Edward Yang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edward Yang

Message par Arabella le Dim 16 Avr - 22:51

Edward Yang (1947 - 2007)






Dechang Yang, dit Edward naît à Shangaï en 1947. Sa famille s'exile un an plus tard à Taipei pour fuir le régime communiste, et il grandit là-bas, sous le régime dictatorial du Kouomintang de Tchang Kaï-chek. Il part aux Etats-Unis, fait des études qui le mèneront à une carrière en informatique, car même si à l'époque il était déjà intérressé par le cinéma, il ne s'y voyait pas faire carrière à cause de son côté trop commercial. Mais en 1980, à 33 ans, il rentre à Taïwan pour devenir cinéaste.

Il va participer à ce que l'on va appeler « le nouveau cinéma taïwanais », il participe d'abord à un film collectif, In our time, puis tourne son premier long métrage, « Ce jour là sur la plage » en 1983. Il tournera 7 longs métrages, avant de mourir en 2007 d'un cancer du colon. Ses films ont connus quelques succès en festival, en particulier il a obtenu le prix de la mise en scène au festival de Cannes, pour son dernier film, Yi Yi en 2000.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward Yang

Message par Arabella le Dim 16 Avr - 23:20

Taipei Story





Un couple, Chin, qui travaille comme assistante dans un cabinet d'architecte, et Lon, ancien joueur de base-ball, qui vivote dans la boutique familiale, tout en envisageant de se lancer dans des affaires plus importantes avec son beau-frère. Chin est licencié après la reprise du cabinet par une grosse société. Tout semble remis en cause pour chacun d'entre eux, et pour leur couple.

En fait il est très difficile de résumer ce film, qui tisse par petits points, des vies ordinaires, au jour le jour. Nous ne saisissons le passé et le présent des personnages que par petits bouts, par morceaux épars, qu'il faut rassembler petit à petit pour donner sens. Les relations familiales de Chin, les amitiés et fidélités de Lon, les choix qui s'amorcent et que les éloignent l'un de l'autre.

Le film dégage un charme fou, une douce et poignante nostalgie, celle de ces personnages, attachants et perdus, à la recherche de quelque chose dont ils ignorent eux-même la nature. Un monde entre tradition et une certaine forme de modernité, entre fidélité et une aspiration à un émancipation. Mais la vie urbaine moderne amène également à des dépendances, une déshumanisation, une manière de se perdre soi-même.

Les personnages naviguent dans un spleen doux amer, qui devient de plus en plus oppressant, jusqu'au dénouement. Les cadrages sont fabuleux, la façon de jouer avec les couleurs magistrale. Il y a un côté tableau dans beaucoup d'images. Une tension permanente habite ce film à la surface paisible, mais dont on sent les profonds mouvements de fond.

Ce fut un vrai choc pour moi, je compte bien voir les autres films d'Edward Yang, j'espère que d'autres seront accessibles sur grand écran (pour celui-ci qui date de 1985 c'est sa sortie en salle en France après une récente restauration), sinon voir les quelques vidéos accessibles.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward Yang

Message par Aeriale le Lun 17 Avr - 8:59

C'est dommage, il est passé chez nous il y a quelques temps  et je n'ai pu le voir! Ca m'étonnerait qu'il ressorte. 

Je ne connaissais pas ce cinéaste mais j'étais intéressée par le fait qu'il parle de la vie à Taïwan. À suivre donc, merci pour ton avis!
avatar
Aeriale

Messages : 2330
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward Yang

Message par Queenie le Lun 17 Avr - 12:58

Ah.
Il me disait bien celui-ci. Tu confirmes. Je trouverais peut-être le temps d'y aller.

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1948
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward Yang

Message par Arabella le Lun 17 Avr - 15:47

Une vraie découverte. Il est injustement méconnu. A commencé tard sa carrière, et au moment où il commençait à avoir une visibilité internationale (prix à Cannes), il est mort précocement. Vraiment à découvrir si vous avez l'occasion.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward Yang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum