Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

Callan Wink

+2
Queenie
kenavo
6 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Queenie Ven 4 Mar - 9:07

Nightingale a écrit:
kenavo a écrit:
Présentation de l’éditeur
.......Dans la lignée de Boyhood, le film de Richard Linklater, un formidable roman d'apprentissage dans l'Amérique des grands espaces.......
Je n'avais pas remarqué cette référence à Boyhood, qui pour moi sonne très fort. Quel film exceptionnel ! biglov

Et hop.
Il sera bientôt dans ta besace
Il faut parfois peu d'arguments

Nightingale a écrit:Vous n'avez jamais vu Boyhood ??!!! C'est à ne pas rater, un film unique en son  genre, puisque le réalisateur Richard Linklater, a tourné ce film sur une période de 12 ans, avec les mêmes comédiens, ce qui permet de voir grandir les enfants. Le gamin qui tient le rôle central a 7 ans au départ, 19 ans à la fin. Il a obtenu une avalanche de prix dans pas mal de festivals. C'est superbe.
Very Happy

C'est "drôle", j'ai un bonne sensation de souvenir avec ce film, mais je ne me souviens de rien.
Et j'avais écrit ça à l'époque
Défi ambitieux et original rempli. Certes. Mais...

Mise à part le côté intéressant, ludique, culotté et attendrissant, de voir des acteurs grandir et vieillir à l'écran, il manque un vrai quelque chose à ce film.
Ce n'est pas qu'il "ne se passe rien" qui me dérange (j'aime les films de famille, de quotidien, de portraits), c'est que l'émotion semble en être retirée. C'est plat, sans vrai parti pris de mise en scène, ou de scénario.
L'intérêt de suivre les mêmes acteurs pendant une dizaine d'années fait plus gadget marrant que fil intéressant et exploité. Finalement, ça aurait été joué par différents acteurs d'âges différents, ça n'aurait rien changé.
Et j'attendais ça : que le fait que ce soit sur 10 ans, avec les même comédiens, aient un sens autre que le simple défi.

De plus... l'acteur principal je le trouve d'une fadeur assez époustouflante. Il semble ne jamais dégagé un poil de cul de charisme (pourtant il essaye).

Les plus : Linklater ne fait pas dans le mélodrame, il parvient à avoir des scènes très justes, vraiment touchantes, parfois marrantes. Et 3h de film sans ennui, vu le manque d'audace, c'est un exploit ! Le découpage aide à cela (film fait de plein de micro scènes), donc atout... mais en même temps, les scènes ne prennent pas le temps de se développer, d'aller autre part que dans la représentation plutôt superficielle et archétype d'une famille à travers les années. Y'a un côté marrant à voir les évolutions technologiques, les trucs marquants de certaines années (les fringues, les coupes de cheveux, Harry Potter...) mais ça ne dépasse que rarement le côté représentatif.

J'ai aimé, mais je n'ai pas du tout été bouleversifiée.

(Trèèès souvent, je me dis qu'on devrait développer mieux la section cinéma. C'est tellement facile ensuite de retrouver des avis. Mais. Flemme)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7013
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Aeriale Jeu 7 Avr - 15:07

-August-


Callan Wink - Page 3 Tzolzo98


Le topo est rapide, @Kenavo en a parlé et tout peut être dit en quelques lignes. Le parcours d'un jeune ado, un peu trop taiseux, un peu trop secret, qui tente de surmonter le désarroi causé par la séparation de ses parents (habitant tous deux côte à côte, sur une exploitation du Michigan) dont le père a quitté sa femme pour une fille très jeune. Tiraillé et mal à l'aise il va suivre sa mère pour le Montana, renoncer à l'université et finalement trouver son équilibre (et son indépendance) en bossant pour un fermier près de Buffalo

Rien de nouveau, rien d'extraordinaire, pas de faits marquants, la vie pas toujours facile pourtant d'un fermier en devenir, amoureux de la nature, de la pêche, qui découvre les grands espaces et cette existence d'homme de la terre. Les premières fois qu’on n’oublie pas, ces virées en pick up et les cuites dont on est moins fier,  les premières expériences sexuelles et celles qui marquent l’âme. 

Tout est formidablement bien décrit, il y a une force narrative qui m'a captée d'entrée. J'ai presque senti l'odeur de foin coupé, l'air gelé des montagnes, croisé le beuglement des vaches ou le cri des coyotes le soir tombé. J'étais complètement immergée dans cette atmosphère rude et sauvage de l'Ouest américain. 

Une écriture simple, très sincère, qui sent le vécu, l'effort, la sueur du travail bien fait. Callan Wink nous entraîne avec son héros dans son passage à l'âge adulte, dans son adaptation au monde rural où l'homme fait corps avec son environnement. Tout est dépeint précisément, dans un style fluide. Les dialogues ont la part belle, ce qui rend incroyablement vivants ses personnages.

On imagine l'auteur comme eux. Callan Wink a un ton bien personnel qui éclatait déjà dans son recueil de nouvelles. C'est direct, sans rajout, parfois rugueux mais la tendresse qu'il met à dépeindre les lieux et les caractères confère au récit quelque chose de précieux. Une authenticité qui fait un bien fou. Perso, j'en redemande  I love you
Aeriale
Aeriale

Messages : 11563
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Liseron Jeu 7 Avr - 18:22

Mais quelle tentatrice !!

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4152
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par kenavo Ven 8 Avr - 5:55

quel beau commentaire qui rend justice à ce livre... tellement contente de te lire Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Aeriale Ven 8 Avr - 8:02

@Kenavo, je n’oublie pas que c’est toi qui nous l’as déniché, cet auteur si doué! 

Et je trouve qu’il est aussi bon dans les romans que dans les nouvelles. Ce qui n’est pas toujours évident! 

Maintenant j’ai hâte de lire vos impressions, si vous vous lancez, les autres :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11563
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Queenie Ven 8 Avr - 8:45

J'ai failli le commencer hier
Je ne vais pas tarder après ce bel avis

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7013
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par kenavo Sam 9 Avr - 1:15

Aeriale a écrit:Et je trouve qu’il est aussi bon dans les romans que dans les nouvelles. Ce qui n’est pas toujours évident!
ah oui, tout à fait d'accord

Queenie a écrit:J'ai failli le commencer hier
Je ne vais pas tarder après ce bel avis
je ne saurais pas dire s'il va te plaire... j'espère...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Aeriale Sam 9 Avr - 8:05

Queenie a écrit:J'ai failli le commencer hier
Je ne vais pas tarder après ce bel avis

En fait c’est toi qui m’avais mis le premier dans les mains, suite à l’avis de Kena sans doute, mais j’étais sûre que tu l’avais lu aussi. 

Quant à celui ci je pense qu’il te plairait... Après on n’est jamais sûr de rien. Bref, on attend votre confirmation, à toi et à @Nightingale pour qui je le vois bien aussi  Basketball
Aeriale
Aeriale

Messages : 11563
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Nightingale Sam 9 Avr - 8:55

Aeriale a écrit:Bref, on attend votre confirmation, à toi et à @Nightingale pour qui je le vois bien aussi  Basketball

On se calme. J'en ai une dizaine à lire, sans parler des autres qui me font envie... help2

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2721
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Liseron Sam 9 Avr - 16:47

Nightingale a écrit:

On se calme. J'en ai une dizaine à lire, sans parler des autres qui me font envie... help2
Mais c’est une toute petite PAL ça  wink4

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4152
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Nightingale Sam 9 Avr - 18:01

blush2

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2721
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Nightingale Sam 2 Juil - 9:16

August

Callan Wink - Page 3 97822214

Dans son recueil Courir au clair de lune avec un chien volé, Callan Wink présente le personnage d'August, un gamin dont les parents sont séparés mais qui vivent encore sur la même ferme du Michigan (dans la nouvelle intitulée "Les Respiriens").
Le roman August reprend ce même point de départ, puis prolonge la nouvelle après qu'August parte avec sa mère pour s'installer dans le Montana.

@Aeriale a parfaitement évoqué ce roman.
Aeriale a écrit:Tout est formidablement bien décrit, il y a une force narrative qui m'a captée d'entrée. J'ai presque senti l'odeur de foin coupé, l'air gelé des montagnes, croisé le beuglement des vaches ou le cri des coyotes le soir tombé. J'étais complètement immergée dans cette atmosphère rude et sauvage de l'Ouest américain. 

Une écriture simple, très sincère, qui sent le vécu, l'effort, la sueur du travail bien fait. Callan Wink nous entraîne avec son héros dans son passage à l'âge adulte, dans son adaptation au monde rural où l'homme fait corps avec son environnement. Tout est dépeint précisément, dans un style fluide. Les dialogues ont la part belle, ce qui rend incroyablement vivants ses personnages.
Je te rejoins totalement.

Et je comprends mieux aussi la référence au film Boyhood en quatrième de couv. Le point commun, c'est cette intelligence des personnages, et ces très belles relations qu'August entretient avec sa mère et avec son père.
Pour une fois, on peut lire un roman situé au fin fond des Etats-Unis sans tomber dans un univers noir. Ici, c'est davantage la bienveillance qui est mise en avant (bien qu'il y ait une ou deux scènes dures).
Comme le souligne Aeriale, les dialogues ont la part belle. Non pas qu'il y en ait beaucoup - en général je me méfie des romans trop dialogués - mais dans chacun, les mots ont leur importance, d'autant plus qu'August est plutôt un taiseux.
Et là encore, ces dialogues soulignent l'intelligence et la maturité des personnages.
N'oublions pas aussi chacun des personnages secondaires, qui n'ont rien d'anecdotique.
Et enfin les contexte de l'époque, début des années 2000, post 11 septembre.

Pas d'intrigue dans ce roman, pas d'action, mais une lente progression de l'enfance à l'âge adulte d'un gamin qui observe avec intelligence le monde qui l'entoure, tout en douceur, en finesse, en nuance, à travers un personnage ô combien attachant.
On a qu'une envie, continuer à l'accompagner...
Beau coup de cœur. biglov biglov

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2721
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par kenavo Dim 3 Juil - 5:58

cela fait plaisir de te lire... j'attends déjà avec impatience d'autres livres de lui, nouvelles ou roman, il est doué pour les deux

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Aeriale Dim 3 Juil - 11:03

Merci @Nightingale pour ce chouette commentaire qui complète le mien et souligne bien ses points importants:  Le soin apporté aussi aux personnages secondaires, l’aspect optimiste, tu as raison, et l’intelligence des dialogues, juste parfaitement dosés. 

Tu me le remets en mémoire pour mon prochain topo-« coup de cœur » sur le petit mensuel dont s’occupe mon cousin ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11563
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Callan Wink - Page 3 Empty Re: Callan Wink

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum