Fabcaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabcaro

Message par kenavo le Ven 20 Jan - 5:58



Fabrice Caro, dit Fabcaro ou Fab, est un auteur de bande dessinée et romancier français né le 10 août 1973.

Il obtient en 2015 le Prix Landerneau BD « Coup de cœur », créé spécialement par Philippe Geluck, pour l'album Zaï, Zaï, Zaï, Zaï.


Source : Wikipédia


Dernière édition par Kenavo le Mar 24 Jan - 13:18, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabcaro

Message par kenavo le Ven 20 Jan - 5:58


Zaï Zaï Zaï Zaï
Présentation de l’éditeur
Un auteur de bande dessinée, alors qu'il fait ses courses, réalise qu'il n'a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l'auteur le menace et parvient à s'enfuir.
La police est alertée, s'engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles.
Assez vite les médias s'emparent de l'affaire et le pays est en émoi. L'histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d'engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l'auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l'ensemble de la société.
Voici le nouveau récit choral de l'imparable Fabcaro, entre road-movie et fait-divers, l'auteur fait surgir autour de son personnage en fuite, toutes les figures marquantes -et concernées- de la société (famille, médias, police, voisinage...) et l'on reste sans voix face à ce déferlement de réactions improbables ou, au contraire, bien trop prévisibles.
C’est surtout après quelques mots de @Maryvonne que je voulais découvrir cette BD. J’avais raison de lui faire confiance.

Du fait que le personnage principal a oublié sa carte de fidélité du magasin où il voulait faire ses achats, Fabcaro emmène son lecteur dans une histoire tout à fait déjantée… mais tellement vraie par moment, ça fait peur !

Mais j’ai beaucoup ri, c’est vraiment drôle.

En plus qu’il met le doigt sur plusieurs soucis de notre société, c’est hallucinant comment il arrive à montrer tout cela avec une histoire aussi folle !

Merci à Maryvonne, une très bonne découverte!





voir plus de planches

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabcaro

Message par Queenie le Ven 20 Jan - 6:48

Ah tiens il est dans ma pal. Toujours pas ouvert.

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 2035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabcaro

Message par kenavo le Ven 20 Jan - 8:45

il ne te reste plus que de l'ouvrir... et je pense que tu vas faire une belle découverte Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabcaro

Message par Aeriale le Ven 20 Jan - 11:11

Oh je l'aime bien lui!

Découvert grâce à Figurec il y a un petit moment (2006?) d'abord sorti en roman mais plus lu depuis!



 J'avais adoré son humour et la réflexion autour, très pertinente (Sur l'image, les faux semblants, tout ce qu'on veut montrer et qui diffère de la réalité)

Je vais vous en parler d'ailleurs ;-)
avatar
Aeriale

Messages : 2455
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabcaro

Message par kenavo le Mer 12 Juil - 5:17


Pause
Présentation de l’éditeur
Comment un auteur vit son succès, non sans subir les affres de la création et la peur de voir fuir les muses. Le tout avec une sacrée tendance à la somatisation et l'hypocondrie… De cette période ''un peu flottante'', Fabcaro réalise un album dans la logique de continuité de thèmes qui lui sont chers. On retrouve ainsi son talent à dépeindre avec humour ses travers et défauts, à traiter de sujets profonds sans lourdeur, à en donner une perspective qui nous touche en miroir. Des éléments toutefois étonnants, avec une couverture à l'identité graphique forte où le titre est symbolisé par le logo ''Pause''; et une oeuvre comportant une touche d'expérimentation : à la fois chronique et journal de bord, elle mélange planches, strips et dessins. Un pêle-mêle calculé qui joue sur les respirations, les vides, les rythmes, comme autant de symboles des doutes de l'auteur, sans volonté d'esthétisme élitiste. Par ailleurs,son graphisme a mûri et évolué depuis quelques temps, se nourrissant même parfois de styles différents. L'album séduira les inconditionnels car, si son personnage manque d'inspiration, elle ne fait pas défaut à son auteur et alter-ego. Et les nouveaux lecteurs découvriront la richesse de son univers.
J’ai trouvé cet album parmi le choix des BDs pour l’été de l’OBS.

Quelle belle trouvaille!

Je sais, c’est probablement méchant de se marrer de quelqu’un qui est en panne d’inspiration, mais Fabcaro se montre d’une façon si hilarante, on ne peut pas éviter de garder le grand sourire tout au long de la lecture.

Je me suis en tout cas régalée et j’adore son sens de l’observation… en plus son honnêteté de se montrer en toutes circonstances.

Un très bon moment de lecture… idéal pour cette saison, mais à mon avis un livre qui fait du bien tout au long de l’année.




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabcaro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum