Arnold Lobel

Aller en bas

Arnold Lobel

Message par Liseron le Ven 17 Aoû - 17:13



Arnold Lobel est né à Los Angeles en 1933, mais a passé toute son enfance à Schenectady, dans l'état de New York. Diplômé du Pratt Institute de New York, il a commencé à illustrer des livres pour enfants à la fin des années 50, pour l'éditeur new-yorkais Harper and Row. 
Il est devenu célèbre aux Etats-Unis avec Porculus et la série Ranelot et Bufolet et s'est spécialisé dans la mise en images de "nursery rhymes" traditionnels ou inventés. Il est l'auteur de livres très émouvants comme Oncle Eléphant et Hulul
Mort prématurément en 1987, il est considéré comme l'un des maîtres de la littérature pour les petits. 
Ses images chaleureuses et intimistes accompagnent et complètent si idéalement les mots, que les enfants passent presque sans s'en apercevoir de l'image au texte, de la contemplation à la lecture.

Source L'Ecole des loisirs


"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST POSSIBLE A RASSASIER. Lancer un oreiller moelleux au fond d'un puits pour que les pièces de monnaie qu'on y jette afin que les souhaits se réalisent ne lui fassent plus mal. Eteindre une lampe parce que l'araignée qui vit dedans a trop chaud quand elle est allumée. Courir très, très vite pour être en même temps au rez-de-chaussée et au premier étage de chez soi. Saluer chaque jour qui se lève d'un bon coup de trompe, parce qu'il le mérite. Penser à des choses tristes pour pouvoir faire du thé aux larmes. S'abstenir de nettoyer les flaques de boue parce qu'elles sont douces aux porcelets. Mettre tous ses vêtements pas drôles les uns par-dessus les autres pour les rendre drôles. Pleurer en pensant aux chaises qui ont des pieds cassés, aux petites cuillers tombées derrière le poêle que personne ne ramassera, aux chansons dont tout le monde a oublié les paroles. Ramasser tous les boutons dépareillés pour en décorer une veste. Envoyer une lettre à quelqu'un qui est triste de ne jamais en recevoir. Marcher à reculons en fermant les yeux pour éloigner les choses qui nous embêtent. Présenter les visiteurs à toutes les fleurs du jardin en les appelant par leur nom. Sans Arnold Lobel, peut-être n'aurions-nous jamais eu toutes ces bonnes idées. Mais maintenant nous les avons pour toujours. Arnold Lobel vivait à Brooklyn avec sa femme Anita, dessinatrice comme lui, et leurs deux enfants. Arnold Lobel ressemblait au Papa Souris de « Sept histoires de souris » : lunettes carrées, une moustache noire et drue, un regard bon et malicieux, et surtout l'aptitude perpétuelle à dénicher en toute chose ce qu'elle contient de poétique et de drôle. Arnold Lobel ressemblait aussi au petit éléphant d' « Oncle éléphant ». Il avait été élevé par sa grand-mère très aimante. En vieillissant, elle s'était mise à perdre la tête. Devenu grand, Arnold avait souffert de ne plus pouvoir communiquer comme avant avec elle, et c'est alors qu'il avait écrit « Oncle éléphant », pour immortaliser la relation idéale, rêvée, entre un adulte et un enfant. Arnold Lobel est mort à 54 ans, en 1987. Ses livres apprennent aux tout petits comme aux tout grands à accepter les chagrins et les pleurs, à inventer des joies et des réconforts, à prévenir les douleurs, à calmer les angoisses par l'humour. Ses livres attendrissent tout de leurs traits suaves et de leurs couleurs douces. Ses livres rythment les chemins de leurs comptines et de leurs rimes. Ses livres nous disent tous la même chose : le monde est encore beaucoup plus beau que tout ce que vous pouvez croire, pour peu que vous l'observiez vraiment. Ils nous disent que notre besoin de consolation est possible à rassasier."
Sophie Chérer. Extrait de L’Album des Albums, l’école des loisirs, 1997.

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 942
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnold Lobel

Message par Liseron le Ven 17 Aoû - 17:32


Le Magicien des couleurs

Autrefois le monde était tout gris et tout noir ! Trop triste ! Un magicien décide d'y remédier et après quelques essais peu concluants parvient au résultat que nous connaissons... 
Jolie fable contre l'uniformité, cet album est plein d'humour et d'une gaieté folle ; les illustrations, qui évoquent des temps plus anciens, fourmillent de détails.
Une belle façon d'apprendre les couleurs pour les plus jeunes





_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 942
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnold Lobel

Message par kenavo le Sam 18 Aoû - 7:16

encore un nom inconnu et une belle tentation, je note naturellement Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10352
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnold Lobel

Message par Liseron le Sam 18 Aoû - 11:24

Le Magicien des couleurs n'est pas le livre qui représente le mieux son univers (Arnold Lobel a beaucoup mis en scène des animaux) mais c'est celui sur lequel je suis tombée tout de suite ! Parmi mes préférés, Porculus, Ranelot et Buffolet et Hulul.

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 942
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnold Lobel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum