Drago Jančar

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Arabella le Jeu 2 Nov - 9:52

Mais cela se lit très facilement.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2796
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Aeriale le Jeu 2 Nov - 11:00

Ça fait très envie, merci Arabella!

Un auteur que je découvre à chaque fois diffèrent. Mon préféré reste Des bruits dans la tête pour l'instant ( Mais je n'en n'ai lu que trois) 

Celui ci sur la perversité humaine et les abus du pouvoir m'y font penser. Je le retiens, d'autant que comme tu dis, il se lit aisément souvent !!!
avatar
Aeriale

Messages : 3691
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Arabella le Jeu 2 Nov - 11:34

Des bruits dans la tête c'est aussi mon préféré. J'attends le suivant, il m'en reste un encore à lire (mais pas en français, pas traduit).

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2796
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Queenie le Jeu 2 Nov - 15:20

Que 3... C'est pas mal quand même !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2983
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Arabella le Jeu 2 Nov - 19:28

Oui, c'est pas mal, je crois qu'il y a 5 romans en tout qui ont été traduits en France. Plus deux livres de nouvelles. Là, j'en suis venue à me rabattre sur une pièce de théâtre, faute d'autre chose.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2796
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Aeriale le Ven 3 Nov - 14:19

Tant mieux! J'aime de plus en plus cet auteur.

-Des bruits dans la tête-



Comment parler d'un tel livre? @Arabella a parfaitement retranscrit l'essentiel: D'une justesse impressionnante, d'une richesse et d'une intensité folles. Tout se passe dans cette prison de Livada d'où un soulèvement éclata il y a plus de 40 ans. Keber, cet homme rompu à la guerre, qui a bourlingué au travers des océans, voyagé dans des wagons à bestiaux, dormi au milieu de cadavres et connu nombre de femmes, raconte au narrateur emprisonné avec lui à Moribor (une prison en Slovénie) comment tout cela s'est déroulé, point par point, lui l'instigateur dépassé par son oeuvre, obsédé par le siège de Massada, 2000 ans avant notre ère, au cours de laquelle les juifs firent front aux romains dans une tentative désespérée.

Dès lors le rythme s'installe, obsédant, haché par endroits, enflammé à d'autres. On suit le déroulement de cette mutinerie improvisée et dévastatrice où chacun se révèle à son tour bourreau ou esclave, dominant ou dominé. Jancar, dans ce récit terrifiant, illustre magnifiquement la perversité des hommes, leur besoin de conquêtes même si la cause est perdue, ce sentiment de puissance face à la faiblesse de la masse. Comment on la manipule et comment naissent les dictatures.

Un récit haletant, porté par des échappées quasi lyriques où le héros mêle ses souvenirs, ses aspirations ou ses hallucinations. Son amour perdu pour Leonca, ce besoin de rêves pour supporter l'enfermement, éviter la folie. C'est très fort, fascinant je dirais. J'ai eu du mal à le lâcher, mais j'avais aussi envie de le faire durer. C'est la marque des grands livres, on ne tombe pas si souvent dessus. Génial, merci Arabella et le forum, un vrai grand plaisir de lecture!
avatar
Aeriale

Messages : 3691
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Arabella le Ven 3 Nov - 17:21

Oui, un très grand livre. Merci de ton commentaire, @Aeriale.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2796
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Epi le Ven 3 Nov - 19:20

Vos commentaires donnent vraiment envie. En plus j'en ai un dans ma PAL (mais j'ai oublié lequel)

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1850
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Arabella le Ven 3 Nov - 20:47

@Epi a écrit:Vos commentaires donnent vraiment envie. En plus j'en ai un dans ma PAL (mais j'ai oublié lequel)

giggle

Le problème des PAL débordantes...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2796
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Arabella le Jeu 12 Avr - 22:01

Et l'amour aussi a besoin de repos



Drago Jančar part d’une photo réelle, prise pendant la seconde guerre mondiale à Maribor en Slovénie, sa ville natale. Au centre, une jeune femme qui se retourne pour regarder un soldat allemand. Sonja, la jeune femme en question, Valentin le jeune homme qu’elle aime, et Ludwig, le soldat, seront le trois personnages principaux du roman. Lorsque celui-ci commence, Valentin est en prison, soupçonné d’être un partisan. Sonja, désespérée, s’adresse à Ludwig, qu’elle a un peu connu avant la guerre, pour essayer d’aider celui qu’elle aime. Ludwig, SS de conviction, essaie de tirer profit de cet état de choses. Une situation inextricable et tragique se met en place, pendant que la guerre se dirige vers sa fin, et que les communistes prennent peu à peu le contrôle de la situation.

Drago Jančar a écrit avec ce livre une œuvre très romanesque, pleine de rebondissements, de surprises, de suspens, d’émotions fortes, pleine aussi de tristesse, de nostalgie, de regrets. L’auteur, d’une main de maître, tient son lecteur en haleine, le touche, l’émeut, sans un instant de relâchement du début jusqu’à la fin du roman. Une fois la lecture commencée, l’envie de continuer, de savoir ce que deviennent les personnages est irrésistible ; même si à certains moments, une émotion trop forte oblige à arrêter la lecture, à faire tomber la tension.

Drago Jančar, comme dans ses livres précédents livre une vision très noire de la nature humaine, de la violence, des capacités de haine et destruction qu’elle contient, surtout lorsqu’une idéologie, une organisation sociale les utilise, les amplifie, donne à certains individus un trop grand pouvoir sur les autres, car ce sont les plus violents, les plus destructeurs, qui s’emparent des rênes. Le surgissement de la bestialité n’est jamais loin.

Le livre aborde des thématiques très sombres, évoque des événements très cruels, qui correspondent à ce qui se passait à l’époque. Il le fait avec une forme de délicatesse et pudeur, même s’il ne dissimule pas ni n’atténue les faits. Et malgré la mort, la souffrance, les horreurs, une part d’humanité subsiste chez ses personnages, une sorte de beauté, beauté de l’instant, beauté du monde, des sentiments. Qu’il s’agit d’essayer de préserver, de cultiver, de retrouver, pour ne pas perdre son âme et ne pas se perdre soi-même. Sinon, c’est le vide, le désespoir, et l’envie de faire souffrir les autres.

Un livre passionnant et bouleversant, une autre grande réussite de Drago Jančar, un auteur que j’aime énormément, et dont j’attends chaque nouveau livre avec impatience.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2796
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Aeriale le Jeu 12 Juil - 15:55

-Et l'amour aussi a besoin de repos-





Nous sommes à Maribor durant la guerre. L'ancienne Styrie est annexée par l'Allemagne nazie qui cherche à purifier la race et éradiquer les slovènes. Sonja, une jeune étudiante dont le fiancé Valentin est retenu prisonnier par les SS qui le soupçonnent d'appartenir à la résistance, demande à une ancienne connaissance devenue officier, Ludwig, d'intervenir en sa faveur. Elle ne se doute pas qu'une effroyable mécanique se met en place et qu'elle va se retourner sur elle.

Dès le début, nous entrons dans cette partie de l'Histoire par le biais d'une photo et l'intrigue ne nous lâche plus. Toute l'horreur de la guerre, et surtout de ses retombées dans un pays envahi, nous prennent de plein fouet. La peur du voisin, des dénonciations, des trahisons, cette violence qui ne demande qu'à surgir dès qu'un groupe pris au piège cherche à reprendre le pouvoir et instaurer ses lois. Où se situe le mal, où est le bien? Comment trouver un sens quand l'idée de revanche dépasse les valeurs humaines, quand les anciennes victimes usent des mêmes codes que leurs bourreaux, et que la face noire des âmes se révèle.

Drago Jancar dont le père fut emprisonné par les nazis et qui connut la prison de Tito ne juge pas. Avec pudeur et infiniment de justesse, il pose un regard profondément honnête sur la folie des hommes sans jamais se départir de cette petite lumière emplie de foi en l'autre, que personnifient certains de ses personnages.

C'est terriblement beau et cruel à la fois, c'est toute la complexité du monde dans ces lignes. Jamais totalement désespéré. Il m'habite encore. Un auteur que je place très haut, tout comme @Arabella qui en parle superbement. Mqagnifique! I love you
avatar
Aeriale

Messages : 3691
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Arabella le Ven 13 Juil - 13:01

Merci de ton commentaire @Aeriale, c'est un beau livre, qui remue très fort.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2796
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par domreader le Dim 15 Juil - 19:47

Oui il donne envie ce commentaire! N'importe un Livre de lui en vacances.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
avatar
domreader

Messages : 1079
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Aeriale le Lun 16 Juil - 9:14

@Arabella a écrit:Merci de ton commentaire @Aeriale, c'est un beau livre, qui remue très fort.
Ah oui...J'ai dû aussi m'arrêter parfois tellement c'était poignant. Quel talent!

@domreader a écrit:Oui il donne envie ce commentaire!  J'emporte un Livre de lui en vacances.
Oh super, Dom!

Il m'a tellement remuée que je l'ai collé d'office dans les mains d'une amie. Un de mes préférés de lui, avec Des bruits dans la tête..
avatar
Aeriale

Messages : 3691
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drago Jančar

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum