-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Iris Murdoch

+2
Epi
domreader
6 participants

Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Iris Murdoch

Message par domreader Lun 2 Oct - 10:56

iris - Iris Murdoch Iris10

Source: Wikipedia

Iris Murdoch naquit à Dublin, Irlande, le 15 juillet 1919. Son père, Wills John Hughes Murdoch, venait d’une famille presbytérienne d’éleveurs de moutons du comté de Down (près de Belfast), et sa mère, Irene Alice Richardson, une chanteuse de formation, était issue d’une famille protestante de Dublin. Durant sa jeunesse, les parents d'Iris déménageront à Londres où son père deviendra fonctionnaire. Iris s'inscrira alors au Somerville College d'Oxford pour y étudier les classiques, l’histoire ancienne et la philosophie puis à Newnham College, Cambridge, où elle poursuivra en philosophie et aura notamment comme professeur Ludwig Wittgenstein. Puis, en 1948, elle décrochera finalement un poste d'enseignante au St Anne's College à Oxford.

Elle écrivit son premier roman, Under The Net, en 1954, après avoir publié plusieurs essais philosophiques et la première étude, en langue anglaise, consacrée au philosophe existentialiste, Jean-Paul Sartre. En 1956, elle rencontre et épouse, à Oxford, John Bayley, également romancier et professeur de littérature anglaise. Elle écrira encore vingt-cinq romans ainsi que plusieurs études et pièces de théâtre jusqu'en 1995 où elle commencera à ressentir et subir les effets de la maladie d’Alzheimer. Elle s'éteindra en 1999, âgée de soixante-dix-neuf ans.

Murdoch sera fortement influencée par Raymond Queneau, Platon, Freud et Sartre. Ses romans intenses / étranges, seront remplis d’humour noir et de retournements imprévisibles au plan de l’intrigue. Ils exploreront les dessous apparemment 'civilisés' de ses personnages issus, pour la plupart, de la classe sociale supérieure. Les scénarios de ses romans mettront en scène divers personnages homosexuels (notamment dans The Bell (1958) et dans A Fairly Honourable Defeat (1970) ou carrément machistes et au pouvoir souvent démoniaque lesquels imposeront leur volonté à autrui… tout à fait à l'image de son amant, Elias Canetti, qu'elle prendra, d'ailleurs, pour modèle.

Écrivain originellement réaliste, Murdoch fera tout de même montre d'une certaine ambiguïté de ton dans son écriture, recourant souvent aux procédés factices et trompeurs d'un certain symbolisme entremêlé d'éléments imaginaires lors de scènes décrites avec force détails dans plusieurs de ses romans. Dès lors, The Unicorn (1963) pourrait être perçu en tant que roman 'gothique' modèle au langage sophistiqué et pleins de pièges ou, encore, comme une brillante parodie du genre. Ainsi, le Prince noir de James Tait's Black Memorial Prize (1973) se révèlera être une étude quelque peu sombre sur les obsessions érotiques du personnage central. Le propos devenant, au fil de l'intrigue, de plus en plus complexe et se prêtant à de multiples interprétations lorsque des personnages secondaires viendront contredire le narrateur et le mystérieux « éditeur » du livre dans une série de postfaces.

En 1978, Iris remporta le Booker Prize pour The Sea, the Sea, roman aux accents subtils sur le pouvoir et la perte de l'amour qui mettra en scène un acteur à la retraite envahi par la jalousie lorsqu'il revoit l’être aimé après plusieurs décennies de séparation.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par domreader Lun 2 Oct - 10:57

Les Soldats et les Nonnes
Nuns and Soldiers
Iris Murdoch 

Le roman s’ouvre sur les derniers jours de Guy Openshaw qui explique à sa femme Gertrude qu’il lui faudra continuer à vivre, qu’elle devra se remarier, et retrouver le bonheur. Guy est la figure patriarcale d’un groupe de gens de la famille et d’amis qui orbitent régulièrement autour du couple. Peu avant sa fin, Anne Cavendish, une amie de jeunesse de Gertrude fait sa réapparition après presque 20 ans passés dans un couvent. Pour les deux femmes le futur devient évident, elles vont essayer de surmonter le choc de la perte ensemble -  l’une de son mari, l’autre de son ancre spirituelle. Toutes deux vont s’éprendre de deux hommes parmi leur cercle d’amis, mais les relations sont complexes car leur amour n’est pas toujours réciproque. Le jeune semi marginal Tim Reede s’éprend à moitié de Gertrude sans être capable par habitude de quitter sa petite amie Daisy tandis qu’Anne est très amoureuse du ‘conte’ qui n’a d’yeux que pour Gertrude et n’avoue rien de son amour..
 

C’est dans cet imbroglio de relations amoureuses qu’Iris Murdoch nous entraîne en abordant nombre de thèmes et de problématiques. Iris Murdoch aime à décortiquer les sentiments amoureux, la frustration, la maladresse et le pourquoi des non-dits. C’est probablement ce qui fait que l’on trouve époustouflant une bonne partie du livre qui compte 500 pages. Mais toutes ces aventures amoureuses non vécues qui deviennent une forme d’existence sont à la longue un peu fastidieuses et un peu irritantes dans ce roman épais. Iris Murdoch nous captive cependant longtemps par sa formidable qualité d’écriture, sa capacité d’introspection de ses personnages et sa façon de décrire faits, gestes et péripéties dans les moindres détails qui donne parfois une qualité cinématographique au récit.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par Epi Lun 2 Oct - 15:27

Je me demande si j'ai déjà lu Iris Murdoch scratch
En tout cas, je note ce livre.

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1943
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par Pia Lun 2 Oct - 17:37

Moi je ne l'ai pas lu mais....je trouve son parcours fascinant. Je note son nom.
Pia
Pia

Messages : 106
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 55
Localisation : Utrecht

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par domreader Lun 2 Oct - 18:57

Epi a écrit:Je me demande si j'ai déjà lu Iris Murdoch scratch
En tout cas, je note ce livre.

Ce n'est pas forcément celui par lequel il faudrait commencer, celui-ci a des longueurs, The Sea, The Sea était vraiment bon.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par Epi Lun 2 Oct - 19:33

OK, alors je note plutôt celui-ci.

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1943
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par eXPie Lun 2 Oct - 22:35

Ah oui, moi aussi je l'ai, dans un carton...
eXPie
eXPie

Messages : 776
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par kenavo Mar 3 Oct - 6:39

merci pour ce fil Domreader, j'adore Iris Murdoch

je l'ai découvert avec Le Prince noir, histoire où elle traite son affaire avec Elias Canetti... absolument fascinant
par après j'étais partante pour découvrir "tout" d'elle ce qui est tout simplement impossible, à moins qu'on ne lit rien d'autre pendant des années, elle était prolifique Wink
Mais j'en ai fait d'autres lectures et j'ai à chaque fois passé un très bon moment... pour ceux qui ne la connaissent pas, je pense qu'elle reste toujours un auteur à lire

j'ai aussi lu l'hommage de son mari, John Bayley, Iris: A Memoir of Iris Murdoch, qui raconte surtout les dernières années de sa vie avec la maladie d'Alzheimer... déchirant...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31160
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par Arabella Dim 8 Oct - 20:05

J'en ai lu beaucoup à un moment, et j'ai saturé. Cela se ressemble un peu d'un livre à un autre, au bout d'un moment, j'avais un sentiment de répétition. Mais j'avais beaucoup aimé les premiers. Il ne m'en reste pas beaucoup de souvenirs.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

iris - Iris Murdoch Empty Re: Iris Murdoch

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum