Joyce Maynard

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Joyce Maynard Empty Joyce Maynard

Message par domreader le Dim 26 Nov - 11:14

Joyce Maynard Maynar10

Daphne Joyce Maynard, née le 5 novembre 1953 à Durham au New Hampshire, est une écrivaine américaine, auteure de nombreux romans et essais.
Collaboratrice de multiples journaux, magazines et radios, Joyce Maynard est aussi l’auteure de plusieurs romans, Long week-end, Les Filles de l’ouragan, L'homme de la montagne et d’une remarquable autobiographie, Et devant moi, le monde (tous publiés chez Philippe Rey). Mère de trois enfants, elle partage son temps entre la Californie et le Guatemala.
Son parcours d'écrivain commence véritablement en avril 1972. Elle est alors étudiante à l'université Yale, lorsque le prestigieux New York Times Magazine publie son article intitulé Une fille de dix-huit ans se retourne sur sa vie. À la suite de cet article elle commence une correspondance abondante avec J. D. Salinger, puis commence une relation amoureuse avec lui, relation qui la marquera profondément. En 1998 elle l'évoquera dans son récit autobiographique Et devant moi, le monde avec beaucoup de retenue. Elle aura le courage d'y déboulonner le mythe Salinger, et d'exposer les conséquences dévastatrices que cette relation a eu sur sa vie.

En 1992 paraît son roman Prête à tout (To Die For) qui connaîtra un grand succès. Il sera adapté au cinéma par Gus Van Sant en 1995 dans le film du même nom. Elle y met en scène l'affaire Pamela Smart (en), jeune femme qui avait séduit un adolescent de 15 ans afin qu'il assassine son mari. Vingt ans après sa première traduction française, l'ouvrage est réédité en 2015 aux éditions Philippe Rey.

Plus récemment en 2009, un autre de ses romans connaît un grand succès, Long Week-end (Labor Day ). Il est adapté au cinéma aux États-Unis en 2013 par Jason Reitman sous le titre Last Days of Summer.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1483
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par domreader le Dim 26 Nov - 11:18

Les Filles de l’Ouragan
The Good Daughters
Joyce Maynard
Joyce Maynard Daught10  Joyce Maynard Filles10

Ce roman est un récit à deux voix parallèles mais qui ne se croisent jamais. Ce sont, celle de Ruth Plank, fille de fermiers du New Hampshire et de Dana Dickerson, la fille d’une artiste et d’un homme inventeur dilettante. Toutes deux sont nées quasi au même moment dans le même hôpital et leurs parents habitent dans le même coin, on dira qu’elles sont sœurs ‘de naissance’. Toutes deux vont mener une enfance, puis une adolescence où elles ne se croiseront régulièrement, mais leurs deux parcours auront un point commun : ils diffèreront radicalement de leurs deux familles respectives. Pour toutes les deux cette étrangeté par rapport au reste de leur famille sera une faille plus ou moins douloureuse, mais c’est aussi ce qui leur permettra de se réunir. 

Le titre français n’est pas très réussi je trouve, ça fait vraiment roman de gare mais bon. Cela fait un petit moment que je voulais découvrir Joyce Maynard et c’est à la médiathèque que j’ai trouvé ce roman en anglais. Ce n’est pas de la grande littérature, c’est sûr mais c’est plaisant et cela se laisse lire. Le grand secret de famille qui dirige tout le récit n’en est pas un pour nous lecteurs, il est en filigrane dans tout le roman, mais ce qui est plus intéressant c’est la façon dont les deux protagonistes en sont affectées dans le déroulement de leurs vies, car elles n’apprennent ce secret qu’assez tard, une fois que leur vie sera faite, comme on dit. 

Ce n’est pas un incontournable, pas un grand roman, c’est plutôt un livre que l’on peut lire pour se détendre. Un critique disait sur la couverture que Joyce Maynard s’était surpassée dans ce roman, du coup je ne sais pas si j’en lirai un autre. Par contre je lirai bien le livre où elle parle de sa relation amoureuse avec J.D. Salinger.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1483
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Epi le Dim 26 Nov - 15:05

J'ai lu ce livre il y a quelques années, je n'avais pas trop accroché mais j'avais noté Long Weekend quand même.

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par kenavo le Lun 27 Nov - 4:57

@domreader a écrit:Par contre je lirai bien le livre où elle parle de sa relation amoureuse avec J.D. Salinger.[/font][/size]
c'est ce livre avec lequel j'ai fait connaissance avec elle, cela fait un bout de temps, mais j'avais beaucoup aimé

@Epi a écrit:mais j'avais noté Long Weekend quand même.
celui parmi ses romans qui m'a le plus marqué, un vrai tourne-pages, j'avais adoré

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Queenie le Lun 27 Nov - 8:26

Joyce Maynard C_une-10
Une adolescence américaine, 1971

Voilà son premier livre, qui raconte sa relation avec Salinger, alors qu'elle a 18 ans et lui une cinquantaine d'années.
Ce livre qui m'a laissé une impression mitigée.
Je n'arrive plus à me souvenir exactement le pourquoi du comment, juste que cette fille m'agaçait, que sa relation avec Salinger m'irritait. Et rien n'est bousculé.

J'avais hésité à lire Prête à tout. Parce que le film est pas mal (mais que je n'arrive jamais à bien m'en souvenir).

Mais... je ne sais pas...
Et vu ton comm' sur Les filles de l'ouragan, je me demande si cet auteur vaut vraiment le détour... alors que j'ai une PAL et une LAL si insurmontables.



_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Nightingale le Sam 9 Déc - 14:47

Ne pas hésiter aussi à découvrir cet autre roman de Joyce Maynard : "L'homme de la montagne" publié en 2013.

Joyce Maynard L_homm10



4ème de couverture :
Été 1979, Californie du Nord. Rachel, treize ans, et sa sœur Patty, onze ans, se préparent à passer leurs vacances à vagabonder, rêvant d'inattendu. Et l'inattendu arrive. Effroyable, une succession de meurtres de jeunes femmes, tuées dans la montagne selon un même mode opératoire : la chasse à l'Etrangleur du crépuscule commence. L'inspecteur Torricelli, le père des fillettes, dirigera l'enquête. Trente ans plus tard, Rachel raconte : la traque épuisante, leurs vies suspendues, et ce jour où les deux sœurs se sont retrouvées face à l'étrangleur... Fantasme de gamines hystériques, avaient déclaré les autorités. Depuis lors, Rachel s'est donné pour mission de retrouver cet homme. Roman d'apprentissage, polar psychologique : Joyce Maynard a su ériger ce fait-divers réel en un conte cruel haletant.

" Depuis le Frankie Addams de Carson McCullers (dont Claude Miller s'inspira pour L'Effrontée), on n'avait pas lu plus bel ode à l'adolescence féminine. "
Télérama

Malgré cette intrigue, il ne s'agit pas d'un roman policier, mais d'une formidable évocation du passage de l'enfance à l'adolescence, et de la relation entre sœurs.
Un roman qui m'a beaucoup plu. Wink
Nightingale
Nightingale

Messages : 576
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 51
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Mordicus le Jeu 13 Juin - 6:26

Je commence "De si bons amis".
Après avoir a-d-o-r-é "Les règles d'usage".
Y'a intérêt que j'aime autant.
Pis j'adore les couvertures de cette maison d'édition.

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 403
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Mordicus le Sam 22 Juin - 14:04

Moitié "De si bons amis".
Misère sociale. Manipulation perverse.
Tout ce que j'aime.


Pourvu que ça ne faiblisse pas.

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 403
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Mordicus le Ven 28 Juin - 16:40

Il fallait que je le termine vite, parce que je n'en pouvais plus de me douter de ce qu'il allait arriver sans en être bien sûre.


Il y a quelques fils blancs qu'on devine, mais pas tous.
Helene est pathétique mais forte. Aveugle mais éclairée. 
Son fils progresse, petit à petit.
Son couple "de si bons amis" s'écaille, on s'en doutait, mais pas exactement comme ça.
(Ho comme j'aurais aimé qu'Ava se venge, un peu, juste un peu...)


Cooper est un connard fini, mais ça, on le savait dès la page 16.
Et Elliot. Quel labrador magnifique.


J'ai tout aimé.
Et j'ai eu envie de piscine et de frozen strawberry daiquiris avec les Havilland. De fêtes somptueuses. De faste. De chic. De Champagne. De mains frôlées entre 2 convives.


...


C'était EXTRA !

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 403
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Mordicus le Mer 24 Juil - 8:41

Parce que RIEN ne me faisait envie, j'ai replongé avec Joyce Maynard. Je crois que je l'aime drôlement.


L'homme de la montagne est en cours de lecture.
Une histoire de soeurs (décidément, après Sal et Peppa chez Mick Kitson) entre enfance et adolescence, d'été à meurtres et serial killer, de papa qui dégringole et de maman qui ne sert à rien (tiens, rebelote de mère inutile).


J'adore les filles !

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 403
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Aeriale le Ven 2 Aoû - 9:06

Je J’ai un peu hésité sur cette auteure, vos avis sont assez divergents. Mais hier je suis tombée sur son dernier dont @Mordicus est fan. Et le résumé me dit bien.. 

Joyce Maynard B5c66a10
 A suivre... ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Aeriale le Lun 5 Aoû - 19:22

Super!

L’histoire d’Helen, jeune mère fragilisée par un divorce et la perte de la garde de son fils suite à des problèmes d’alcool, qui se retrouve peu à peu piégée par l’aura qu’émet sur elle un couple dont la brillance la fascine autant qu’elle la valorise. 

Un rapport ambigü où la manipulation, la domination, et son corollaire la soumission, jouent à plein. 

Jusqu’ou vont ils aller? 

On tremble pour Ollie, le jeune fils d’Helen, à son tour subjugué par ce couple diabolique à qui tout réussit, en apparence. 

Et bien sûr pour elle. Jusqu’où peut aller ce besoin viscéral d’être reconnu au travers du regard des autres, et celui bien plus pervers d’asseoir une emprise. Et dans quel but. 

L’auteure fait monter la tension avec doigté, parsemant ça et là quelques détails dont on se demande s’ils sont aussi tordus que ce qu’ils laissent supposer. 

Passionnant et plutôt angoissant. Heureusement le gentil Elliot veille...
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Liseron le Mar 6 Aoû - 18:00

Une auteure à découvrir alors, vos derniers commentaires donnent envie !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1585
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Aeriale le Mer 7 Aoû - 17:46

Je la conseille, oui @Liseron.

Elle a réussit à maintenir la pression jusqu'au bout de cette histoire, chapeau. 

Et la chute est juste sans être forcément trop happy end. 

Envie de poursuivre avec elle, peut-être avec Les règles d'usage?
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Mordicus le Ven 9 Aoû - 9:11

Oh oui @Aeriale
Je suis contente que tu aies aimé. Je me suis laissée envahir par ce couple "parfait" et j'avais gravement envie de me tremper les pieds dans leur piscine en picolant avec eux.
(Pensée pour Elliot qui avait tout compris.)
Les règles d'usage est aussi génial. J'suis pour.

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 403
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Maynard Empty Re: Joyce Maynard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum