Wole Soyinka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wole Soyinka

Message par Arabella le Mar 14 Mar - 20:00

Wole Soyinka (1934 -   )




Source : Wikipédia

Wole Soyinka, né à Abeokuta le 13 juillet 1934, est un écrivain nigérian. Il est le premier auteur noir lauréat du prix Nobel de littérature, qu'il reçoit en 1986.

Après des études aux universités d'Ibadan et de Leeds, Soyinka travaille au Royal Court Theatre de Londres. Par la suite, il fonde plusieurs troupes théâtrales au Nigéria dont « 1960, Masks drama troupe » et occupe de nombreux postes universitaires à Ibadan, Ife et Lagos. En 1952, Soyinka crée l'association « The Pyrate » à l'université d'Ibadan afin de combattre la mentalité coloniale. En 1962, il oppose au célèbre concept de négritude, fondé par Aimé Césaire et repris par Léopold Sédar Senghor, le concept de tigritude à propos duquel il dira « qu'un tigre ne proclame pas sa tigritude. Il bondit sur sa proie et la dévore. ». Il participe à une conférence controversée sur le sujet au sein de l'université Makerere (Ouganda), en 1962. L'auteur est emprisonné au Nigéria entre 1967 et 1969 pour avoir soutenu le mouvement d'indépendance du Biafra. Après sa libération, il reste au Nigéria et enseigne aux départements d'art dramatique d'Ife et Ibadan. Il voyage aussi à travers le monde pour mettre en scène ses pièces, donner des conférences et éditer des magazines littéraires comme Transition. En 1994, il est contraint à l'exil après avoir été condamné à mort par le gouvernement de Sani Abacha. Il ne peut rentrer au pays qu'après la mort du dictateur, en 19981. Il est également l'un des cofondateurs du Parlement des écrivains et le président de la Communauté africaine de la Culture.

Le 25 septembre 2010, il annonce la création de son parti, le Democratic Front for a People's Federation (DFPF, Front démocratique pour une fédération des peuples), en vue des élections générales, prévues soit en janvier 2011, soit en avril 2011.

En 2014, il signe la préface d'une anthologie intitulée Africa39: New Writing d'Afrique du Sud du Sahara, mettant en avant 39 jeunes écrivains africains, dans le cadre du projet Africa39.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1857
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wole Soyinka

Message par Arabella le Mar 14 Mar - 20:04

Aké, les années d'enfance


Il s'agit du premier tome des mémoires de l'auteur, consacré à son enfance, avant qu'il ne parte pour le lycée des Blancs. Il évoque avec tendresse ses plus jeunes années, entre son père, surnomé Essay, directeur d'école, et passionné de livres, et sa mère, Chrétienne Sauvage, marchande, et forte personnalité. Il y a ses frères et soeurs, ses camarades d'écoles, tous les adultes, qui fréquentent la maison de ce notable qui est son père. Il y a la mission catholique dans l'ombre de laquelle il grandit, l'école de son père. le jardin et ses rosiers, auquel Essay tient plus que tout et que son fils prend soin d'entretenir. Les jeux, les bêtises des enfants, les fruits du verger, et parfois les punitions, et aussi les grands chagrins, comme la mort d'une petite soeur le jour de son premier anniversaire.

Entre les traditions africaines, dont les garants sont les grands-parents, et aussi les esprits, bons et mauvais, qui hantent toujours les lieux, et la foi chrétienne de sa mère, et les livres de son père, Wolé Soyinka évoque une enfance très heureuse et très riche, même si comme tous les enfants, il a eu envie de s'enfuir de la maison à certains moments.

La fin de ce premier tome annonce les autres à venir, le départ pour le lycée, et aussi les changements en Afrique, avec par exemple la formation du Groupe des Femmes, que sa mère anime, qui commence à réclamer la suppression de l'impôt. Mais ce n'est que la dernière partie du livre, la plus grande partie évoque l'univers de l'enfance.

Un très beau livre, qui rend merveilleusement bien les interrogations, les joies et les peines d'un enfant, écrit dans une langue superbe et fine. Cela me donne envie de découvrir d'autres livres de lui.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1857
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wole Soyinka

Message par Arabella le Mar 14 Mar - 20:05

Ibadan les annees pagaille - memoires 1946-1965

Il s'agit du deuxième tome des mémoires de Wole Soyinka. Mais pour ce volume il revendique le titre de docu-fiction, sans doute parce qu'il mêle aux épisodes de sa vie les événements politiques, maintenant historiques.

C'est même cela qui est le plus important dans le livre, l'évolution de son pays après la décolonisation. Son personnage à lui est en arrière plan finalement, avec quelques flashs, quelques moments liés à son histoire personnelle, mais d'une façon ponctuelle et discontinue.

Le premier volume (Ake) était beaucoup plus "classique" dans la narration, avec une écriture plus littéraire, un déroulé des événements plus chronologique, un approfondissement des la psychologie des protagonistes, que l'on ne trouve pas forcément ici. le livre va d'une période à une autre en discontinu, même si au final on arrive à une progression, il y a par moments un côté langage parlé, lorsqu'il s'agit de faire s'exprimer les personnages par exemple. C'est comme s'il s'agissait d'écrire en urgence, de rendre compte presque à chaud, de quelque chose en train de se produire, dans le feu de l'action. Au début cela peut être désarçonnant, mais au final, ce mode de narration convient sans doute très bien au contenu du livre, cette histoire violente et agitée du Nigeria dans les années 60. Les fractions s'affrontent, violemment, une main mise sur le pays s'installe, certains essaient de lutter contre, mais c'est difficile et dangereux.

Wole Soyinka dresse le portrait de ce moment de son pays, et d'une façon plus indirecte son portrait, celui d'un homme en colère. Un peu tout azimut, contre le racisme, contre la corruption, la loi du plus fort. Et il est prêt à se battre pour défendre ses idées. Par ses écrits, ses pièces de théâtre en particulier, mais aussi par des actes, voire par des armes. Difficile de trouver plus engagé, et il ne doit pas être facile de faire partie de l'entourage d'un homme aussi passionné et entier.

C'est très intéressant et très prenant comme lecture, une vision de la situation d'un pays africain par un homme dont c'est la pays et qui se sent complètement impliqué, mais qui a voyagé, a la connaissance d'autres cultures et d'autres contextes.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1857
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wole Soyinka

Message par kenavo le Mar 4 Avr - 9:35


Le lion et la perle
Présentation de l’éditeur
Le lion et la perle, première de ses pièces de théâtre à paraître en traduction française, est une comédie de moeurs dans la tradition satirique de Molière, cependant parfaitement africaine. La lutte entre l'homme d'action et de sagesse traditionnelle qu'est le chef Barocka et ce petit évolué, l'instituteur Lakounlé, pour posséder cette perle qu'est la jeune et jolie Sidi reflète l'opposition combien actuelle entre les tenants de la tradition et les promoteurs d'un certain modernisme. Le langage poétique et le déroulement dramatique, dans lequel s'insèrent trois grandes des scènes de mime, révèlent un sens accompli du théâtre.
Je pense qu’il y a autant de raisons pour lire un livre qu’il y ait des livres…
Voyant ce gros titre ce matin, j’ai eu envie de découvrir (enfin) cet auteur.
Wole Soyinka, Nobel de littérature, quitte l'Amérique de Donald Trump

L'écrivain nigérian qui avait déchiré son permis de résidence en décembre, s'est installé la semaine dernière en Afrique du Sud après plus de vingt ans passés aux Etats-Unis.

source et suite

Rien que par sympathie, d’abord, pour son geste… mais au cours de la lecture je suis tombée sous le charme et je ne veux pas en rester là.

En tout cas en ce qui concerne ses pièces de théâtre. Parce que pour ce Le lion et la perle, il s’agit d’une bien belle pièce et j’ai envie de lire d’autres.

Tout y est : les us et coutumes de l’Afrique, la vie traditionnelle des petits hameaux, la « guerre » des sexes, la lucidité et peut-être même la sagesse des anciens qui vont jouer un mauvais tour à la jeunesse en la personne de Sidi.

Le personnage de Lakounlé, l’instituteur, représente le changement des modes de vie, des mœurs même…

On va voir dans cette pièce s’il va arriver à faire changer, pour un peu, le destin de sa ‘perle’…

Un très bon moment de lecture et certainement un bonne première rencontre avec cet auteur !

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5332
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wole Soyinka

Message par Arabella le Mar 4 Avr - 10:13

C'est vrai que c'est surtout le théâtre qui est au centre de son oeuvre. Faudrait que je me décide à lire ses pièces, puisque malheureusement c'est difficile de les voir sur scène.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1857
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wole Soyinka

Message par kenavo le Mar 4 Avr - 11:01

@Arabella a écrit:puisque malheureusement c'est difficile de les voir sur scène.
en effet, celle-ci je voudrais bien voir sur scène...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5332
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wole Soyinka

Message par eXPie le Sam 8 Avr - 10:18

Merci, Le Lion et la perle me tente pas mal...
avatar
eXPie

Messages : 338
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wole Soyinka

Message par kenavo le Dim 9 Avr - 5:30

pour moi c'était une bonne découverte

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5332
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wole Soyinka

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum