Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

Santiago Pajares

Aller en bas

Santiago Pajares Empty Santiago Pajares

Message par Nightingale Mer 15 Déc - 16:51

Santiago Pajares

Santiago Pajares Pajare10

Santiago Pajares, né à Madrid en 1979, est informaticien de formation.
Il est l'auteur de quatre romans et de plusieurs courts métrages. Il écrit et produit des séries sur le web, notamment Canal Friki.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2747
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Pajares Empty Re: Santiago Pajares

Message par Nightingale Mer 15 Déc - 17:33

Imaginer la pluie

Santiago Pajares 97823322

Présentation de l'éditeur :
Il n’a jamais connu que les dunes et le désert, et pour toute compagnie sa mère qui lui raconte un monde détruit par la folie des hommes. Ici point de rose à soigner, point de renard ou de planète à chérir, seul compte l’essentiel : un appentis pour s’abriter des tempêtes de sable ; quelques palmiers et un puits ; beaucoup de lézards – et de rares légumes.
Consciente que son petit prince devra un jour désirer autre chose, la mère fait de lui le dépositaire de ses souvenirs. Elle lui représente ce qui composait l’existence d’avant : le goût du café fumant, l’arôme des fleurs, la rosée du matin sur les fougères, les notes d’un piano – mais aussi la haine, la cupidité et la guerre. Elle sait qu’un jour il faudra partir. Ainsi, lorsqu’elle meurt, le garçon, terrassé par le silence, entreprend un long voyage pour revenir vers les hommes.

Avec cette fable post-apocalyptique d’une rare poésie, Santiago Pajares interroge ce qu’il reste de nous lorsque les corps sont soumis à la survie et à la solitude et s’attache à l’inventaire de ce qui est réellement indispensable à notre bonheur.

Je ne suis pas forcément grand fan des romans qualifiés de « post-apocalyptique ». Mais ici la rencontre s'est faite par le hasard d'un titre « Imaginer la pluie », d'une chouette couverture, et d'un premier paragraphe plein de promesses :
Le sable. Le sable à perte de vue. Dans toutes les directions. Et au milieu de ce néant qui n’est que sable, un petit puits, deux palmiers, un potager minuscule et un appentis. Et moi sur le toit, essayant d’imaginer la pluie.

Nous voilà perdus dans deux dimensions : l'espace et le temps. De l'avant on ne sait rien, de l'ailleurs non plus. C'est tout l'intérêt de cette histoire, puisque Ionah ne peut que découvrir. Tout ce qu'il sait du monde, c'est sa mère qui lui a appris, en faisant aussi en sorte de le préparer le mieux possible à un ailleurs. Car un jour, il faudra qu'il parte. Et son seul bagage, ce sera les mots de sa mère.

La grande réussite du roman, c'est de parvenir à nous placer dans la même position que Ionah : nous faire découvrir les choses comme si on ne les connaissait pas non plus, grâce à une écriture à la fois simple, et tout en finesse et poétique. On est littéralement à l'intérieur du récit.
Le rythme est aussi important, il me semble : un roman de 300 pages découpé en 120 chapitres, donc très courts, où chaque page tournée nous entraine à tourner la suivante...

Fable, conte initiatique, roman d'espérance. Il y a tout cela dans ce beau roman envoutant. Very Happy

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2747
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum