Augusto De Angelis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Augusto De Angelis

Message par Arabella le Dim 5 Fév - 22:01

Augusto De Angelis (1888- 1944)





Source Wikipédia

Augusto de Angelis, né à Rome dans la région du Latium le 28 juin 1888 et mort le 18 juillet 1944 à Bellagio dans la province de Côme en Lombardie, est un journaliste et un écrivain italien de roman policier.

Il publie avec un certain succès en 1930 un premier roman intitulé Robin agente segreto, inspiré par L'Agent secret de Joseph Conrad. Il fait paraître son premier roman policier en 1935 sous le titre Il banchiere assassinato (Le Banquier assassiné). Ses romans policiers mettent le plus souvent en scène le commissaire italien De Vicenzi et se détache de l'habituelle illustration anglo-saxonne de l'officier de policier d'alors. Il a écrit plusieurs pièces de théâtre et rédigé une biographie consacrée à l'actrice italienne Dina Galli (it). Il traduit également du français à l'italien les auteurs Jules Claretie, Paul Adam et Robert Boucard.

Malgré le succès de ses romans, il subit la censure du régime fasciste qui souhaite supprimer le crime de la littérature pour des raisons de propagande et d'ordre public. Il est finalement arrêté en 1943 à la suite d'une série d'articles parus dans la Gazzetta del Popolo et est incarcéré à la prison de Côme. Il en sort en 1944, affaibli par la captivité, et part s'établir à Bellagio où il trouve la mort la même année dans une bagarre ayant pour enjeu des considérations politiques.

Il est remis au goût du jour par l'écrivain et critique italien Oreste del Buono qui participe à la republication de certains de ses livres en 1963. Ces romans policiers avec le commissaire De Vicenzi sont adaptés à la télévision italienne par la RAI sous le format d'une mini-série de deux saisons en 1974 et 1977. Paolo Stoppa joue le rôle principal. En France, il est traduit et publié au début des années 2000 par la maison d'édition Rivages dans la collection Rivages/Mystère, puis Rivages/Noir.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1839
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Augusto De Angelis

Message par Arabella le Dim 5 Fév - 22:10

L'hôtel des Trois Roses

Le commissaire De Vicenzi reçoit une lettre anonyme, annonçant qu'un drame est en train de se nouer à l'hôtel des Trois Roses. Et le soir même, un cadavre est découvert à l'hôtel, où de très étranges événements semblent se passer. Une nuit infernale s'annonce pour De Vicenzi, ses hommes et les clients de l'hôtel.

Entre l'histoire classique de meurtre qui ne peut être commis par un nombre limité de personnes, et un aspect plus fantastique, dans un hôtel avec des personnages bizarres (un bossu....), des lourds mystères du passé....Plutôt bien écrit, assez prenant, même si à la fin, je trouvais que cela donnait un peu dans le procédé, les mystères inexplicables, ce commissaire qui ne fait guère parler ses suspects s'ils ne veulent pas alors que d'autres crimes se préparent. Et enfin la révélation finale pendant la lecture du testament.

Pas désagréable, pas non plus essentiel, si on a envie d'un roman policier un peu original, tout en restant dans le cadre général du genre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1839
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum