Jae-hoon Choi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jae-hoon Choi

Message par Arabella le Sam 11 Fév - 21:04

CHOI Jae-hoon  (1973-     )








Présentation de l'éditeur

Né à Séoul en 1973, Choi Jae-hoon a débuté sa carrière d’écrivain en recevant un prix littéraire du magazine Munhakgwa Sahae en 2007. Il a publié un recueil de nouvelles, Le Château du comte Curval, en 2010. Sept Yeux de chats a été couronné par le prix littéraire décerné par le quotidien Hanguk Ilbo en 2012.


Dernière édition par Arabella le Sam 11 Fév - 21:15, édité 1 fois

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jae-hoon Choi

Message par Arabella le Sam 11 Fév - 21:05

Sept yeux de chats

Cela commence comme un policier, un thriller, j'ai même pensé à une sorte de Dix petits Nègres actualisé. Un groupe de participants à un forum consacrés aux tueurs en série est invité par le webmestre du site, à une rencontre en vraie dans un chalet en montagne. Ils commencent à faire connaissance, et attendent leur hôte qui ne vient pas. Puis, évidemment, intervient le premier meurtre. Mais ce n'est que le début du livre, le premier récit, le début du labyrinthe. D'autres récits vont se dérouler, dans lesquels nous retrouverons des personnages qui auront des ressemblances parfois troublantes avec des personnages du premier récit, mais aussi quelques points de divergences, comme des variations en musique, certains éléments, comme le quatuor de Schubert, La jeune fille et la mort, vont revenir à des moments clés. Dans une narration à la limite sans fin, dont le but n'est pas d'arriver mais de dérouler, de retenir l'attention du lecteur, de lui donner l'envie de tourner la page, en attendant la suite, comme l'explorateur d'un labyrinthe espère, une révélation, ou la sortie après le prochain tournant. Mais ne débouche que sur le tournant suivant. Qui de nouveau donne irrésistiblement l'envie d'aller plus loin….Jusqu'à ce que nous retrouvions le premier récit d'une façon détournée….

Un livre très surprenant. Complètement prenant, l'art du conteur de l'auteur est incontestable. En même temps c'est terriblement intelligent, brillant, fascinant. Avec des références très nombreuses. Terriblement ludique aussi. On voit bien que d'une certaine façon il nous fait marcher, mais on a envie de le suivre, on s'amuse autant que lui à nous égarer dans des dédales sans issues.

J'espère que d'autres livres de lui vont suivre….

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jae-hoon Choi

Message par Arabella le Sam 11 Fév - 21:07

Le château du baron de Quirval

Ce livre, qui précède Les sept yeux de chats, est composé de 8 nouvelles. Les sept premières se placent soit dans le cadre de la Corée contemporaine, soit dans les mythes, mythologiques ou littéraires occidentaux. Nous suivons par exemple Sherlock Holmes qui est amené à enquêter sur la mort d'un écrivain, un certain Conan Doyle. Ou nous découvrons la vérité ultime sur Frankenstein et son monstre. Entre autres révélation. Enfin, la huitième nouvelle fait le lien entre tous ces récits, à priori sans aucun point commun.

Ceux qui ont déjà lu Sept yeux de chats, retrouvent ici le style de l'auteur, terriblement prenant. de même sa façon de dire les choses sans les dire, laisser plein de pistes au lecteur, et ne pas toujours donner toutes les réponses. Comme dans tout livre de nouvelles, certaines sont plus réussies que d'autres, ou tout au moins ont plus touché mon imaginaire personnel. Je dirais surtout les nouvelles qui se passent en Corée de nos jours. Mais toutes se lisent avec un certain plaisir, et amusement.

Je n'ai en revanche pas été convaincue par la façon dont l'auteur souhaite faire de tout cela un ensemble, le dernier récit m'a paru un peu boiteux et forcé. Il réussira infiniment mieux l'exercice d'écrire des histoires qui ne semblent pas faire partie du même récit en en faisant finalement partie. Mais dans ce roman on retrouve les mêmes personnages, ou ce qui y ressemble d'un récit à l'autre.

Ce n'est pas un livre indispensable, bien que plutôt agréable à lire, l'auteur ayant mieux réussi l'opus suivant. Pour ma part, j'attends le prochain avec intérêt.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jae-hoon Choi

Message par Aeriale le Dim 12 Fév - 9:32

@Arabella a écrit:Un livre très surprenant. Complètement prenant, l'art du conteur de l'auteur est incontestable. En même temps c'est terriblement intelligent, brillant, fascinant. Avec des références très nombreuses. Terriblement ludique aussi. On voit bien que d'une certaine façon il nous fait marcher, mais on a envie de le suivre, on s'amuse autant que lui à nous égarer dans des dédales sans issues.

Ah oui, je me souviens très bien de ce roman, il sort des lectures convenues, c'est certain! Dommage, je l'avais lu par  intermittence car moins disponible sur le coup, et ça m'avait déroutée. Il faudrait presque noter tous les personnages et les liens qui les relient, sinon on risque de se perdre. Mais c'est un roman marquant.

J'ai retrouvé mon commentaire.


Un chalet perdu au fond de nulle part, des invités qui ne se connaissent pas, et un hôte absent. Le blizzard en plus, les connexions en moins, tout est en place pour la montée d'adrénaline. Mais le récit se démultiplie, les personnages resurgissent et le pitch renaît sous des formes différentes. A nous de reconstruire le puzzle, ou pas en fait. Tout est dans la découverte de ce qui va suivre.

Un roman à plusieurs variations et bien plus d'énigmes, impossible à résumer, qui se lit plus comme un jeu de pistes où le lecteur que l'on est doit se résoudre à abandonner ses repères, se laisser prendre au jeu. Pour celui qui aime la logique, ou du moins la finalité, ce n'est pas toujours facile. Je suis aussi passée par différentes étapes: l'excitation, l'amusement, l'incompréhension. J'ai voulu recoller les bouts et même commencé (trop tard) à prendre des notes, de peur de rater l'issue. Peine perdue, à chaque récit le délire imaginatif de l'auteur reprenait le dessus, j'ai vite été débordée. Pourtant au moment où ma patience s'épuisait, un point précis retenait mon attention et me renvoyait à cette trame que je cherchais à reconstruire...

Un roman déroutant qui m'a agacée autant qu'il m'a enthousiasmée. J'ai surement dû passer à côté de certaines choses, et je garde une impression d'insatisfaction quelque part. Malgré tout il me donne envie de le relire, c'est donc que le pari est réussi. Bravo à l'auteur donc, pour son originalité et son sens de l'intrigue!!
avatar
Aeriale

Messages : 2443
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jae-hoon Choi

Message par Arabella le Dim 12 Fév - 11:22

Un livre qui laisse sa trace. J'espère que l'auteur va bientôt nous en offrir un autre de la même qualité.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jae-hoon Choi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum