Tom Robbins

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Tom Robbins Empty Tom Robbins

Message par Epi le Lun 5 Déc - 21:26

Tom Robbins Robbin10

Tom Robbins est né en 1932 en Caroline du Nord. Il a passé son enfance à parcourir librement les montagnes de la région au milieu des conteurs, des gitans et des charmeurs de serpents. Autant de personnages qui nourriront son imagination d’écrivain. Après avoir passé cinq ans dans l’armée en Corée, il est démobilisé et reprend ses études, travaillant dans les milieux de la peinture, de la musique et de l’art dramatique pour finalement devenir journaliste. Considéré comme l’un des pères de la culture pop, tous ses livres sont devenus des best-sellers et ont été traduits dans une quinzaine de langues. Tom Robbins est aussi cité comme référence par la jeune génération d’écrivains – de Rick Moody à Christopher Moore – et son œuvre fait régulièrement l’objet de thèses universitaires.
 
Source : Editions Gallmeister
 
Bibliographie
 
-       Une bien étrange attraction, 2010 (Another Roadside Attraction, 1971)
-       Même les cow-girls ont du vague à l'âme 1978 (Even Cowgirls Get the Blues, 1976)
-       Mickey le Rouge/Nature morte avec Pivert 1981 (Still Life with Woodpecker, 1980)
-       Un parfum de Jitterbug,  2011 (Jitterbug Perfume, 1984
-       Jambes fluettes, etc, 2014 (Skinny Legs and All, 1990)
-       Comme la grenouille sur son nénuphar,  2009 (Half Asleep in Frog Pajamas, 1994)
-       Féroces infirmes, retour des pays chauds, 2001 (Fierce Invalids Home from Hot Climates, 2000)
-       Villa Incognito, 2005 (Villa Incognito, 2003)
-       B comme bière, 2012 (B Is For Beer, 2009)

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Epi le Lun 5 Déc - 21:28

Féroces infirmes retour des pays chauds


J’ai été complètement emportée par ce livre qui m’a un peu donné le tournis mais que j’ai lu de bout en bout avec un grand sourire, parfois même avec de grands éclats de rire. Pourtant, c’est loin d’être si léger que ça en a l’air, pas mal de thèmes essentiels sont abordés, la spiritualité, la religion, le langage, le sexe et l’hypocrisie ambiante... Switters, personnage parfois déroutant mais si attachant, aime discourir et ne se prive pas d’exposer dès qu’on lui laisse la parole ses théories pseudo-philosophiques souvent fumeuses, délirantes, fantaisistes pour le moins mais ô combien inspirantes pour certaines. J’aurais envie de citer des dizaines de passages, mais j’ai trouvé celui-ci particulièrement jubilatoire

Alors, mon petit kumquat vaporeux, je suis obligé de demander : qu’a fait Jésus pendant tout ce temps ? Marie multiplie ses apparitions, exige sans arrêt d’être reconnue, endosse des patronymes grandioses et demande qu’on lui confère le statut paritaire de co-rédemptrice. Alors que pendant les cinq derniers siècles, et les quinze précédents, on n’a pas vu un poil de la barbe du fiston. Qu’est-ce qui se passe chez lui ? De son vivant, il avait l’air moins timide. As-tu remarqué que Marie ne le cite dans aucune de ses déclarations ? Dieu, oui, mais pas le Christ. De leur côté, les Evangiles font à peine mention d’elle, et aux rares occasions où elle déboule sur scène, Jésus ne fait pas preuve d’un enthousiasme délirant à son sujet. Il va même, dans Matthieu je crois, jusqu’à la snober et, demandant : « Qui ça, ma mère ? », répondre que celles qui obéissent aux ordres du Seigneur ont toutes les qualités maternelles requises. Serait-ce un motif de vengeance ? Jésus serait-il aux arrêts, enchaîné dans les caves de Marie ? Le tient-elle d’une façon ou d’une autre, le ferait-elle chanter ? Je suppose qu’on pourrait voir dans ses vierges activités le retour d’une sorte de matriarcat, voire une résurgence de la primauté religieuse des déesses sur les dieux. Peut-on y renifler le signe avant-coureur d’une révolution de palais qui coûterait à ce brillant parvenu de Lucifer sa place de numéro deux du Ciel – voire le lessivage public d’un linge familial bien sale ?

Les dialogues sont extra, Switters se retrouve dans les situations les plus invraisemblables mais qu’importe si c’est complètement barré, c’est aussi brillant, provocateur, ça va à toute vitesse, l’écriture de Robbins est très visuelle avec plein de métaphores savoureuses (et pourtant en général je n’aime pas trop ça). Bref, c’est un pur régal et une sacrée découverte que j’ai faite grâce à Queenie qui m’a offert ce livre. Un grand merci !

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Merlette le Lun 5 Déc - 21:45

Ah oui, il lui fallait absolument son fil, merci Epi!!
C'est un de mes écrivains cultes, chacun de ses bouquins est une réjouissance absolue...

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Queenie le Lun 5 Déc - 23:01

Et moi c'est Céline qui me l'a fait découvrir. Et il est devenu un de mes fétiches.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 10:39

N'empêche, j'y pensais hier à ce fil Tom Robbins. Je suis tellement ravie de le voir ici. J'ajoute mes avis !

(T'as pas idée comme je te suis redevable de cet auteur Céline)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 11:10

Tom Robbins Robbin10
Même les cow-girls ont du vague à l'âme

Non mais ce titre, déjà !
Et merci à Gallmeister pour ces nouvelles couvertures et de continuer à le publier !

J'ai adoré !
(Bon, okay, à la toute première lecture, je me suis demandée ce que je pensais de ces grands passages digressifs, genre monologues jubilatoires, parfois complètement délirants, un brin incompréhensifs à la première lecture, puis non, en fait, c'est du Génie ! Ouais !)


C'est terriblement super.
C'est une plongée impressionnante au cœur des États-Unis. J'en ai pris plein les yeux, les oreilles, les pieds et les pouces.

L'histoire de cette fille, qui, puisqu'elle a des pouces immenses, décide de vivre "selon eux" et donc de passer sa vie à faire du stop, passer sa vie en mouvement.
J'aime bien comme Robbins s'intéresse aux rencontres, aux transformations, à l'évolution des personnalités selon leur environnement, selon ce qu'ils ont eu à la naissance et ce qu'ils en ont fait.

Et j'aime l'électricité des corps en révolution : les cow-girls qui font claquer du fouet, le Chinetoque qui bondit dans tous les sens des théories qu'il ne veut garder que pour lui, Sissy qui suit l'instinct de ses Pouces...

C'est toujours en mouvement, il se passe toujours quelque chose. De temps en temps, on s'arrête et on dit des trucs un peu plus "profond" sur la vie, la place de l'homme, de la nature, de la femme, du corps, du sexe, de l'amour, sur la politique aussi.
(Parfois ça prend des plombes et ça peut devenir pénible... voir les 60 pages de théorie à avaler d'un coup)

L'impression que la liberté n'existe que sans attache et sans personne, en étant toujours ailleurs que là où l'on veut nous garder.

Un brin de folie aussi, (évidemment), avec limite une guerre civile, des grues à protéger, des lesbiennes féministes.


Il décrit avec vraiment plein de légèreté. C'est une sorte de ballon qui saute partout, écrase au passage des trucs, mais qui continue quand même à rebondir.

Et c'est drôle !


Franchement y'a tout dans ce livre !
C'est trop bon cette écriture, ces petites apartés mine de rien, ces phrases tarabiscotées qui donnent du sourire et du sens.
En quelques mots ils croquent les personnages, c'est eXtra !
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 11:16

Tom Robbins Robbin11
Mickey le Rouge (1981)
(De souvenir de conversation, je crois que c'est en cours de traduction chez Gallmeister, donc il devrait revenir tout beau, et tout bien traduit)

En quelques mots :

Les roux sont peut-être le "produit" d'une race extraterrestre ultra puissante, qui aurait semée des indices de sa puissance-connaissance à travers le monde (les pyramides, évidemment, présente sur les billets de 1$, sur les paquets de Camel, dans des endroits géographiques plus ou moins éloignés...)

Délire sur le paquet de Camel qui m'a bien fait penser que Terry Gilliam pourrait adapter ce bouquin !

Histoire d'amour entre une princesse sans royaume et un poseur de bombes aléatoires.

Déchaînement des passions et délires psychico-spatio-temporel.


Une reine qui s'accroche à son tichien, un roi qui n'aime que la tv, des ronces qui pénètrent dans une maison entre deux courants d'air, la CIA qui envoie des agents déguisés en vendeur porte-à-porte...

Des grenouilles qui ne se transforment pas en prince charmant mais qui peuvent servir de réceptacle à cocaïne.

Une nurse qui se rebelle et finit à poil dans la rue.


Voyez ! Plein de boooooooons trucs !
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 11:20

Epi, Je te rejoins sur les Féroces Infirmes (2000)
Tom Robbins Robbin12

Histoire une nouvelle acadabrantesque : un agent de la CIA, qui a un peu pour philosophie de vie de rire de tout, de se faire une joie d'un maximum de choses, et de foncer droit à l'aventure lorsqu'elle se présente.
Switters voue un amour fantasmé pour sa demie sœur de 15 ans, ne supporte pas la vividité des choses, boit d'un levé de coude franc, part dans des dithyrambes à se décalquer quelques bulbes, à une grand-mère qui refuse d'être appelée comme telle et est une hackeuse loufoque un poil acariâtre quand on l'emmerde, est curieux de tout et prêt à partir dans n'importe quelle aventure pourvu qu'elle lui permette de ne pas rester en place.

Ce livre m'a une nouvelle fois plus qu'embarquée. C'est drôle, ça part dans des délires pas dénués d'intelligence (et cette fois, Robbins les étale bien tout le long du livre, et ne nous impose pas un gros pavet de plusieurs pages), plein de rebondissements, avec une petite évolution des personnages farfelue et qui les rend attachants.


Drôle comme, toujours ses personnages ont un "défaut" physique qui les met à part, leur fait voir le monde autrement, et vus par les autres différemment. Ce qui leur permet souvent d'avoir le dessus dans plein de situations, et de bien déstabiliser tout le monde.

Ici, Switters rencontre un chef spirituel amazonien qui lui donne une certaine connaissance, en échange de laquelle il devra respecter un tabou : que ses pieds ne soient plus en contact avec la terre. Du coup, le v'là dans un fauteuil roulant, ou sur des échasses (selon les circonstances). Et à 5 cm du sol, tout n'est pas exactement pareil.

Une nouvelle fois c'est un personnage anarchique (mais pas trop anarchiste cette fois, quoique), qui fout un bordel monstre partout où il passe, contre le système qu'il utilise quand ça l'arrange.

Et encore une fois, des histoires d'amour improbables, un peu folles, très romantiques sans être culcul.

Un livre de Tom Robbins c'est un petit bonbon joyeux qui pétille dans la bouche.
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 11:23

Tom Robbins 5416-c10
Comme la grenouille sur son nénuphar.
(1994)

Une courtière avide d'argent, et de rien d'autre.
Un petit ami bobo avant l'heure.
Un singe anciennement cambrioleur de pierres précieuses, régénéré (et religieux).
Une voyante qui rentre son gros corps dans une voiture minuscule.
Un ancien pro du courtage revenant de Tombouctou, le cheveu long et gras, la veste en peau de bête, et le regard malicieux.

Et un krach boursier.
Un singe en fugue.
Un petit ami angoissé.
Une amie tireuse de tarot évaporée.
Des avances rentre-dedans presque en finesse d'un crocodile dundee sur le retour.

Tom Robbins s'amuse encore à nous trimballer dans un tourbillon d'affabulations tellement pertinentes qu'elles donnent le tournis. Les pages s'enchaînent avec ravissement. Plutôt contents de voir que la courtière est complètement dépassée mais ne décroche jamais. Des personnages tous attachés à leur but.
Des envolées dans des théories aux allures burlesques et fantaisistes, et qui, pourtant, sont tellement plus.

Robbins se moquent tendrement de ses personnages tout en les sauvant, les emmenant là où ils sont en danger, le danger du changement.

C'est évidemment drôle, prenant, fou, intelligent et captivant.

Mais je me suis quelquefois un petit peu perdue, presque à décrocher, c'est légèrement embrouillé, et la structure se casse la gueule dans les coins.

Reste un vrai plaisir de lecture, tout de même !
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 11:25

Tom Robbins 5508-c10
Un parfum de Jitterbug
(première sortie 1984)

Et VlanBadaboum.
La verve de Tom Robbins vient une nouvelle fois me régaler grâce à la belle maison d'édition Gallmeister !

Alors...
Evidemment, comme d'habitude, faut aimer le style plein de métaphores, d'inventions visuelles et de bavardages philosophico-délirants de l'auteur. Avec son équilibre incroyablement maintenu entre ironie et discours qui claque.

En vrac.
Une histoire de parfum parfait.
Il pleut des betteraves.
La gloire et l'extinction du dieu Pan. De l'érotisme, du farfelu, des danses et de l'amour.
La recherche de l'Immortalité. De l'aventure à travers les siècles, les mondes, les pays.
De l'excentricité et de la sincérité.
La recherche du taco parfait.
Du mysticisme et du réalisme.
La Nouvelle Orléans, Paris, Seattle.
L'humour mordant.
Entre savant fou et chercheur de génie.

Et toujours, souvent, vital et primordial. Incontournable : trouver sa place dans le monde. Un sens. Ne pas se définir à travers des pré-définis.

Du Robbins quoi !

Et si danser le Jitterbug nous permettait de vivre plus vieux et mieux ?

Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 11:26

Voilà.
Oui. Je sais. J'ai tout balancé d'un coup.(Oups)

Faut que j'en relise un !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Merlette le Mar 6 Déc - 17:33

@Queenie a écrit:
(T'as pas idée comme je te suis redevable de cet auteur Céline)

Et tu n'as pas idée comme ça me fait plaisir de lire cela. Wink

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Chrisdusud le Mar 6 Déc - 17:51

ah la la mais c'est pour moi ça aussi!
Chrisdusud
Chrisdusud

Messages : 428
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Epi le Mar 6 Déc - 19:06

Et moi, je vais bientôt en lire un deuxième, depuis le temps que je le dis !

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Odrey le Mer 7 Déc - 4:16

J'ai Même les cow-girls ont du vague à l'âme dans ma PAL. Il faut absolument que je l'en sorte.
Odrey
Odrey

Messages : 43
Date d'inscription : 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tom Robbins Empty Re: Tom Robbins

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum