Jonathan Tropper

Aller en bas

Jonathan Tropper Empty Jonathan Tropper

Message par Epi le Dim 29 Avr - 18:51

Jonathan Tropper Troppe10

Jonathan Tropper, né le 19 février 1970 à New York dans le Bronx (quartier de Riverdale), est un écrivain, scénariste et producteur américain.

Romans

• (en) Plan B, 2000
• Le Livre de Joe,  2005 ((en) The Book of Joe, 2004)
• Tout peut arriver,  2007 ((en) Everything Changes, 2005)
• Perte et Fracas,  2007 ((en) How to Talk to a Widower, 2007)
• C'est ici que l'on se quitte, ((en) This Is Where I Leave You, 2009)
• Une dernière chose avant de partir,  2013 ((en) One Last Thing Before I Go, 2012)

Wikipédia

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Jonathan Tropper Empty Re: Jonathan Tropper

Message par Epi le Dim 29 Avr - 18:53

Le Livre de Joe
Jonathan Tropper 41ykrf10

Né dans la petite ville de Bush Falls dans le Connecticut, Joe Goffman a eu une adolescence difficile. Sa mère s’est suicidée alors qu’il était encore enfant et son père a une nette préférence pour son frère qui fait partie de l’équipe de basket, sport qui semble régenter toute la ville. Mal dans sa peau et solitaire, complètement miné par la culpabilité après la mort d’un de ses amis, il part vivre à New York où il écrit un livre largement autobiographique dans lequel il a exprimé toute sa rancœur et sa révolte contre cette ville à l’esprit étriqué, où il n’a jamais trouvé sa place et qu’il compte bien ne jamais revoir.

Dix-sept ans après son départ pourtant il doit se rendre au chevet de son père mourant. Il sait qu’il ne sera pas très bien accueilli par les habitants de Bush Falls un peu vexés de ses indiscrétions et du traitement qu’il leur a réservé, forçant souvent le trait, mêlant réalité et fiction, personne ou presque n’a échappé à sa plume assassine.

Un retour au bercail un peu rude. Alors qu’il réinvestit les lieux de son enfance, Joe revient sur ses années lycée et nous faisons la connaissance de ceux qui ont comptés pour lui. Son amour de jeunesse Carly qu’il n’a jamais oublié, son copain Wayne, revenu à Bush Falls pour y mourir, Sammy, son autre copain qui avait une passion pour Bruce Springsteen, des goûts vestimentaires excentriques et une mère qui a toujours fait fantasmer Joe. Mais cette plongée dans son passé va lui faire prendre conscience de sa vulnérabilité, et remettre en question ses souvenirs. Que sont-ils réellement ? Il a tellement mêlé fiction et réalité dans son livre qu’il ne sait plus trop lui-même débrouiller le vrai du faux.

Il y a un peu de tout dans ce livre. C’est souvent très drôle, parfois un peu caricatural mais l’écriture est fluide et précise, très imagée. L’autodérision dont fait preuve le narrateur (Joe) provoque souvent le sourire, bienvenu au milieu de passages souvent très tristes et touchants. Joe s’apitoie volontiers sur son sort, il n’est jamais complètement sorti de l’adolescence et son retour à Bush Falls va lui donner l’opportunité de faire le tri dans ses sentiments et de découvrir qui il est. A mesure que l’on avance dans l’histoire, son personnage s’étoffe, dévoilant un être complexe et empêtré dans ses contradictions. Malgré quelques clichés faciles, Tropper a créé un personnage tout en nuances, auquel on s’attache malgré ses faiblesses. Un livre léger en apparence seulement, à l’humour sarcastique, mais qui peut facilement émouvoir par les thèmes difficiles qu’il aborde.

Une lecture divertissante mais pas superficielle et si ce n’est pas de la grande littérature, on passe un bon moment. J’essaierai un autre de ses livres pour me faire une idée plus précise.

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum