Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

Siri Hustvedt

2 participants

Aller en bas

Siri Hustvedt Empty Siri Hustvedt

Message par Epi Sam 31 Déc - 13:39

Siri Hustvedt Siri-h10

Siri Hustvedt est née le 19 février 1955 à Northfield dans le Minnesota.
Son père est un américain d'origine norvégienne et sa mère est norvégienne.
Poétesse, essayiste et romancière reconnue, elle est diplômée (Ph.D.) en littérature anglaise de l'université Columbia.
Son premier roman, Les Yeux bandés est édité en 1992, et son troisième roman Tout ce que j'aimais connaît un succès international. En 2010, elle édite un essai La femme qui tremble, sur les troubles neurologiques qu'elle a étudiés dans les hôpitaux psychiatriques. Le recueil Vivre Penser Regarder paru en 2013 rassemble 32 conférences et articles, prononcés ou publiés séparément entre 2005 et 2011. Elle y développe ses thèmes de prédilection, mêlant les apports de la littérature, de la philosophie, de la psychologie ou encore des neurosciences. Ses œuvres sont traduites dans seize langues à ce jour. En France les écrits de Siri Hustvedt sont traduits par Christine Le Bœuf et publiés chez Actes Sud.

Source : Wikipédia

Bibliographie

1983 : Lire pour toi (Reading to You)
1992 : Les Yeux bandés (The Blindfold), trad. française 1996
1996 : L'Envoûtement de Lily Dahl (The Enchantment of Lily Dahl), trad. française 1999
1998 : Yonder, trad. française 1999
2003 : Tout ce que j'aimais (What I Loved)
2005 : Les Mystères du rectangle, essais sur la peinture (Mysteries of the Rectangle: Essays on Painting),
2006 : Plaidoyer pour Eros (A Plea for Eros)
2010 : La femme qui tremble. Une histoire de mes nerfs (The Shaking Woman or A History of My Nerves)
2008 : "Élégie pour un américain" ("The Sorrows on an American")
2011 : Un été sans les hommes (The Summer without men)
2013 : Vivre, penser, regarder (Living, Thinking, Looking)
2014 : Un monde flamboyant (The Blazing World)
2016 : A Woman Looking at Men Looking at Women: Essays on Art, Sex, and the Mind

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1943
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Siri Hustvedt Empty Re: Siri Hustvedt

Message par Epi Sam 31 Déc - 13:43

Un été sans les hommes

Siri Hustvedt 51udyx10

J’ai été complètement emportée par ce petit livre et, une fois n’est pas coutume, j’ai trouvé ce format court parfait, car suffisant malgré les nombreux thèmes abordés. Hustvedt va droit au but mais tout doucettement et tourne en comédie un sujet sérieux sans pour autant manquer de profondeur.

Parce que son mari impose à Mia une séparation pour vivre sa passion avec une femme plus jeune, elle doit faire un travail essentiel sur elle-même pour ne pas sombrer et ne plus dépendre de cet homme qui l’a trahie. Elle doit apprendre à se connaître et cela passe aussi par une meilleure connaissance des autres, en l’occurrence des femmes, à divers âges de leur vie, qui l’entourent. C’est un processus douloureux et elle se sert des moyens immédiatement à sa portée, la poésie, la philosophie ou la psychanalyse. C’est une cérébrale, elle cherche des réponses en faisant appel à ce qui lui est proche. Ce n’est pas gênant car cela colle parfaitement à la psychologie du personnage. Plus de débordements (elle a déjà donné et ça l'a menée à l’hôpital psychiatrique), elle utilise la dérision, l’ironie pour pouvoir continuer. Il y a beaucoup de retenue et de délicatesse, de la distance aussi (nécessaire pour que la douleur s’atténue) mais jamais de froideur, au contraire, c’est un regard tendre qu’elle porte sur la condition de la femme et ses réflexions sur le mariage, l’amour, la vieillesse, la folie, et surtout, sur l’identité de la femme, sa place au sein du couple et dans la société, sont vraiment très drôles.

C’est pétillant, brillant et comique. Je n’avais pas trouvé cet humour dans Tout ce que j’aimais mais ici, il donne à l’ensemble une légèreté qui est bienvenue pour un sujet aussi grave et démoralisant. C’est, je crois, ce que je retiendrais le plus.

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1943
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Siri Hustvedt Empty Re: Siri Hustvedt

Message par Invité Sam 31 Déc - 14:09

Une autre lecture pour 2017 ( What a Face ): celui-là, il m'attend depuis longtemps et je n'arrive jamais à le décider à le commencer....
Merci, Epi, de me donner l'impulsion..... Wink, je le sortirai,ce soir ,en rentrant, de son étagère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Siri Hustvedt Empty Re: Siri Hustvedt

Message par Aeriale Sam 31 Déc - 14:33

-Elégie pour un américain-

Siri Hustvedt %C3%89l%C3%A9gie-pour-un-am%C3%A9ricain

Encore un roman où l'absence et la recherche du passé sont au centre de l'intrigue. Par la voix d'un psychiatre, Siri Hustvedt nous entraîne dans un rythme lent (très lent!) entrecoupé d'histoires parallèles et sur la base de documents retranscrits par le père disparu, vers des secrets de famille tenus cachés et dont le héros va s'aider pour se reconstruire lui-même. Forcément un peu déroutant, construit à la manière de ces romans américains actuels, Elégie pour un américain demande au lecteur pas mal de patience, et une attention soutenue avant de démêler la trame de ces histoires multiples qui parfois se chevauchent, où se croisent celles des patients du fameux Erick (souvent farfelues et assez drôles) à celles de son entourage proche (sa soeur) ou de sa voisine.

Si certaines anecdotes (pas assez fouillées?) m'ont paru inutiles ou survolées, le fait que le personnage central dénoue chacune des facettes de ces différentes personnalités, l'amène (ainsi que le lecteur) à se questionner sur lui-même et à se positionner par rapport à ses désirs ou ses attentes. Les absents révèlent les vivants en quelque sorte, et le travail de reconstruction auquel s'expose l'auteure en impose forcément (Elle remercie d'ailleurs à la fin du livre toute un batallion de médecins) mais en même temps m'a semblé alourdir le sujet. J'ai trop senti la théorie derrière chaque démarche, l'explication derrière chacune des réactions des personnages. Leurs émotions sont bien transcrites mais tout parait sous contrôle, un peu trop froid, j'ai trouvé que ça manquait un peu de passion tout ça!

Pourtant son style est racé, son écriture fluide. L'épouse de Paul Auster m'a tout de même interpellée. Mais sans doute cette histoire est-elle trop travaillée pour que le suspens fonctionne vraiment au final. On est vaguement déçu à la fin, on se dit qu'on a déjà vu ça quelque part, chez De Lillo, ou encore Eugène Green, pas forcément en mieux mais en similaire. Alors pour moi un sentiment mitigé, mi admiratif, mi dubitatif. Ceci dit, cette auteure a une voix particulière, et je lirai surement autre chose d'elle car on devine une sensibilité un peu étouffée derrière ses mots précis, quelquefois trop. Un bon livre tout de même, mais restez concentré ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Siri Hustvedt Empty Re: Siri Hustvedt

Message par Aeriale Sam 31 Déc - 14:39

-Un été sans les hommes-


Un roman qui m'a touchée par certains côtés mais un peu agacée par d'autres. Il y a toujours chez Siri Hustvedt cet aspect lumineux, une sensibilité extrême que l'on sent vibrer et qui s'expose parfois, puis comme si elle n'osait se lâcher plus, ce besoin de théoriser parallèlement à l'histoire. La construction ressemble aux précédents, les digressions sont multiples et souvent jetées là en vrac, et le tout aide à redéfinir Mia, qui est-elle vraiment, que sommes nous aussi, vers quoi tendons nous?

J'ai trouvé cette fois ci plus de plénitude, une libération, mais l'ensemble reste encore sous contrôle. Déformation de la chargée de cours en psychiatrie ? Besoin de crédibilité? Cela explique en tout cas l'impression d'inachevé, de manque de liant pour moi. Difficile de toucher à tous ces domaines sans se perdre un peu et le lecteur avec. Il en reste une écriture fine, une analyse souvent drôle et ingénieuse de nos différences hommes / femmes qui force à s'interroger mais dommage, trop de références et de discours brident cette sensibilité particulière. Et pourtant sa voix interpelle, c'est certain!

Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Siri Hustvedt Empty Re: Siri Hustvedt

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum