-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

+3
kenavo
Aeriale
Merlette
7 participants

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Merlette Lun 2 Jan - 19:17

Kenavo a écrit:
Tout cela craint pour la suite, surtout que la première rencontre entre Gerber et Kupfer ne se passe pas très bien.

Tout à fait, cela laisse présager du saignant... Twisted Evil 

Kenavo a écrit:Un mot concernant le nom de l’élève, Gerber, en allemand gerben = tanner et ainsi le jeu de mot Gerber, Ihnen wollen wir das Fell gerben (Gerber, on va vous tanner le cuir) est dès le début dans la tête du professeur.

Je crois même que l’auteur a choisi le nom de famille à cause de ce jeu de mot Wink

Oui, une note de la traductrice nous en informe. Pauvre Gerber, victime désignée, mais avec son fort caractère il ne va pas se laisser faire.

Quant à Kupfer cela veut dire "cuivre" en allemand je crois ? Je ne sais pas si ce nom est symbolique ?

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2334
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par kenavo Lun 2 Jan - 19:44

comme toujours, une bonne analyse de ce premier chapitre Very Happy
Céline a écrit:Oui, une note de la traductrice nous en informe. Pauvre Gerber, victime désignée, mais avec son fort caractère il ne va pas se laisser faire.
cela m'aurait étonnée si on n'aurait pas fait de note pour ce détail
Céline a écrit:Quant à Kupfer cela veut dire "cuivre" en allemand je crois ? Je ne sais pas si ce nom est symbolique ?
tout à fait, c'est cuivre... j'ai recherché un peu concernant des proverbes en allemand avec Kupfer/cuivre... mais pas trouvé un qui pourrait s'associer pour l'instant...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31394
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Merlette Lun 2 Jan - 20:00

En tous cas quel sale bonhomme! Il est tellement caricatural qu'il en perd de la crédibilité.
J'imagine bien un élève comme Gerber, j'en ai même souvent eu en Terminale Wink , mais Kupfer est assez extrême dans son genre. Est-ce que des profs comme ça ont vraiment existé ?

Car même les sadiques que j'ai eus avaient l'air persuadés qu'ils agissaient dans notre intérêt, pour nous faire progresser etc. Et même vus en dehors de l'école, ils n'étaient pas si terribles, ils avaient juste une conception très démodée de leur métier.

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2334
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par kenavo Lun 2 Jan - 20:34

Céline a écrit:Est-ce que des profs comme ça ont vraiment existé ?
lors de mes années scolaires, non, jamais rencontré quelqu'un comme lui...
Céline a écrit:Car même les sadiques que j'ai eus avaient l'air persuadés qu'ils agissaient dans notre intérêt, pour nous faire progresser etc. Et même vus en dehors de l'école, ils n'étaient pas si terribles, ils avaient juste une conception très démodée de leur métier.
même pas eu de sadiques... quelques alcooliques, des découragés par leur métier...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31394
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Merlette Lun 2 Jan - 20:53

C'est nous qui les trouvions sadiques car ils entretenaient une ambiance de terreur, je ne sais même plus comment...mais on était terrifiés avant d'aller dans certains cours.
Sinon pas mal d'aigris et quelques alcooliques aussi...

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2334
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Aeriale Mar 3 Jan - 18:18

J'ai fini le premier chapitre. Kaiser Kupfer est en effet un cas spécial. Un peu extrême, mais à l'époque, je parie qu'il ne l'était pas une exception!

Kenavo a écrit:Un personnage dès le début très peu sympathique et il se définit à merveille avec cette phrase :
[..]
Après les deux mois vides d'été - vides parce qu'il avait marché en homme parmi les hommes plutôt que Dieu parmi les étudiants…
Le passage qu'a relevé Kena est très parlant.

Ce genre de personnages peu sûrs d'eux en fait, qui ne peuvent exister qu'en terrorisant les plus faibles, ici des jeunes lycéens! C'est quand même un grand malade. L'élégance doit rester son apanage,  il "sème d'un air badin l'envie et la discorde" entre les élèves, ne répond jamais à un salut et ne jouit qu'en éructant des ordres.

La description de sa bibliothèque et de son intérieur est très drôle: Il ne laisse en évidence que les classiques, "peu d'auteurs vivants car il était impossible d'évaluer avec certitude leur importance".

La confrontation de Gerber face à ce fuhrër est un petit morceau de choix !
Kurt n'avait pas ri, il avait émis ces sons lentement, à haute voix, plein du désir irrépressible de rabaisser un peu ce fanfaron qui se complaisait dans sa propre image, là haut, sur l'estrade, qui se voyait déjà prenant son envol vers les sommets embrumés de sa propre majesté, pour le faire redescendre un peu plus à la place qui était la sienne, sur l'estrade.

Il me semble aussi en connaître, des bouffons de ce genre, qui veulent se persuader de leur importance, tout pleins de leur faux savoir, et creux à l'intérieur :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11615
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Merlette Mar 3 Jan - 18:49

Aeriale a écrit:
La description de sa bibliothèque et de son intérieur est très drôle: Il ne laisse en évidence que les classiques, "peu d'auteurs vivants car il était impossible d'évaluer avec certitude leur importance".

Oui, la description de son logement est très amusante, notamment quand il engueule la femme de ménage parce qu'elle a bouleversé le désordre étudié de son bureau. Un imbécile donc.

Chapitre 2


Un premier exemple du comportement particulier de Kupfer, lorsqu'il choisit d'interroger précisément celui qui s'est dévoué pour dessiner (et de manière très chiadée) un plan de classe. 

Etait-ce possible ? Kupfer interroge dès la première heure ? Et il interroge justement celui qui s'est distingué de manière positive? Voici qui ébranle complètement les fondements établis sur toutes les traditions de la soumission et de la flatterie.


On comprend qu'aucun élève "ordinaire" ne pourra se tirer d'affaire avec lui...
Il ne ressemble à aucun autre prof décidément. Sa sévérité semble même déteindre sur d'autres enseignants présentés comme plutôt coulants et agréables d'habitude qui remontent tous les bretelles de la Terminale en ce premier jour de classe. Quelle galerie de portraits d'ailleurs... Laughing Si le sadisme et la soif de pouvoir extrêmes de Kupfer sont peu réalistes, il y a par contre de la vérité dans la description de Filip.
Pour le moment Gerber n'est pas entré en conflit ouvert avec le despote, il a d'autres soucis en tête comme son amour fou pour la sexy et indéchiffrable Lisa, qui le mène visiblement par le bout du nez. Mais la conversation à table avec son père qui veut le faire changer d'établissement pour le soustraire à Kupfer ne sert qu'à éveiller en Kurt un sentiment de révolte et la volonté de résister.
On a l'impression que le père craint moins le sadisme du prof que le fait qu'il fasse tout pour que Kurt n'obtienne pas sa Maturité. D'ailleurs on apprend que celui-ci n'est passé à chaque fois que de justesse dans la classe supérieure. Plus intelligent que la moyenne mais peu bûcheur donc. 
J'ai été très impressionnée par le long monologue des p.66-67, qui reproduit bien le tourbillon de pensées angoissées qui assaillent Gerber lorsqu'il va se coucher après ce dîner très stressant pour lui.

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2334
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par kenavo Mar 3 Jan - 20:40

Aeriale a écrit:Il me semble aussi en connaître, des bouffons de ce genre, qui veulent se persuader de leur importance, tout pleins de leur faux savoir, et creux à l'intérieur :-)
oui, Kupfer est un personnage détestable

Céline a écrit:On comprend qu'aucun élève "ordinaire" ne pourra se tirer d'affaire avec lui...
c'est ce qui le rend si dangereux

Céline a écrit:Mais la conversation à table avec son père qui veut le faire changer d'établissement pour le soustraire à Kupfer ne sert qu'à éveiller en Kurt un sentiment de révolte et la volonté de résister.
je peux comprendre pourquoi il ne veux pas prendre une des solutions qui lui offre son père, mais je sens qu'il va regretter sa décision

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31394
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Queenie Mer 4 Jan - 8:40

Kupfer.
C'est rare un personnage à 100% antipathique, non ?
Souvent l'auteur rattrape le truc avec un humour incisif ou des situations rocambolesques.
Mais là, non ? C'est juste un affreux pas beau ? (on dirait un méchant de Disney).

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7036
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Merlette Mer 4 Jan - 11:54

Queenie a écrit:Kupfer.
C'est rare un personnage à 100% antipathique, non ?
Souvent l'auteur rattrape le truc avec un humour incisif ou des situations rocambolesques.
Mais là, non ? C'est juste un affreux pas beau ? (on dirait un méchant de Disney).

Absolument, c'est l'archétype du méchant. Cela contraste avec le reste car il y a quand même des efforts de réalisme dans le portrait des autres profs, des élèves...Je reconnais pas mal de comportements que j'ai pu croiser dans mon métier.

Kupfer est 100% méchant donc, mais il est décrit avec un certain humour quand il est hors de la classe. Là toute sa dimension ridicule apparaît.

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2334
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Aeriale Mer 4 Jan - 15:32

Céline a écrit:
Queenie a écrit:Kupfer.
C'est rare un personnage à 100% antipathique, non ?
Souvent l'auteur rattrape le truc avec un humour incisif ou des situations rocambolesques.
Mais là, non ? C'est juste un affreux pas beau ? (on dirait un méchant de Disney).

Absolument, c'est l'archétype du méchant. Cela contraste avec le reste car il y a quand même des efforts de réalisme dans le portrait des autres profs, des élèves...Je reconnais pas mal de comportements que j'ai pu croiser dans mon métier.

Kupfer est 100% méchant donc, mais il est décrit avec un certain humour quand il est hors de la classe. Là toute sa dimension ridicule apparaît.
Oui, parfois il a le ridicule d' Ignatius, ces personnages si conscients (ou persuadés, dans ce cas) de leur supériorité qu'ils en deviennent ridicules. Mais alors que O'Toole nous rend Ignatius attachant, Friedreich Torberg n'épargne rien à son Kaiser, il le rend désespérément infatué et vide. Ca peut être désopilant ;-)

Le tableau des professeurs est assez réaliste par contre. On a l'ancien qui cache sa bonhommie sous des airs autoritaires et sait reconnaître la valeur de chacun (Prochaska), le vieux Mattusch avec ses manies de langage (trop drôles) et le jeune Filip qui n'enseigne pas vraiment sa matière mais préfère divaguer sur d'autres sujets. Qui cherche à se rendre proche mais ne gagne pas forcément en respect non plus.

On en a tous connus, des comme ça. Difficile de trouver le juste milieu :-)

Céline a écrit:ai été très impressionnée par le long monologue des p.66-67, qui reproduit bien le tourbillon de pensées angoissées qui assaillent Gerber lorsqu'il va se coucher après ce dîner très stressant pour lui.
Après la séance un peu musclée avec son père, les élucubrations de Kurt sont un petit morceau de choix, c'est vrai :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11615
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par kenavo Mer 4 Jan - 20:15

Chapitre 3

Beaucoup plus court que ceux d’avant.

On fait enfin connaissance de l’amie de Kurt, fille énigmatique pendant les deux premiers chapitres.
J’ai eu l’impression que Kurt est beaucoup plus amoureux que Lisa…

Mais le plus signifiant est la discussion entre Kurt et son professeur de chimie. Celui-ci lui suggère aussi de changer d’école, il ne voit pas comment Kurt pourrait faire face à Kupfer…
pas seulement les élèves ont peur de lui… mais ses collègues sont aussi effrayés des pouvoirs que Kupfer exerce

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31394
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Merlette Mer 4 Jan - 21:14

Je vais le lire ce soir! Wink

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2334
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Méphistophélès Jeu 5 Jan - 19:35

J'ai voulu rattraper mon retard en engloutissant rapidement les cinq premiers chapitres...mais je suis peut-être allée trop vite du coup ?

Je ne vais pas m'appesantir sur ce qui a déjà été dit sur le cas de Kaiser Kupfer qui nous est décrit comme un être infatué, qui profite de sa position dominante d'enseignant pour tyranniser ses élèves et qui s'avère, pour le moment en tout cas, totalement creux en dehors de son métier.

Kurt Gerber, quant à lui, nous est présenté comme un élève intelligent, assez distrait, peu travailleur, qui ne se préoccupe pas vraiment de l'école car il considère souvent que certains cours et/ou certains professeurs sont à côté de la plaque.

On se doute assez vite qu'avec de telles personnalités, il va forcément finir par y avoir des tensions surtout quand le premier cherche absolument la confrontation.

Pour le moment, ce que j'apprécie le plus dans ces premiers chapitres, c'est cette lente montée en tension qui s'impose de plus en plus. On ressent l'angoisse de Kurt qui, petit à petit, se rend compte que cette année de Terminale sera bien difficile à valider avec un professeur principal qui ne lui veut que du mal, quitte à faire en sorte qu'une partie du corps enseignant le suive dans ses excès. D'élève peu soucieux de ses notes, Kurt commence à craindre l'échec. L'école envahit de plus en plus ses pensées et l'oppresse, l'empêchant ainsi de s'occuper l'esprit autrement.
Méphistophélès
Méphistophélès

Messages : 73
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par kenavo Jeu 5 Jan - 20:02

Méphistophélès a écrit:mais je suis peut-être allée trop vite du coup ?
mais non... chacun selon rythme et sa disponibilité Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31394
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg - Page 2 Empty Re: LC - L'Élève Gerber- Friedrich Torberg

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum