Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

Alix Ohlin

2 participants

Aller en bas

Alix Ohlin Empty Alix Ohlin

Message par Queenie Mar 6 Avr - 8:49

Alix Ohlin Alix_o10
Alix Ohlin

Alix Ohlin est une romancière et nouvelliste canadienne. Elle est née et a grandi à Montréal, au Québec. Elle vit à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Ohlin a publié son premier roman The Missing Person en 2006, et a poursuivi avec le recueil de nouvelles Babylon and Other Stories en 2007. Son deuxième roman, Inside, et son deuxième recueil de nouvelles, Signs and Wonders, ont tous deux été publiés le même jour, en 2012. Inside a été présélectionné pour le prix Scotiabank Giller et le prix Rogers Writers 'Trust Fiction.

Alix Ohlin enseigne depuis plusieurs années. Elle donne des cours de fiction, de scénario et d'écriture.

Son dernier roman, Copies non conformes, a été publié en 2019. Il a été sélectionné pour le prix Giller 2019 et le prix de fiction de la confiance des écrivains de Rogers 2019.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Alix Ohlin Empty Copies non conformes

Message par Queenie Mar 6 Avr - 9:07

Alix Ohlin G0292910

Copies non conformes
Éditions Gallimard (mars 2021)
Traduction Clément Baude

Offert par @Luciole
(C'était un très bon choix !)

Lark et Robin sont deux sœurs, opposées mais proches, différentes mais solidaires. Deux enfants qui s'éduquent un peu toutes seules tant leur mère célibataire est démissionnaire, égocentrique, et manipulatrice.
Lark, l'aînée, est studieuse, sérieuse, et protectrice : elle va prendre soin de sa sœur Robin, la talentueuse pianiste, l'artiste obsessionnelle.
Quand Lark part suivre ses études dans le cinéma à New York, Robin ne va pas tarder à la rejoindre. Pratiquement brisée par son existence sous la coupe de leur mère. Les sœurs, solidaires, vont se construire un équilibre... seulement elles grandissent, ont des choix de vie qui les opposent parfois.

Dans ce roman qui est un véritable tourne-pages, on va suivre ces deux personnages, qui vont tenter de se trouver une place dans le monde. Un livre qui parle de la passion artistique, de la complexité de vivre de son art, de se trouver soi-même quand on est talentueuse et que l'on trace à notre place toute notre existence.
Alix Ohlin décrit avec talent le lien intense qui peut relier deux sœurs, malgré l'adversité et les oppositions, reste l'amour indéfectible et un soutien solide.
Elle aborde avec acuité les thèmes de la création artistique (à travers les expériences de montage vidéo de Lark et la complexité d'être une virtuose pour Robin), de la construction de soi, de la vie de couple, des relations à l'autre, du désir de maternité, le retour à une authenticité et une sincérité envers soi-même...


[Par contre, je ne suis pas certaine que c'est un livre qui marque. Il se lit tellement vite et bien, tout est parfaitement orchestré. Mais il n'y a pas vraiment un style marqué. Tout est juste, dans la description des personnages et de leurs vies, mais rien n'agrippe vraiment.
C'est un peu comme une très bonne chronique du monde d'aujourd'hui, des femmes d'aujourd'hui.
Cela ferait une très bonne série.

Découvrant qu'Alix Ohlin fait partie de la mouvance des enseignants en écriture, je ne suis pas étonnée d'avoir cette légère impression de lissage. D'un livre efficace, hyper agréable à lire, mais qui pourrait s'oublier rapidement.]

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Alix Ohlin Empty Copies non conformes

Message par Luciole Lun 10 Mai - 7:10

Copies non conformes
Alix Ohlin Copies12

Titre original : Dual citizens
Traduit de l'anglais (Canada) par Clément Baude
Collection Du mon entier, Gallimard
Parution : 11 mars 2021

Avant de venir poster un commentaire, je suis en train de chercher toutes les significations du titre (français) qui est d'ailleurs différent du titre original traduit brutalement.

_________________
geek  “Il n’y a point de génie sans un grain de folie.” Aristote
Luciole
Luciole

Messages : 1040
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 48
Localisation : France - Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Alix Ohlin Empty Re: Alix Ohlin

Message par Luciole Lun 10 Mai - 14:08

Mon petit commentaire :

Je ne m'en souvenais pas au cours de ma lecture mais la toute première partie du livre 'Avant' raconte l'arrivée de Scottie que l'on ne retrouvera qu'à la fin... (6 pages si intéressantes à relire).

Dès la deuxième partie, nous suivons les deux sœurs, Lark l'aînée (11 ans environ), Robin la petite sœur, (4 ans de moins) dans leur enfance. Leur mère est comme absente, démissionnaire et laisse donc finalement tout le loisir à ses filles d'évoluer un peu à leur guise. Robin est une petite fille qui n'est pas tellement "apprivoisée" ! Elle s'éclipse une heure, un après-midi, une journée sans que Marianne, leur mère, ne le remarque. Par contre, Lark en souffre car elle est attachée à la régularité... Dès le départ leur caractère bien différent se démarque. Pourtant, dormant dans la même chambre, dès la lumière éteinte le soir, elles sont intarissables et sont extrêmement liées; Lark laisse tomber sa discrétion et son espèce d'invisibilité qui ne la lâchera pas de tout le livre et Robin se sent si bien lovée contre sa sœur. De fil en aiguille, les deux petites filles se révèlent être passionnées et douées : Lark pour le cinéma, le montage, le regard à travers la caméra, et, Robin, pour le piano à haut niveau. 

Elles s'envolent grâce à quelques personnes qui les encouragent sur leur parcours. Lark réussit à s'échapper de la maison pour aller étudier à New York (pas difficile de convaincre sa mère vu que tout est gratuit !...). D'ailleurs, Lark découvre qu'elle doit tout de même payer ses propres frais courants... c'est une chance au final : de là commenceront de petits boulots qui pour certains 'alimenteront' sa passion et lui feront rencontrer des personnages qui seront des fils rouges dans sa vie. 
Dès que possible, Robin s'échappe quelques années plus tard et rejoint du jour au lendemain sa sœur ! toujours comme une écorché vive..., de façon presque animale. Quelques années passent l'une près l'une mais Robin ne tient pas en place !

Leur caractère et leur passion respectifs les éloigneront l'une de l'autre, au point de ne plus se comprendre. Lark reste comme une spectatrice de sa vie, invisible, une femme de second plan, et Robin vit "à l'arrache". L'une ne vit pas vraiment, regarde les fragments de celles des autres à travers sa caméra portative, l'autre vie selon ses envies et ira d'ailleurs reprocher à sa sœur de justement passer à côté de tout. 

La vie continue au fil des pages. Je me suis sentie parfois bien dans la peau de Lark et ressentant un peu Robin comme ma petite sœur, car il y a de fortes similarités ! Au moment où Lark prend enfin la décision de se lancer dans sa propre vie, ce sera finalement compliqué et, là, la si effrontée Robin rendra alors à sa manière tout l'amour qu'elle a pour sa grande sœur.
Même si pour Lark, ce sera parfois flippant car sa sœur n'est bien qu'avec ses loups... 

Livre qui se lit très très bien, qui est très intéressant, notamment sur les techniques de réalisations des films, et qui m'a énormément émue et remuée à certains moments (un accident notamment qui immobilise quelques temps Lark). J'étais vraiment dedans. Ce livre m'a donc beaucoup plu ! Pour autant, c'est "drôle" mais, comme le dit @Queenie, ce ne sera sans doute pas un livre qui restera gravé longtemps dans mon parcours de lectrice.

NB. Le titre peut être différemment interprété à mon avis : deux (demi) sœurs très différentes / Lark si différente de sa mère et de sa sœur qui finissent par révéler quelques similarités émotionnelles / référence (p 302) au film Copie conforme de Kiarostami qui font dire à Lark que "Le spectateur sait qu'il regarde une réalité fabriquée, mais la fabrication et la réalité ont le même poids". Qu'en penses-tu @Queenie ?

_________________
geek  “Il n’y a point de génie sans un grain de folie.” Aristote
Luciole
Luciole

Messages : 1040
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 48
Localisation : France - Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Alix Ohlin Empty Re: Alix Ohlin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum