Stéphane Poulin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stéphane Poulin

Message par kenavo le Mar 7 Fév - 5:25



Stéphane Poulin est un illustrateur et auteur de littérature d'enfance et de jeunesse québécois né à Montréal en 1961.


Source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5652
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par kenavo le Mar 7 Fév - 5:26

Histoire : Olivier de Solminihac


Le bateau de fortune
Présentation de l’éditeur
Rêverie et jeux merveilleux sur la plage !
Aujourd’hui, c’est l’été. Michao emmène à la plage Marguerite la chevrette et son ami le renardeau. Qui verra la mer le premier ?
Mais arrivés sur place, ils s’aperçoivent qu’ils ont oublié pelles, seaux, ballons, maillots de bain ! Que faire, sinon rêver…
Des images toutes cotonneuses pour raconter une jolie histoire d’une journée près de la mer… quoi de faire rêver…




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5652
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par kenavo le Mar 7 Fév - 5:26

Roman: Herman Melville


Bartleby le scribe
Wall Street, dans les années 1850. Un juriste mène avec ses deux copistes Dindon et La Pince, et son garçon de courses Gingembre, une vie de bureau morne et régulière. Il engage un jour un étrange jeune homme aux allures de spectre qui, très vite, refuse de travailler – sans pour autant
quitter les lieux. « J’aimerais mieux ne pas », ne cesse-t-il d’opposer pour tout argument au narrateur tantôt estomaqué, tantôt furieux, suppliant, en proie à la mauvaise conscience… Comment chasser de ses bureaux – et surtout de ses pensées – cet être apparemment faible et démuni, mais dont la résistance se révèle aussi implacable qu’incompréhensible ?
Il s’agit d’un album de littérature illustrée.

Le texte entier s’y trouve. Avec des images de Stéphane Poulin pour l’accompagner.

Si on aime ce genre de livres… celui-ci est d’une beauté extraordinaire.




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5652
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par kenavo le Mar 7 Fév - 5:27

Texte: Lucie Papineau d’après Charles Dickens


Un chant de Noël
Présentation de l’éditeur
Un chant de Noël, la merveilleuse histoire de Charles Dickens, traverse le temps pour réchauffer le cœur des petits et des grands. Sa magie souffle sur les mots de Lucie Papineau et les pinceaux de Stéphane Poulin qui interprètent, avec un bonheur contagieux, ce grand classique. Pour partager, le temps d'un livre, l'esprit de Noël. Et pour toucher, le temps d'un " Il était une fois ", à l'essentiel.
Je connais cette histoire sous beaucoup de formes différentes et elle ne cesse pas de m’enchanter.

L’approche qu’a pris Lucie Papineau pour transformer cette histoire dans une version avec animaux, n’est pas nouveau (il existe le film des Muppets), mais montrant le personnage principal encore comme jeune garçon, ça donne une multitude de différents angles.

Les images de Stéphane Poulin sont plein de charme et donnent le petit plus à cet album.



_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5652
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par kenavo le Mar 7 Fév - 5:28

Histoire: Carl Norac


La boîte rouge
Présentation de l’éditeur
Luna arrive en vacances chez son Grand-Père. C’est le seul Naskapi qui, l’été, dort dans un tipi. Maikan a beaucoup voyagé. Il a tant d’histoires à raconter. Ce matin, le facteur lui apporte une lettre de son meilleur ami, celui avec qui il a fait le tour du monde. Grand-Père veut absolument lui faire parvenir une mystérieuse boîte rouge le plus vite possible. Mais le facteur est déjà parti. « Prends mon vieux cheval, dit Grand-Père à Luna, je t’en prie, cours plus loin que très loin jusqu’à la très grande ville. L’adresse est écrite. Partout, tu seras mes yeux. Même sans être là, je te protégerai.
Avec cet album on découvre une histoire qui met des personnages amérindiens au centre.

Ainsi la nature fait partie du voyage que Luna va entreprendre pour transporter cette mystérieuse boîte rouge.

Un livre qui devrait plaire aux jeunes lecteurs qui aiment vivre des aventures à part à travers leurs lectures.

Les images de Stéphane Poulin montrent une fois de plus son talent.






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5652
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par Aeriale le Mar 7 Fév - 8:43

@Kenavo a écrit:Roman: Herman Melville


Bartleby le scribe
Wall Street, dans les années 1850. Un juriste mène avec ses deux copistes Dindon et La Pince, et son garçon de courses Gingembre, une vie de bureau morne et régulière. Il engage un jour un étrange jeune homme aux allures de spectre qui, très vite, refuse de travailler – sans pour autant
quitter les lieux. « J’aimerais mieux ne pas », ne cesse-t-il d’opposer pour tout argument au narrateur tantôt estomaqué, tantôt furieux, suppliant, en proie à la mauvaise conscience… Comment chasser de ses bureaux – et surtout de ses pensées – cet être apparemment faible et démuni, mais dont la résistance se révèle aussi implacable qu’incompréhensible ?
Il s’agit d’un album de littérature illustrée.

Le texte entier s’y trouve. Avec des images de Stéphane Poulin pour l’accompagner.

Si on aime ce genre de livres… celui-ci est d’une beauté extraordinaire.



Je le croise souvent, cet album. Je ne sais pourquoi, il m'accroche.

Le dessin mais aussi le thème. Assez intrigant, tout ça...

La prochaine fois j'approfondis, merci Kena :-)
avatar
Aeriale

Messages : 2091
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par Moune le Mar 7 Fév - 11:02

Ces illustrations de Stéphane Poulin me plaisent beaucoup : des styles différents, en accord avec les textes (intéressants eux aussi), et c'est toujours très beau. Je regarderai à la bibliothèque ce qu'on peut trouver. Merci Kenavo. biglov
avatar
Moune

Messages : 613
Date d'inscription : 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par darkanny le Mar 7 Fév - 15:08

je le note aussi, j'aime beaucoup.
avatar
darkanny

Messages : 696
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par kenavo le Mer 8 Fév - 5:22

contente de voir votre intérêt pour cet illustrateur

son dernier, Les Mûres, est en commande, je vais l'avoir en cours de cette semaine et vous en parler, les premiers commentaires que j'ai pu lire, sont en tous cas enthousiastes

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5652
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par kenavo le Sam 11 Fév - 5:08

Histoire : Olivier de Solminihac


Les Mûres
Présentation de l’éditeur
On retrouve Michao, Marguerite et le renardeau narrateur du Bateau de fortune.

Après le premier jour de l'été, voici donc le dernier jour des vacances, à la montagne cette fois, le moment où on range et ferme la maison, où l'on entasse les bagages dans le coffre qui ne ferme pas, où l'on ressent déjà la nostalgie du retour. Mais les enfants sont dans le présent : Marguerite et le renardeau jouent avec insouciance, profitant pleinement des derniers instants et partent avec Michao cueillir un plein bol de mûres. C'est tout de suite une aventure, irriguée de sensations. Et à l'heure du départ, tandis qu'une cloche résonne au loin, ces mûres emportées auront la douce saveur des souvenirs de vacances.
En exergue :

Une heure n’est pas qu’une heure, c’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets et de climats
Marcel Proust


Le sujet des vacances réussit bien à ce duo.

Peu importe s’il s’agit de la mer ou de la montagne, du premier ou du dernier jour, on peut tous relater avec les sentiments qui s’associent à ce temps libre de l’année.

Et même si le départ est en principe plus ‘triste’ que l’arrivée, rien de tel dans cet album.

L’histoire est si bien menée, il n’y a aucune déception qui surgit, on se laisse emporter par ses derniers moments que Michao et les enfants savourent pleinement et tout comme nos petits héros emportent ce bol de mûres au goût des vacances, le lecteur sort de ce livre plus qu’enchanté.

Inutile de dire que les illustrations de Stéphane Poulin ajoutent leur beauté à l’expérience de l’aventure.




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5652
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stéphane Poulin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum