 Jan - 6:34


Max Winson T1 - La Tyrannie
Présentation de l’éditeur
"Il n'a jamais perdu un match de tennis. Il est numéro 1 mondial depuis 7 ans, terrifiant vainqueur à la mine mélancolique, l'idole d'un peuple biberonné à la réussite... Mesdames et messieurs, nous recevons le grand Max Winson ! Alors, Max Winson, gagner une fois, deux fois, dix fois, c'est bien entendu grisant, mais quand on pulvérise ses adversaires année après année... Je dois vous poser la question : vous arrive-t-il de vous sentir coupable ?"
J’aime bien le tennis. Mais j’étais plutôt réticente de le découvrir en BD. Ma sympathie pour Jérémie Moreau a pris la décision, j’ai tellement adoré son premier livre, je voulais continuer avec lui.

Et ben, je dois dire que je sors assez contente de ce livre. Pleine d’admiration pour l’artiste, les planches sont sublimes.
Considérant qu’il est cette fois responsable pour les images et le scénario, je dois dire chapeau, c’est pas mal du tout.

Seulement cette histoire de super héros m'a laissé un peu indifférente. Peut-être le deuxième tome va lui donner un peu plus de relief.

Puisque je suis une lectrice fidèle, je vais certainement le suivre dans la suite.

Néanmoins je suis contente de voir le développement de ce jeune auteur, il va nous faire encore beaucoup de bonnes BD !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jérémie Moreau

Message par kenavo le Mer 11 Jan - 6:35


Max Winson T2 – L’échange
Présentation de l’éditeur
Parce qu'il n'a pas réussi à perdre, Max Winson est responsable de la mise à mort de son adversaire. Dévasté par cette énième victoire et ses funestes conséquences, le décès de son père et l'arrestation de son entraîneur, le pantin sublime s'enfuit. Mais la passion du sport l'anime toujours. Et s'il lui fallait juste apprendre une nouvelle manière de jouer ?

@kenavo a écrit:Puisque je suis une lectrice fidèle, je vais certainement le suivre dans la suite.
Et je n’ai jamais fait mieux que de suivre cette envie !

La froideur, la vitesse des images, le détachement avec le héros de l’histoire… tout ce que j’ai éprouvé lors du premier tome, prend en fait sens dans la suite.

Il fallait ‘installer’ ce personnage dans un certain contexte pour le faire changer de façon sublime dans un deuxième volet.

Voilà que Max prend enfin forme, il devient palpable parce qu’il s’autorise des sentiments et surtout qu’il va quitter le chemin prévu pour lui.

J’ai vraiment adoré l’évolution du personnage et ainsi je peux aussi revenir sur mes sentiments plutôt mitigés concernant le premier tome.

Beau travail, encore une fois, en ce qui concerne Jérémie Moreau. Et d’autant plus curieuse de voir la suite de ses albums !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jérémie Moreau

Message par kenavo le Mer 11 Jan - 6:35

Scénario: Chris Donner et Jérémie Moreau d’après l’œuvre de Chris Donner


Tempête au Haras
Présentation de l’éditeur
Jean-Philippe n’a qu’un rêve : devenir jockey. Né dans le haras tenu par ses parents, il grandit aux côtés des poulains et n’est jamais aussi heureux qu’à cheval. Lorsque Belle-Intrigante met au monde une pouliche, Tempête, il en est certain : elle deviendra un crack ! Le crack qu’attendent ses parents depuis des années et qu’il montera. Mais un soir d’orage vient briser ses espoirs. Tempête, affolée, piétine le dos de Jean-Philippe, qui ne marchera plus. Il devra alors faire de l’impossible une réalité, pour renouer avec son rêve.
Quelle belle histoire.

Jérémie Moreau a la bonne main de se trouver des histoires tout à fait extraordinaire pour mettre en images.

Non, on ne peut pas dire que j’ai une prédilection pour les histoires de chevaux, mais suivre ce petit garçon et son destin exceptionnel et voir sa passion pour arriver à surmonter son handicap est vraiment un moment de bonheur.

J’ai adoré ce livre et Jérémie Moreau reste un de mes auteurs BD dont j’ai envie de suivre le parcours de plus près !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jérémie Moreau

Message par Moune le Mer 11 Jan - 10:24

Ça paraît en effet intéressant et "adulte", sans mièvrerie. J'aime beaucoup le singe, si bien croqué !
avatar
Moune

Messages : 613
Date d'inscription : 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jérémie Moreau

Message par kenavo le Mer 11 Jan - 10:26

Le singe de Hartlepool reste mon grand coup de coeur de lui...
aussi bien scénario que dessins à la hauteur, un 'sans fautes' Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jérémie Moreau

Message par kenavo le Lun 25 Sep - 6:15


La saga de Grimr
Présentation de l’éditeur
La Saga de Grimr est une quête d’identité tragique dans un décor grandiose. Le héros y est confronté à chacun des piliers de la culture islandaise : le prestige de la généalogie, le culte de la loi et la superstition.

1783. L’Islande, accablée par la misère, doit encore subir le joug du Danemark. Et le sort de Grimr, devenu orphelin, est plus cruel encore dans ce pays où l’homme se définit d’abord par son lignage. Doté d’une force impressionnante, il se sait capable de rivaliser avec les plus fameux héros de saga même s’il n’est le fils de personne. Il ne lui manque que l’opportunité de prouver sa valeur

Depuis que j’ai vu l’interview d’Eric Boury, j’avais envie de partir en Islande.

Finalement cela s’est fait en compagnie de Jérémie Moreau et cette saga de Grimr.

D’un côté il y a des sublimes planches qui montrent ce pays dans toute sa beauté… bien qu’elle est probablement un des endroits les plus défavorables pour les hommes.

Ceux qui ont persistés de s’y installer ont fait preuve d’une volonté à part. Et cet endroit ne pouvait pas faire autre que de donner naissance aux sagas, histoires d’hommes extraordinaires…

Grimr fait partie de ces hommes et pour toute saga qui se respecte, elle est triste et sombre… mais Jérémie Moreau a une fois de plus créé un album qui va me rester en mémoire…

Quel talent !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jérémie Moreau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum