Le Deal du moment :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : ...
Voir le deal

Madeleine Bourdouxhe

4 participants

Aller en bas

Madeleine Bourdouxhe Empty Madeleine Bourdouxhe

Message par kenavo Lun 16 Jan - 6:21

Madeleine Bourdouxhe Aa107

Madeleine Bourdouxhe est une écrivaine belge née à Liège (Wallonie) le 25 septembre 1906 et décédée à Bruxelles le 16 avril 1996.


source et suite


Bibliogrpahie
1935 Vacances
1937 La femme de Gilles
1943 À la recherche de Marie
1944 Sous le pont Mirabeau
1985 Sept Nouvelles

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Bourdouxhe Empty Re: Madeleine Bourdouxhe

Message par kenavo Lun 16 Jan - 6:21

Madeleine Bourdouxhe A389
À la recherche de Marie
Présentation de l’éditeur
Mariée depuis six ans à Jean, Marie considère son existence comme heureuse. Et pourtant… le bonheur n’est-il qu’une douce routine baignée d’ennui et de vide ? Marie prend soin de Jean comme si elle
était sa mère, Jean lui parle comme à une enfant. Est-elle encore femme ? Oui, elle l’est tout à coup, pour un autre qui enflamme son désir, un tout jeune homme qui lui a demandé “Vous aimez l’aventure ?” et qui lui laisse son numéro de téléphone. Marie, cette eau qui dort, rêve de tempêtes. Marie la patiente, la silencieuse, ouvre les yeux et se rend disponible au monde. Histoire d’un voyage introspectif et d’un retour à la lumière, A la recherche de Marie évoque les tourments de l’âme et du coeur avec une sensualité fraîche pleine de pudeur. Dans une langue épurée, légère et précise, Madeleine Bourdouxhe célèbre l’écoute intime et l’émancipation des prisons bâties par la tradition, la famille, l’habitude – et par soi-même.
Contrairement à leur habitude, Actes Sud a choisi une couverture trop moche pour que je la mette sur ce fil.

J’ai lu tous les livres et recueils de nouvelles de Madeleine Bourdouxhe, mais pour l'instant je ne choisis que Marie pour ouvrir ce fil.

J’ai lu ce livre lors de la parution en allemand (1998), dix ans après, je l’ai relu et dès les premières pages je savais pourquoi ce livre m’avait ‘parlé’ si énormément lors de ma première découverte – étant jeune, j’étais Marie !

Marie adore faire son mariage et s’occuper de son marie.
Sans que cette vie soi ‘vide’ ou désespérant… Marie croit vraiment ce qu’elle fait et ressent est juste. Qu’elle est là pour cela !

Je pense que Marie est très active pour commencer une relation avec ce jeune homme. Elle décide de le faire, elle prend l’initiative de lui téléphoner, elle est consciente de ce qu’elle fait – même si elle va certainement arriver à la conclusion qu’aimer et faire l’amour a toujours le petit ‘hic’ en commun : elle a besoin d’un autre pour qu’elle se sente entier..

Je ne vois nulle part le désespoir… le négatif. On nous montre le moment où Marie est en train de changer – après six années de mariage elle se sent prête de sortir de l’habitude, d’ouvrir à nouveau une porte sur le monde – et même si ce ne sera pas ce jeune homme qui va la conduire hors de son mariage, ce sera le prochain… ou celui d’après.
S’ouvrir à d’autres, voir d’autres options, solutions, possibilités va aussi lui donner courage de quitter son mari.

Par moment c’est triste, oui… mais elle ne va pas en rester là… impossible si on est arrivé à faire ce qu’elle a fait. Avoir l’audace de téléphoner à quelqu’un pour se donner rendez-vous... elle va avoir cette confiance dans le futur et la fissure qui s’est fait lors du premier regard sur la plage va résulter à un changement dans sa vie..

D’ailleurs, elle n’a pas besoin du jeune homme pour le premier changement, pour sa première action active : la soirée sur la plage, où elle prend toute seule le petit bateau pour partir un peu sur l’eau.. il y a quelques jours encore, elle aurait demandé à son mari de le faire pour elle, d’attendre qu’il vient avec elle.. mais là – elle est prête à délaisser son mari pour essayer de faire quelque chose seule... sans lui.. et elle voit qu’elle a plaisir à le faire.. à vivre un moment sans lui. La fissure, commencée avec le regard du jeune homme, est déjà devenue plus grande dans ce moment sur l’eau !

En vue de mes deux lectures décalées de dix ans, il faut dire que l’âge, le moment de la lecture et des expériences personnelles donnent à cette histoire pour chaque lecteur un autre angle de vue.

Moi j’ai eu un plaisir énorme de retrouver Marie… pour ce style travaillé de Madeleine Bourdouxhe, pour cette histoire qui ne m’a toujours pas ennuyé et pour arriver à la conclusion après dix ans – je ne suis plus Marie !

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Bourdouxhe Empty Re: Madeleine Bourdouxhe

Message par kenavo Lun 16 Jan - 6:22

Je ne sais pas si vous connaissez la série Les Ensablés d’ActuaLitté

J’ai déjà fait de belles découvertes.

En novembre 2016, ils ont parlé de Madeleine Bourdouxhe

En novembre 1937, dans un article de l’hebdomadaire Vendredi, Pierre Bost imagine, avec cette ironie qui lui est propre, sa rencontre avec un lecteur de romans préoccupé par la situation européenne. Le lecteur n’a pas la conscience tranquille, car il vient de lire un excellent roman qui ne traite ni de politique, ni de guerre ou des grands événements. N’est-il pas inconvenant d’apprécier un tel roman, de s’installer confortablement dans l’univers d’un drame sentimental ouvrier alors tout va si mal en Europe ? Mais Bost rétorque : la politique, les guerres, les finances, laissons cela aux journaux, et ne ratons surtout pas l’occasion de lire ce roman, car — et c’est là le titre de l’article — « il n’y a pas tant de bons livres».

source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Bourdouxhe Empty Re: Madeleine Bourdouxhe

Message par Aeriale Mar 29 Sep - 8:26

A la recherche de Marie


Madeleine Bourdouxhe 00075910


(commentaire récupéré de 2009)

Existe-t'il encore des Marie? Ici une Marie qui se croit heureuse, coucounée dans un bonheur sur mesure et à l'abri des frasques de la vie. Bonheur-routine, rapports de couple bien huilés où la sage épouse attend un mari protecteur et plutôt dominant. Tout est réglé comme une horloge, on se calque sur l'autre, on attend son assentiment. Alors Marie s'ennuie bien sûr, commence à étouffer, refoule les questions, et puis un jour fantasme sur un inconnu, et le désir surgit.

Autre instant, autre halo...Une réalité à deviner, à saisir, à faire sienne. Le monde du possible; l'attrait le vertige d'un monde neuf

C'est écrit avec grâce, cela analyse bien les interrogations d'une femme en quête de soi, et il y a de beaux passages, mais j'avoue je me suis un peu ennuyée dans les premiers chapitres (bien que le roman soit très court) Un peu déconcertée aussi par l'attitude passive de Marie du début face à son mufle d'époux. Le sujet est sans doute intemporel, mais j'ai trouvé que l'histoire souffrait malgré tout de l'évolution des moeurs.


De jolies réflexions ceci dit et toujours d'actualité par contre.

On ne voit que ce que l'on comprend. Et l'on ne comprend que ce que l'on aime. Il faut d'abord se donner, s'engager, alors on recevra en échange

L'amour bat selon les pulsations du temps, comme battent toutes les choses qui vivent. Il s'affirme ou se défait, il déchoit et se relève. S'il est vivant, il peut mourir. Et c'est pour cela qu'il est beau. Une chose n'est grande et émouvante que lorsqu'elle contient une possibilité de mort.

Il ne me laissera pas un mauvais souvenir mais il ne m'aura pas marquée pour autant. Pas sûre de la relire!


Dernière édition par Aeriale le Mer 7 Oct - 8:38, édité 1 fois
Aeriale
Aeriale

Messages : 11566
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Bourdouxhe Empty Re: Madeleine Bourdouxhe

Message par Queenie Mar 29 Sep - 9:01

Aeriale a écrit:

Il ne me laissera pas un mauvais souvenir mais il ne m'aura pas marquée pour autant. Pas sûre de la relire!

N'empêche que 10 ans plus tard tu te souviens de l'avoir lu !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7014
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Bourdouxhe Empty Re: Madeleine Bourdouxhe

Message par domreader Mar 6 Oct - 18:46

A La Recherche de Marie
Madeleine Bourdouxhe
 

Voici l’histoire de Marie, épouse modèle de Jean. Le livre s’ouvre sur des scènes de vacances au bord de la mer, où Jean s’amuse, fait du sport, voit des amis et où Marie, épouse aimante reste en retrait et participe peu aux activités, par manque d’envie pour par peur. Toutefois, elle remarque un jeune homme sur la plage, et converse brièvement avec lui à sa propre initiative. Il l’a remarquée et lui laisse son numéro de téléphone. Pour la première fois Marie, sur une impulsion, va ‘se jeter à l’eau’ : de nuit elle prend une barque et s’éloigne à la rame du rivage alors que la mer l’effraie un peu. Frayeur et liberté sont les sentiments qui s’emparent d’elle et qui petit à petit lui donneront la force de prendre une certaine indépendance.

De retour à paris, la vie reprend. Jean travaille beaucoup, rentre parfois très tard le soir et Marie tient son ménage tout en donnant quelques cours particuliers et en écrivant des articles pour un magazine littéraire. Insensiblement, elle aspire à autre chose. Elle téléphone au jeune homme et la rencontre a lieu, c’est alors que Marie rentre progressivement dans un nouveau monde. C’est un monde où, elle fera ses propres choix et ne vivra plus seulement en fonction de son mari, mais aussi en tenant compte de ses propres envies et de ses désirs. 

Un très joli livre, simple, court et subtil, qui décrit une époque différente, mais au final pas si révolue que cela. J’ai aimé le personnage de Marie qui s’émancipe doucement, sans éclat, sans révolutionner la face des choses, mais en les changeant en profondeur pour ce qui la concerne. C’est un personnage qui d’assez falot devient quasiment lumineux en trouvant sa place dans le monde. J’avais beaucoup aimé La Femme De Gilles et je ne suis vraiment pas déçue par celui-là.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3475
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Bourdouxhe Empty Re: Madeleine Bourdouxhe

Message par kenavo Mer 7 Oct - 2:42

contente de lire ton avis... on se retrouve dans l'appréciation de ce roman...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Bourdouxhe Empty Re: Madeleine Bourdouxhe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum