Le deal à ne pas rater :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : où le précommander ?
14.50 €
Voir le deal

James McBride

+2
Aeriale
kenavo
6 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

James McBride - Page 3 Empty Re: James McBride

Message par domreader Mar 3 Aoû - 23:51

Vous êtes unanimes, je note !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3496
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

James McBride - Page 3 Empty Re: James McBride

Message par kenavo Mer 4 Aoû - 6:11

contente de te lire Aériale, comment ne pas aimer ce livre Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

James McBride - Page 3 Empty Re: James McBride

Message par Nightingale Sam 18 Mar - 18:23

L'Oiseau du Bon Dieu

James McBride - Page 3 97823520

En 1856, Henry Shackleford, douze ans, traîne avec insouciance sa condition de jeune esclave noir lorsque le légendaire abolitionniste John Brown débarque en ville avec sa bande de renégats. Henry se retrouve libéré malgré lui et embarqué à la suite de ce chef illuminé qui le prend pour une fille. Affublé d’une robe et d’un bonnet, le jeune garçon sera brinquebalé des forêts où campent les révoltés aux salons des philanthropes en passant par les bordels de l’Ouest, traversant quelques-unes des heures les plus marquantes du XIXe siècle américain.

Dans cette épopée romanesque inventive et désopilante, récompensée par le prestigieux National Book Award en 2013, James McBride revisite avec un humour féroce et une verve truculente l’histoire de son pays et de l’un de ses héros les plus méconnus.
 
Adapté en série en 2020 par Showtime avec Ethan Hawke dans le rôle de John Brown.

Il convient d'abord de dire deux mots de John Brown, né en 1800 et mort en 1859.
Ce personnage controversé, était un des plus célèbres abolitionniste aux Etats-Unis.
Connu pour ses méthodes expéditives, il se radicalise particulièrement à partir de 1855 en engageant des actions de plus en plus violentes pour mener son combat contre l'esclavage.
Il sera finalement arrêté puis exécuté en 1859, à la suite d'une action invraisemblable (que je ne vais pas détaillée ici pour ne pas divulgâcher le roman).
Il faut noter que même Victor Hugo, après l'arrestation de John Brown, publiera une lettre ouverte pour apporter son soutien, et dire le risque que cette exécution pourrait entrainer. Il ne se trompera guère, car la mort de John Brown sera considérée comme un des faits ayant contribué au déclenchement de la Guerre de Sécession.

Quelques mots maintenant sur ce roman incroyable.
Tous les faits relatés sont authentiques. On rencontre d'ailleurs quelques personnages célèbres, Harriet Tubman par exemple. On est en plein dans l'avènement du Chemin de Fer Clandestin.
Mais pour raconter cette histoire, James McBride a eu l'idée de mettre en scène le personnage fictif de ce jeune garçon, qui est le narrateur.
On le suit donc de ses 11 ans à ses 14 ans environ, dans un périple incroyable au côté de l’abolitionniste, un homme pour tout dire un peu fou, exalté, qui d'emblée prend Henry pour une fille qu'il surnomme L'Echalotte !
A partir de là, le ton est donné, et on va assister à des scènes particulièrement cocasses, des dialogues surréalistes, des enchainements de quiproquos...
Ainsi, malgré le thème de l'esclavage, le roman est pour une bonne part, désopilant.
Il faut s'imaginer des Noirs, qui voient débarquer cet homme prétendant les libérer, à la tête d'une "armée" d'une quinzaine d'individus dépenaillés, et qui se retrouvent embarqués malgré eux dans une aventure à laquelle ils ne comprennent rien !
Toutefois, l'auteur sait ménager des moments plus forts, touchants. Et en approchant de la fin, le ton se fait plus grave, et les moments de violence ne perdent rien de leur réalité.
Si vous avez vu (je pense que oui), le film Little Big Man, je trouve qu'on est vraiment dans le même ton. Donc vous pouvez imaginer. J'ai également eu en tête le Lonesome Dove de McMurtry.

Dois-je préciser que j'ai adoré !! biglov

James McBride - Page 3 John_b10
John Brown en 1859

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2747
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

James McBride - Page 3 Empty Re: James McBride

Message par kenavo Dim 19 Mar - 3:31

et ben, cela donne envie James McBride - Page 3 Chapea35

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

James McBride - Page 3 Empty Re: James McBride

Message par domreader Dim 19 Mar - 11:01

Oui ça a l'air vraiment bien ! Sur le même thème j'avais lu Pourfendeurs de Nuages de Russell Banks, que j'avais trouvé très long et très sérieux, mais le roman que tu décris donne vraiment envie. Dans le roman de Banks, le narrateur était le propre fils de Brown, Owen Brown.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3496
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

James McBride - Page 3 Empty Re: James McBride

Message par Nightingale Dim 19 Mar - 11:39

domreader a écrit:Dans le roman de Banks, le narrateur était le propre fils de Brown, Owen Brown.
Ah oui, dans le roman de McBride, Owen est évidemment présent, de même que plusieurs de ses autres fils.
Je crois qu'il a eu une vingtaine d'enfants !

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2747
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

James McBride - Page 3 Empty Re: James McBride

Message par Aeriale Lun 20 Mar - 14:22

Ah tiens… Je ne connaissait pas l’histoire de ce John Brown. Merci, ça donne envie, c’est vrai! 

J’avais bien aimé mon précédent de lui.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11628
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

James McBride - Page 3 Empty Re: James McBride

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum