Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

Gaëlle Josse

+3
domreader
Aeriale
kenavo
7 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par Epi Jeu 2 Mar - 12:09

Kenavo a écrit:Gaëlle Josse - Page 2 Arton210
Les heures silencieuses
C'est un très joli livre. Ce ton mélancolique qui domine m'avait bien plu. C'est charmant et délicat.

Et Le dernier gardien d'Ellis Island est dans ma LAL.

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1943
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par kenavo Dim 2 Avr - 5:25

Gaëlle Josse - Page 2 Aaa67
Un été à quatre mains
Présentation de l’éditeur
Franz Schubert, compositeur déjà reconnu mais désargenté, a été invité comme maître de musique de deux jeunes filles de la haute aristocratie viennoise, dans leur somptueuse résidence d'été en Hongrie.
Franz reconnaît bientôt en l'une des deux comtesses, Caroline, la plus jeune et la plus talentueuse, son âme sœur. Cet amour, cependant, va se briser sur les conventions et les interdits de caste.
Cette passion fut-elle partagée ? Certains gestes, même les plus ténus, ne sont-ils pas, parfois, des aveux ?
Un été à quatre mains explore les invisibles mouvements du cœur, et le mystère d'une histoire entre deux êtres qui rêvent d'un monde où ils trouveraient enfin leur place.
Gaëlle Josse excelle dans le domaine des biographies romancées.

Dans ce livre elle met au centre quelques mois de la vie de Franz Schubert dont on ne sait pas grand-chose. Mais ce qu’elle écrit est crédible, on y est tout près des personnages et dans ce lieu de villégiature.

Comme toujours avec cette auteure, je me sens à l’aise. J’adore sa façon de raconter, de donner chair et sang à des personnes, connues ou pas. C’est un exploit et un régal de lecture.

J’ai dégusté cet été tout à fait extraordinaire.

Gaëlle Josse - Page 2 Aaaa51

Gustav Klimt, Schubert au piano, 1899

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par kenavo Lun 15 Jan - 6:55

Gaëlle Josse - Page 2 A383
Une longue impatience
Présentation de l’éditeur
« C’est l’histoire d’un fils qui part et d’une mère qui attend. C’est un amour maternel infini, aux portes de la folie. C’est l’attente du retour, d’un partage, et le rêve d’une fête insensée. C’est un couple qui se blesse et qui s’aime. C’est en Bretagne, entre la Seconde Guerre mondiale et les années soixante, et ce pourrait être ailleurs, partout où des femmes attendent ceux qui partent, partout où des mères s’inquiètent. » Une femme perd son mari, pêcheur, en mer, elle se remarie avec le pharmacien du village. Son fils, issu de sa première union, a du mal à s’intégrer dans cette nouvelle famille et finit par lui aussi prendre la mer. Commence alors pour la narratrice une longue attente qu’elle tentera, tant bien que mal, de combler par l’imagination du grand banquet qu’elle préparera pour son fils à son retour. Encore une fois, par son écriture sensible et sans faille, Gaëlle Josse nous entraîne dans les méandres de l’amour.
Comme on peut le voir sur ce fil, je suis une inconditionnelle de Gaëlle Josse. Ainsi je la suis dans chaque nouvelle publication.
Ce nouveau roman m’a comblé une fois de plus.

Après chaque livre d’elle j’ai envie de dire « celui-ci est mon préféré » mais en fait, à chaque fois elle se réinvente. Il y a toujours du nouveau chez elle.

Cette histoire est prenante, dès les premières pages le lecteur est tout près d’Anna qui raconte sa vie.

J’ai adoré et plus que jamais je suis grande fan de cette auteure et j’attends déjà son prochain roman…

Extrait
Je me demande pourquoi il m’aime tant, et ce qu’il peut bien trouver à une femme comme moi, habitée d’absents, cousue d’attentes, de cauchemars et de désirs impossibles. J’ai soupiré. Peut-être ne trouve-il rien en moi, rien qui se réduise à des défauts ou des qualités, mais seulement l’amour, l’inexplicable tremblement pour une inexplicable lueur. Ce qui moi aussi j’ai trouvé en lui.

Gaëlle Josse - Page 2 A397

un commentaire qui rend justice à ce petit bijou

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par domreader Mar 16 Jan - 18:41

Tu en parles avec tant d'enthousiasme, qu'il faut que je me décide. La prochaine fois, je regarde à la médiathèque. C'est décidé.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3496
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par kenavo Mer 17 Jan - 6:17

domreader a écrit:Tu en parles avec tant d'enthousiasme, qu'il faut que je me décide. La prochaine fois, je regarde à la médiathèque. C'est décidé.
Wink oui, j'assume, j'aime vraiment beaucoup ce qu'elle fait...

je dirais que n'importe lequel de ses livres peut te donner une bonne impression...
mais j'ai un penchant pour Les Heures silencieuses, Le Dernier Gardien d’Ellis Island et ce dernier, Une longue impatience... que de bons moments de lecture

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par Aeriale Jeu 18 Jan - 18:35

Gaëlle Josse viendra dans quelque temps présenter son roman à la librairie où j'ai l'habitude d'aller.

Je m'étais promis de la relire. J'ai le souvenir d'une jolie écriture sensible et pudique, avec mon premier Le dernier gardien d'Ellis Island, mais je n'étais pas totalement dedans, la période étant troublée autour de moi à ce moment là.

Je viendrai en reparler sûrement, du coup!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11628
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par kenavo Ven 19 Jan - 6:34

quelle veinarde... je suis curieuse de lire ce que tu vas nous en dire de cette rencontre... et je suis certaine que ce dernier va te plaire

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par domreader Sam 10 Fév - 17:52

L'Ombre De Nos Nuits
Gaëlle Josse


Comme Kenavo a déjà fait le résumé du livre plus haut je ne m'y lance pas à nouveau. Première rencontre avec cette auteure, je n'ai peut-être pas commencé avec le bon livre mais tout comme Kenavo, j'ai tout de même trouvé cette lecture agréable et j'ai aussi senti le talent littéraire de G. Josse.

kenavo a écrit:

Lors de la lecture je n’ai pas tout à fait pu suivre son choix de mélanger l’histoire autour de Georges de la Tour avec celle de son héroïne moderne.

Mais peu à peu je me suis laissé embarquer par son écriture… et j’ai mis la phrase de René Char, qu’elle cite au début, en évidence.


J'ai bien aimé l'histoire qui raconte la création du tableau, lorsque c'est la voix de Georges de la Tour ou de son apprenti qui raconte; la transposition dans l'époque, dans la famille est intéressante et suffit à nous tenir en haleine. Comme kenavo, la partie du récit faisant écho à la création du tableau et qui raconte une histoire d'amour banale m'a beaucoup moins intéressée. Les chapitres sont intercalés et on a presque envie de sauter les parties de l'histoire d'amour contemporaine pour ne s'intéresser qu'à l'histoire d'amour non dite du tableau. Un premier contact moins réussi que prévu,, mais pas décevant pour autant. A poursuivre si je trouve un autre roman de Gaëlle Josse,  pour confirmer ou non l'intuition d'un bon auteur.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3496
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par kenavo Dim 11 Fév - 7:00

domreader a écrit:Un premier contact moins réussi que prévu,, mais pas décevant pour autant. A poursuivre si je trouve un autre roman de Gaëlle Josse,  pour confirmer ou non l'intuition d'un bon auteur.
je me retrouve dans ton commentaire... mais c'est bien de lui donner au moins encore une chance... Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par kenavo Ven 8 Mar - 6:39

Gaëlle Josse - Page 2 A773
Une femme en contre-jour
Présentation de l’éditeur
"« Raconter Vivian Maier, c’est raconter la vie d’une invisible, d’une effacée. Une nurse, une bonne d’enfants. Une photographe de génie qui n’a pas vu la plupart de ses propres photos. Une Américaine d’origine française, arpenteuse inlassable des rues de New York et de Chicago, nostalgique de ses années d’enfance heureuse dans la verte vallée des Hautes-Alpes où elle a rêvé de s’ancrer et de trouver une famille.
Son œuvre, pleine d’humanité et d’attention envers les démunis, les perdants du rêve américain, a été retrouvée par hasard – une histoire digne des meilleurs romans – dans des cartons oubliés au fond d’un garde-meubles de la banlieue de Chicago. Vivian Maier venait alors de décéder, à quatre-vingt-trois ans, dans le plus grand anonymat. Elle n’aura pas connu la célébrité, ni l’engouement planétaire qui accompagne aujourd’hui son travail d’artiste. Une vie de solitude, de pauvreté, de lourds secrets familiaux et d’épreuves ; une personnalité complexe et parfois déroutante, un destin qui s’écrit entre la France et l’Amérique. L’histoire d’une femme libre, d’une perdante magnifique, qui a choisi de vivre les yeux grands ouverts. Je vais vous dire cette vie-là, et aussi tout ce qui me relie à elle, dans une troublante correspondance ressentie avec mon travail d’écrivain. » G.J."
S’il y a quelqu’un qui sait donner une voix à une invisible, une effacée, c’est bien Gaëlle Josse qui sait le faire au mieux.

Et une fois de plus je ressors enthousiaste d’un de ses romans. Elle a donné chair et os à cette énigme qui se nomme Vivian Maier.

Depuis la découverte de ses photos jusqu’à maintenant, on est arrivé à percer pas mal de données biographiques. Les parents, oui même les grands-parents, on les a retrouvé, on sait les faits pour son frère… mais Vivian garde la plus grande partie du secret : pourquoi elle n’a jamais montré son travail… à quiconque ?

On sait qu’elle a eu confiance dans ses photos, elle savait qu’il y avait de la qualité dans tous ces clichés, qu’elle n’a pas vu pour la plus grande partie elle-même, à cause de manque d’argent pour les développer. Mais elle a continué de prendre des photos et de croire qu’ils valaient le coup…

Un mystère qu’on ne va jamais résoudre… heureusement le hasard a fait bien les choses et on puisse aujourd’hui les voir.

Si on aime les photos de Vivian Maier, voilà le livre qui les accompagne à merveille.

Gaëlle Josse - Page 2 Aa668

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par Queenie Ven 8 Mar - 7:58

Oh je ne savais pas que ce livre parlait de Vivian Maier (je suis tellement frustrée d'avoir raté le récent documentaire sur elle qui était passé sur Arte je crois...)

Je vais jeter un oeil de plus près à ce livre !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par Aeriale Ven 8 Mar - 8:37

Oh celui ci me dit aussi!

J'en ai entendu parler sur les réseaux sociaux (instagram, je crois?) et ça me tentait..

Une belle occasion de revenir sur cette auteur dans de bonnes conditions :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11628
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par kenavo Ven 8 Mar - 8:38

en effet un documentaire à voir...
j'aurais prêté mon DVD, mais il est en anglais avec seulement des sous-titres en néerlandais Cool

et oui, je ne peux que recommander le roman de Gaëlle Josse

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par Queenie Sam 9 Mar - 8:08

Ah ouais, ça va peut-être être compliqué à suivre pour le documentaire.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par domreader Dim 24 Nov - 17:56

Une Femme en Contre-Jour

Gaëlle Josse 

Gaëlle Josse tente ici de narrer la vie morcelée de la photographe Vivian Maier, vie morcelée car finalement peu de gens l’ont vraiment connue, qu’il reste d’elle des milliers de clichés, mais que sa personnalité reste un mystère. Elle laisse bien peu de traces d’elle de ce côté-là. Gaëlle Josse la suit à distance, comme avec une longue vue, avec un champ étroit, qui ne nous permet pas d’approcher le personnage. C’est son choix d’écrivain, elle a pris le parti de ne pas inventer, de ne pas substituer sa sensibilité, son affect à celle de son sujet : Vivian Maier. Comme elle le confie, il y a trop de vides à combler, trop de contradictions dans les témoignages, comme si les gens qui parlent d’elle ne parlaient pas toutes de la même personne. Une personnalité complexe donc, une vie discrète, secrète, que Gaëlle Josse a bien du mal à cerner.
Gaëlle Josse écrit bien, c’est certain, mais on reste ici vraiment à distance de cette incroyable photographe, c’est un peu frustrant. Les dernières pages du livre – que j’ai du mal à appeler un roman – sont admirables. Quand Gaëlle Josse se laisse aller à l’empathie, elle nous emporte. Donc avis encore mitigé cette fois pour cette auteure. Toutefois, je n’ai pas regretté la lecture de ce livre qui nous éclaire un peu sur cette femme énigmatique au talent ignoré pendant si longtemps.


Dernière édition par domreader le Lun 25 Nov - 10:58, édité 1 fois

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3496
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Josse - Page 2 Empty Re: Gaëlle Josse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum