Nadja Fejto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nadja Fejto

Message par kenavo le Sam 4 Fév - 5:43



Nadja est née en 1955 à Alexandrie en Egypte.

Elle a vécu au Liban jusqu'en 1960, puis s'est installée à Paris.

Nadja (Nadja Fejto), qui a choisi son pseudonyme d'après le roman d'André Breton, est auteure et illustratrice de livres pour enfants et de bande dessinée.


Source : Ricochet/Babelio


Dernière édition par Kenavo le Sam 4 Fév - 5:46, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nadja Fejto

Message par kenavo le Sam 4 Fév - 5:44


Les filles de Montparnasse
1. Un grand écrivain
Présentation de l'éditeur
Premier volet d’une tétralogie, ce livre suit les destins mêlés d’un groupe d’amies partageant le même appartement, dans le Montparnasse des années 1870. Amélie sera écrivain, Garance voudrait être un grand peintre, Elise rêve d’être chanteuse et Rose-Aymée est modèle. A la manière d’un feuilleton (ou d’une « série»), le récit entrelace les épisodes de leurs destins respectifs : carrières, amours, amitiés, coups de théâtre, ruptures. Avec ses couleurs flamboyantes, son érotisme, Les filles de Montparnasse est un roman somptueux et baroque, en Technicolor. Au fil de ces trois volumes, c’est toute une époque qui revit sous nos yeux, celle des années qui suivent la Commune de Paris.


Les filles de Montparnasse
2. Au nom du père

Présentation de l'éditeur
A quoi rêvent les jeunes filles des années 70 ? Amélie écrit, Garance peint, Elise chante, Rose-Aymée est modèle. Toutes les quatre partagent un appartement à Montparnasse. La Commune de Paris vient à peine de se terminer -car nous sommes en 1873- et le monde de demain s'annonce déjà. Piégée par son amant et patron, Elise joue avec le feu entre son succès grandissant et son inquiétante accoutumance à la morphine. Garance, en pleine crise artistique, se rapproche de son voisin, le peintre Tarkan, et découvre son passé. Amélie, elle, apprend que l'écrivain Blanchart lui a volé son histoire... Avec ses couleurs flamboyantes, ses dialogues impertinents et sa sensualité, Les Filles de Montparnasse est une somptueuse tétralogie en Technicolor dont Nadja nous offre ici le second volume.


Les filles de Montparnasse
3. Les jupes noires

Présentation de l'éditeur
Amélie écrit, Garance peint, Élise chante, Rose-Aymée est modèle. Toutes les quatre partagent un appartement à Montparnasse. La Commune de Paris vient à peine de se terminer, nous sommes en 1873, et le monde de demain s’annonce déjà. Ce troisième tome nous fait découvrir le passé de Rose-Aymée, la prostitution et ses liens avec les mouvements féministes de l'époque. Garance, quant à elle, est toujours indécise sur la direction à donner à sa peinture, mais finit par faire du nu masculin. Le père d'Élise n'a pas été tué lors de l'attentat et, à l'hôpital de l'Hôtel-Dieu, il se remet à la peinture. Amélie, enfin, se découvre féministe et renoue avec la littérature. Avec ses couleurs flamboyantes, ses dialogues impertinents et sa sensualité, Les Filles de Montparnasse est une somptueuse tétralogie en Technicolor dont Nadja nous offre ici le troisième volume.


Les filles de Montparnasse
4. Une vraie biche

Présentation de l’éditeur
Avec Une vraie biche, Nadja fait plus que jamais résonner les voix de ses héroïnes rebelles désireuses de conquérir leur place dans le monde. Ce dernier tome aux couleurs flamboyantes et au travail graphique reconnaissable entre tous clôt brillamment la saga des Filles de Montparnasse.

Les couleurs et les dessins me rappellent Aude Samama, ainsi Nadja a déjà tout pour me plaire.

Un graphisme extra, des couleurs qui font vibrer les scènes représentées.

En plus j’aime bien retrouver les « milieux artistiques » de Montparnasse de 1870.

Dès le premier volet, où on fait connaissance de ces filles qui vivent ensemble, on va découvrir au cours des quatre tomes la vie en dehors de leur cohabitation et les divers rencontres et choix qu’elles vont faire.

Je suis enthousiaste pour cette série et je l'ai suivi avec beaucoup d'intérêt.






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nadja Fejto

Message par kenavo le Sam 4 Fév - 5:45


Ô Cruelle
Présentation de l’éditeur
Ô Cruelle est le roman choral des intrigues amoureuses, des drames d'amour, des rencontres hasardeuses et d'un mystère qui plane au-dessus d'une forêt. Qu'ils prennent l'avion, le train ou choisissent la marche à pied, les personnages de Nadja, tous auscultés avec la même finesse, sont conduits dans une nature mystérieuse. Les jeunes filles discutent alanguies sur les rochers, les couples adultères se dissimulent dans les sous-bois. Au bout du voyage, une maison où l'on ignore les fantômes et les machins bizarres.
"Le rêve chemine linéairement, oubliant son chemin en courant. La rêverie travaille en étoile. Elle revient à son centre pour lancer de nouveaux rayons." Ceci, c'est Gaston Bachelard qui le disait, mais c'est ainsi que Nadja, dans un ciel étoilé, met en scène ce récit où cruel est le mystère et cruelle la nature humaine.
Décidément, j’adore ce que fait Nadja.

Rêve ou réalité ? Fantaisie ou du vécu ?

Le lecteur ne le saura pas jusqu’à la dernière page. Jusque-là,  on est tenu en haleine et c’est un bien joli carrousel de couples qu’elle s’est imaginé.

Les images alternent avec une fluidité extraordinaire entre les différentes personnes et les couleurs se trouvent dans la gamme du noir/gris et rouge/rose…

Très bon moment de lecture qui n’était pas du tout cruelle pour moi !

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nadja Fejto

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum