-33%
Le deal à ne pas rater :
PNY Mémoire RAM – XLR8 Gaming MAKO DDR5 – 6000MHz – 2×16 Go
79.99 € 119.99 €
Voir le deal

Félix Vallotton

2 participants

Aller en bas

Félix Vallotton  Empty Félix Vallotton

Message par kenavo Dim 25 Déc - 7:29

Félix Vallotton  Couv-199


Félix Vallotton, né à Lausanne le 28 décembre 1865 et mort à Paris le 29 décembre 1925, est un artiste peintre, graveur, illustrateur, sculpteur, critique d'art et romancier suisse.


Source: Wikipédia


Bibliographie
Les Soupirs de Cyprien Morus
La vie meurtrière
Corbehaut


son fil en section peinture


Dernière édition par Kenavo le Lun 23 Jan - 7:57, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Félix Vallotton  Empty Re: Félix Vallotton

Message par kenavo Dim 25 Déc - 7:30

Félix Vallotton  Aaaa35
La vie meurtrière
Présentation de l'éditeur
Si les toiles du célèbre Félix Valloton (1865-1925) frappent par leurs couleurs profondes, son roman La vie meurtrière, rédigé entre 1907 et 1908 et publié de manière posthume en 1927, est imprégné d'une inquiétante noirceur. Jacques Verdier, artiste de vingt-huit ans, s'est suicidé à son domicile. Il a laissé à l'attention du commissaire qui constatera les faits une courte lettre et un pli. Dans ce pli, un manuscrit au titre intrigant, Un amour, déroule de façon implacable le récit d'une vie funeste... Bien malgré lui, le défunt semble avoir provoqué depuis sa plus tendre enfance d'épouvantables accidents mortels. Crises cardiaques, chutes, empoissonnements, brûlures se sont multipliés autour de lui jusqu'à ce que la question lancinante de sa propre responsabilité l'accule à envisager une solution radicale. Jacques portait-il en lui, comme il le croyait un " fatal pouvoir ", un " principe de mort " ?
J’ai lu ce livre avant même que le nom de Félix Vallotton m’était connu. Cela fait tellement longtemps, je ne saurais même plus dire comment je l’ai trouvé. Peut-être à cause de l’image, ma version a cette couverture
Félix Vallotton  Aaa80

Le mensonge, 1898

Ce n'est seulement par après que j'ai vu qu'il était non seulement le peintre de cette toile, mais d'une oeuvre plus grande que ses écrits et depuis je suis une inconditionnelle. Aussi bien du peintre que de l'auteur.

Puisque ma lecture date depuis des lustres, je ne pourrais plus en dire beaucoup.

À moins que j’étais vraiment fascinée par cette histoire, noire, très noire, oui, mais c’est l’écriture qui emporte et j’en garde un si bon souvenir… impossible de ne pas commencer ce fil avec ce livre.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Félix Vallotton  Empty Re: Félix Vallotton

Message par kenavo Dim 25 Déc - 7:31

Félix Vallotton  Aaa81
Les Soupirs de Cyprien Morus
Présentation de l'éditeur
Le premier roman de Vallotton pourrait être intitulé "Scènes de la vie parisienne". Il y raconte les ambitions et les déceptions de dynasties bourgeoises oscillant entre affaires, administration et bohème, aspirant au succès mais ne cessant de retomber dans la médiocrité. Dans la peinture de ses personnages et de leurs destins croisés, Vallotton réussit le tour de force de marier empathie et distance ironique.
Dans ce roman Vallotton raconte en quelque sorte par les yeux de Lucien Noral la vie de Cyprien Morus.
En revenant d’une soirée chez les Morus, il pense :

Ces Morus lui apparaissaient au fond, à lui Français de bonne race, comme le prototype de ces étrangers aux maisons trop ouvertes qui pullulent à Paris.

Et oui, Cyprien est en possession d’argent, mais il a envie d’avoir ce qu’on ne peut pas s’acheter :

Il briguait la croix. Cyprien Morus, Chevalier de la Légion d’honneur

Et les efforts qu’il entreprend pour réussir dans la société de Paris sont souvent drôles, aboutissent la plupart du temps dans la catastrophe. Mais c’est aussi le plus souvent lamentable. Cet envie d’être considéré dans la société.. plus d’un soupir de Cyprien est le résultat parce que cela ne lui réussit pas.

Il suffirait de n’être pas reçu chez les ducs, voilà. Une telle disgrâce lui arrachait des soupirs jusque dans son lit

Et on a presque de la peine pour lui quand on le suit dans sa lecture de l’énumération des invités dans le journal, le lendemain d’une soirée :

Vicompte et Vicomtesse Arbaulin de Sainte-Agnès, Marquis et Marquise Yturrin Yturrino y Pasquale Herrera Lévi ; Baron Pillière des Mortains de la Mortandigère ; M. Bloch ; M. Morus, etc…. »

On pense que celui qui apparait juste avant le « etc » n’a pas encore réussi dans la société, mais pour Cyprien c’est :

Cette fin, à tout prendre, était un chic commencement

Si Cyprien va réussir d’avoir ce qu'il souhaite le plus.. je vous laisse le découvrir, en tout cas Félix Vallotton m'a encore une fois, après Vie meurtrière, convaincu.

Puisque j’ai lu ce livre en allemand (les citations sont de la postface où on a choisi de laisser quelques phrases en français, merci !), il y a une intéressante remarque de la traductrice dans sa préface :

Les soupirs de Cyprien Morus lui rappelle ce tableau de Félix Vallotton :

Félix Vallotton  A135

L’attente

Comme si ce personnage était en train de regarder sur la vie de Cyprien Morus..
tout comme nous, lecteurs, on est aussi près de cette fenêtre et grâce à Vallotton, on a un bon aperçu sur cette vie..

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Félix Vallotton  Empty Re: Félix Vallotton

Message par kenavo Dim 25 Déc - 7:33

Félix Vallotton  Aaa82
Corbehaut
Présentation de l'éditeur
Publié plusieurs années après la mort de Vallotton, ce roman, auquel il a travaillé pendant les dernières années de sa vie, est le résultat des réflexions sur son art suscitées par la guerre et par l'absolu dégoût qu'elle a développé en lui. L'action se déroule dans une petite ville bretonne, après la fin des hostilités. Un journaliste et ancien soldat s'y installe pour quelques mois, il veut écrire. À travers son regard, on découvre le présent et le passé d'une communauté humaine, ses secrets, ses bassesses. Un roman noir, sans illusion, écrit dans une langue inventive, loin de tout misérabilisme.
J'ai adoré La Vie Meurtrière, j'ai bien aimé Les soupirs de Cyprien Morus, il me fallait quand même aussi lire son dernier livre, Corbehaut..

Hm.. noir.. oui, en effet, c'est noir et il ne jette pas une très positive lumière sur l'humanité, mais surtout il rassemble toutes les atrocités dont les hommes sont capables dans un petit village breton.. presque impossible de s'imaginer qu'un tel petit bourg ait vue toute la tristesse de l'humanité.

Mais n'importe son choix du lieux, n'importe son choix du sujet, on devine qu'il n'était vraiment pas de "bonne humeur" en écrivant ce livre.. qui, sait-on, n'était peut être pas destiné à une publication?..

En tout cas je vais garder ses deux autres livres en très bonne mémoire et les récommander à tout moment.. celui-ci est peut être plus pour lecteurs avides de lire tout de lui Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Félix Vallotton  Empty Re: Félix Vallotton

Message par Moune Mar 27 Déc - 10:56

Je ne savais pas que Vallotton avait écrit des romans. J'ai pris note.
Moune
Moune

Messages : 611
Date d'inscription : 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Félix Vallotton  Empty Re: Félix Vallotton

Message par kenavo Mer 28 Déc - 7:07

un moyen d'approcher cet artiste par un autre chemin
même si on aime son monde pictural, j'en connais, qui n'ont pas trouvé accès à son monde littéraire...
comme je l'ai mentionné, je ne connaissais pas Vallotton en tant que peintre lors de ma première lecture, peut-être cela m'a donné une lecture plus 'libre d'images'... si on l'apprécie comme peintre, cela met la barre d'attentes peut-être plus haut

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31436
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Félix Vallotton  Empty Re: Félix Vallotton

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum