Charles Juliet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charles Juliet

Message par Luciole le Lun 30 Jan - 17:08

Charles Juliet, né le 30 septembre 1934 à Jujurieux dans l'Ain, est un écrivain français.



Biographie
Quatrième enfant (deux frères et une sœur l'ont précédé) d’une famille pauvre, le tout jeune Charles a un mois lorsque sa mère biologique est internée dans un hôpital psychiatrique (à la suite d'une tentative de suicide et pour son état mental dépressif). Il est ensuite placé à l'âge de trois mois dans une famille de paysans suisses1 qu'il ne quittera plus.
À sept ans, pendant la Seconde Guerre mondiale, il assiste à l'enterrement de sa mère (dont il vient d'apprendre l'existence), morte de faim à 38 ans dans l'asile où elle était placée (un de ces asiles délaissés par le gouvernement de la France occupée de cette époque, qui ne nourrissaient plus les internés). La disparition de sa mère et l'attitude de son père envers lui le marqueront à jamais.
À douze ans, il entre comme enfant de troupe à l'école militaire d'Aix-en-Provence (actuel Lycée militaire d'Aix-en-Provence), où il traversera de dures épreuves. Il en sort à vingt ans, admis à l'École de santé militaire de Lyon. Trois ans plus tard, il abandonne ses études de médecine pour se consacrer exclusivement à l'écriture. Il travaille quinze ans dans la solitude avant de voir paraître son premier livre, Fragments, préfacé par Georges Haldas (Meurtre ou sacrifice). De ces « années lentes » remontent également des rencontres importantes avec d'autres artistes (Michel Leiris, Bram van Velde, Raoul Ubac, Pierre Soulages, Samuel Beckett…). Il vit alors à Marseille dans le 2e arrondissement.
Il gagne la reconnaissance du public avec L'Année de l'éveil (Grand prix des lectrices de Elle, 1989), récit romancé de son expérience d'enfant de troupe. Il publie également aux éditions POL un important Journal (tenu depuis 1957) en plusieurs volumes.
Ses poèmes et autres ouvrages sont traduits dans de nombreuses langues dont l'allemand, l'espagnol, l'italien, l'anglais (États-Unis), le polonais, le japonais, le vietnamien, le turc, le coréen ou le chinois. Des extraits de ses ouvrages figurent aujourd'hui dans les manuels scolaires.
Charles Juliet a réalisé plusieurs séries d'émissions à France Culture et deux pièces radiophoniques ont été diffusées sur les antennes de cette station.

Oeuvre
Son œuvre autobiographique, notamment Lambeaux, nous en apprend beaucoup sur sa personnalité. Charles Juliet se voit comme un débutant, se comparant à un « néophyte » dans un passage du livre ou il évoque sa difficulté d'écrire. D'une manière générale, il a tendance à se sous-estimer. Il se dévalorise, se diminue, car il a, selon ses dires, « une exigence beaucoup trop haute » qui l'entraîne à douter de ses propres moyens et capacités. Il n'a pas confiance en lui, en son talent, et se sent inférieur aux écrivains qu'il admire. Il s'analyse toujours de manière honnête, aborde fréquemment les difficultés de l'écriture et apporte également une réflexion sur l'autobiographie (difficulté d'exprimer avec des mots ce qu'il ressent et douleur causée par le rappel de certains souvenirs).

Ses principaux ouvrages

Source : Wikipédia au 30 janvier 2017

_________________
geek  “Il n’y a point de génie sans un grain de folie.” Aristote
avatar
Luciole

Messages : 406
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 42
Localisation : France - Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Juliet

Message par Luciole le Lun 30 Jan - 17:24

C'est une collègue de travail qui m'a fait découvrir Charles Juliet il y a quelques années.

Elle m'avait conseillée Fragments et surtout offert Lambeaux.

Lambeaux est un de mes petits bijoux de lectrice.
C'est un récit autobiographique. Charles Juliet y livre avec délicatesse, poésie, sensibilité sa relation avec sa mère qui était fragile.

J'aime sa façon d'écrire, sublime, et sa capacité à décrire les sentiments, les tourments.

_________________
geek  “Il n’y a point de génie sans un grain de folie.” Aristote
avatar
Luciole

Messages : 406
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 42
Localisation : France - Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Juliet

Message par Aeriale le Lun 30 Jan - 19:14

Ah oui, quel beau livre, tu fais bien d'en parler Luciole!

Une amie commune disait
 son oeuvre est largement autobiographique et je ne la trouve cependant pas narcissique. Elle n'est pas tournée vers lui-même mais vers l'humanité.
    Ce qui prime c'est l'universalité et l'humanité, oui, de son propos, c'est ce qu'il a dégagé de ses années d'introspection, de descente en lui-même.
Je trouve ces remarques tout à fait justes. Et c'est ce qui force le respect devant ce roman autobiographique



J'aime déjà le titre court, un seul mot, intense. Lambeaux de vie, de ce quelle peut laisser une fois qu'elle s'est nourrie des êtres. Ce qu'il en reste parfois pour se reconstruire. Un parcours atypique. Cette lutte qu'il s'est livrée sur lui-même et dont il est sorti vainqueur m'a beaucoup touchée. C'est l' hommage d'un homme envers cette mère inconnue et dont il a inventé les contours pour nous livrer ce douloureux portrait: Celui d'une femme incomprise, enfermée dans son silence, et sacrifiée à la vie.

L'emploi de la 2ème personne du singulier m'a un peu gênée, au début. Une intimité presque trop lourde, j'ai trouvé la multiplication de ce tu à l'infini un parfois lassant. Mais elle a fini par créer un climat particulier, et je me suis sentie peu à peu impliquée dans le récit de cette femme jusqu'à en ressentir sa détresse, cette soif des mots et de l'amour, puis son renoncement.

Lorsqu'elle disparait, l'auteur maintient quand même ce lien qui du coup lui permet une distance. On est un peu surpris, puis on prend le rôle de l'observateur, qui devient aussi le sien. Dans cette seconde narration de sa propre vie, on retrouve les mêmes combats, une existence où la folie guette toujours, et qui les unit.

La fin est superbe car on assiste à une renaissance. Charles Juliet "ressuscitera " grâce aux mots, ces mots qui lui ont tant manqué, à Elle.
Les œuvres que tu as eu le bonheur de rencontrer, tu ne les as pas abordées en esthète mais en affamé. Jour après jour, elles t’ont accompagné et nourri, donné du courage et poussé en avant, guidé et aidé à te frayer une sente dans la forêt dont tu cherchais à t’échapper.
Une très belle confession, le récit d'un combat obstiné et douloureux d'un homme à qui la vie n'a pas fait de cadeaux, mais dont l'issue heureuse et optimiste est aussi une très belle déclaration d'amour à la vie.
avatar
Aeriale

Messages : 2530
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Juliet

Message par Arabella le Mar 31 Jan - 20:29

Je tourne autour depuis un moment. Peut-être cette année.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2202
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Juliet

Message par domreader le Jeu 2 Fév - 18:14

Lambeaux est magnifique !!

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 733
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Juliet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum