Tomiko Inui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tomiko Inui

Message par Merlette le Mer 30 Nov 2016 - 17:29




Tomiko Inui (1924-2002) est une auteur et éditrice de littérature jeunesse japonaise.

Sa bibliographie est longue, mais malheureusement un seul de ses romans a été traduit en français: Le Secret du Verre Bleu (Nathan).

Ce roman m'est cher parce qu'il a été un livre de chevet de mon enfance comme je vais l'expliquer plus bas. Et ensuite parce que quand j'ai écrit bien plus tard une note dessus dans mon blog de lecture, j'ai constaté, au nombre de commentaires laissés, que bien des gens partageaient mon coup de cœur. Certains même avaient retrouvé la trace du livre grâce à cette note, et cela m'a fait très plaisir. Et les gens, malgré les années, continuent de laisser des messages sur mon blog à ce sujet. Voici donc mes impressions, datant de décembre 2004.


Le Secret du Verre Bleu
(Kokage no ie kobitachi = Les lutins de la maison sous les arbres)
1967

 

Le plus magique des livres qui ont marqué mon enfance est sans hésiter: Le Secret du Verre Bleu, de Tomiko Inui, découvert vers 10 ans. Ce livre, c'est étrange. Je l'ai immédiatement adoré, j'ai dû le lire des dizaines de fois, mais jamais je n'ai demandé à mes parents de me l'acheter. Non, je le lisais et le relisais essentiellement à la bibliothèque municipale, le mercredi après-midi. Une partie de son charme est sûrement venue de son inaccessibilité. Puis vient l'âge où aimer rime avec posséder. Grosse déception quand j'ai enfin voulu l'acquérir : épuisé! Et puis sourire béat quand il a été réédité en 1996. Bien que la nouvelle édition - et les illustrations! - m'aient d'abord un peu chiffonnée, dès les premières lignes j'ai retrouvé l'ambiance qui me fascinait autrefois:

Au premier étage de la maison, il y a une petite bibliothèque. Sa porte, donnant sur un couloir obscur, est presque toujours solidement fermée, comme si elle la défendait contre toute visite indiscrète. C'est la plus modeste et la plus tranquille des pièces de la maison.
Quand on ouvre la massive porte de chêne, on voit sur les murs, du plancher au plafond, des étagères pleines de livres qui se sentent là tout à fait comme chez eux. A côté des vieux classiques chinois, il y a beaucoup de livres en langues européennes, ceux que le grand-père lisait à l'époque de Meiji. Dans un coin, il y a deux cents livres de poche, couverts d'une fine couche de poussière. Bref, cette bibliothèque est un lieu de retraite où dorment en paix les vieux bouquins qui ont achevé leur temps de service.
Et près du plafond, habite une famille de Petits-Hommes: dans un espace triangulaire entre une lucarne et le rayon supérieur de l'étagère. Et juste à la hauteur de la lucarne, un grand orme du Caucase étend ses branches touffues. En été, son feuillage vert sert de rideau aux Petits-Hommes. En hiver, au contraire, ses branches dénudées laissent les rayons bienfaisants du soleil envahir leur chambre.


L'histoire , qui se déroule au Japon, juste avant, puis pendant la 2e guerre mondiale, est celle de deux familles. Les Moriyama, opposants au régime militariste, abritent depuis plusieurs générations, dans un recoin de leur bibliothèque, les Milky, "Petit-Hommes" venus d'Angleterre. Youri, une petite fille , est chargée de s'en occuper et de leur apporter chaque jour, dans un étrange verre bleu, le lait dont ils se nourrissent. Le Japon entre en guerre ... Un livre sur les liens familiaux et l'amitié donc, profondément émouvant sans verser dans le mélo, mêlant réalisme (la vie quotidienne japonaise, citadine et rurale) et merveilleux (délicieux univers lilliputien des Milky), lumineux et nostalgique dans son évocation de la nature et des saisons ... Encore un exemple de cette remarquable façon qu'ont les auteurs (et cinéastes) japonais de dépeindre l'enfance, avec sensibilité et justesse, sans pathos ni idéalisation. Me viennent à l'esprit le manga Quartier Lointain, de Taniguchi, le film Un été à toute épreuve, le recueil de nouvelles La rivière aux lucioles, de Miyamoto Teru...
Il s'agit donc d'un des plus beaux livres "jeunesse" jamais publiés, à mon avis. Bizarrement, je n'ai jamais rencontré personne de ma génération l'ayant lu, ni à l'époque (forcément, je le monopolisais fermement à la bibliothèque ^^), ni maintenant.

avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par kenavo le Mer 30 Nov 2016 - 18:28

oh oui, voilà une très belle lecture que je te dois...

toujours pas disponible en français, on a eu la bonne idée de le republier en anglais l'année dernière... je me suis précipitée dessus...


The secret of the blue glass

Quel bon moment de lecture j’ai passé avec ce livre tout à fait à part !

Ce n’est pas un secret que je ne suis pas friande de rencontrer des éléments fantastiques dans mes lectures, mais ici, cela se fait si naturellement, je ne me suis même pas posée de questions. Dès les premières pages j’étais prête pour me laisser emporter dans ce ‘petit’ monde.

Surtout qu’il y a à côté de l’histoire des lutins, la vie de la famille Moriyama qui est bien ancrée dans la réalité du Japon des années avant et pendant la IIe Guerre Mondiale.

Impossible de faire mieux après cette belle présentation de Nezumi, à part que je suis vraiment contente qu’elle nous a ouvert ce fil et que j’ai découvert ainsi ce livre.

Je souhaite qu’il va être bientôt de nouveau disponible en français, une telle histoire doit être accessible à tous !
avatar
kenavo

Messages : 5860
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par Merlette le Jeu 1 Déc 2016 - 9:59

Tout à fait! Et j'espère que les lecteurs de tous âges qui ont été séduits par ce livre vont trouver le chemin d'ici et s'y manifester. Wink
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par Liseron le Sam 4 Fév 2017 - 11:00

Oh ! Je l'ai lu petite fille dans la collection Bibliothèque Internationale, chez Nathan, j'avais adoré ! Introuvable en français alors maintenant ? Il faut que je regarde chez mes parents, s'il y est toujours...
Et la série Les Chapardeurs de Mary Norton, vous connaissez je suppose ?
avatar
Liseron

Messages : 242
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par kenavo le Sam 4 Fév 2017 - 11:05

@liseron a écrit:Et la série Les Chapardeurs de Mary Norton, vous connaissez je suppose ?
non, inconnu... mais je viens de faire une petite recherche... et cela a tout pour me plaire, je note, merci Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5860
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par Merlette le Mar 7 Fév 2017 - 19:17

@liseron a écrit:Oh ! Je l'ai lu petite fille dans la collection Bibliothèque Internationale, chez Nathan, j'avais adoré ! Introuvable en français alors maintenant ? Il faut que je regarde chez mes parents, s'il y est toujours...
Et la série Les Chapardeurs de Mary Norton, vous connaissez je suppose ?

J'ai découvert cette série après avoir vu son adaptation par le studio Ghibli Arrietty, le petit monde des chapardeurs. Je ne sais pas si Tomiko Inui s'en est inspirée. Car si les deux oeuvres datent de la même période (années 50), celle de Mary Norton est légèrement antérieure au Secret du Verre Bleu.

Contente que tu le connaisses et l'apprécies, en tous cas, @Liseroncheers

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par Epi le Dim 12 Fév 2017 - 15:43

The Secret of the Blue Grass

Livre offert par @Céline dans le cadre de l’échange de noël, j’ai succombé moi aussi au charme de cette jolie histoire, destinée aux enfants mais que les adultes peuvent apprécier de même.

J’ai beaucoup aimé suivre les aventures de cette famille de petits-hommes (Balbo et Fern Ashe et leurs deux enfants Robin et Iris), vivant des jours tranquilles dans la bibliothèque des Moriyama jusqu’à ce que la guerre éclate et que leur avenir devienne plus qu’incertain. On suit avec émotion les efforts que doit faire Yuri pour leur fournir leur petit verre de lait quotidien, la découverte du monde extérieur par les petits-hommes jusque-là bien à l’abri, les histoires d’amitié non seulement entre Yuri et les petits-hommes mais aussi celle de la petite famille avec le pigeon Yahei et le lutin Amanejakki.

Ce n’est pas une histoire très gaie, la guerre, le rationnement, les évacuations… Yuri et sa famille ne sont pas épargnés par les épreuves et tous n’en sortiront pas indemnes mais la magie opère assurément.

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1283
Date d'inscription : 29/11/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par Merlette le Lun 13 Fév 2017 - 13:21

@Epi a écrit:la magie opère assurément.

Ca fait plaisir à lire!  cheers bounce Merci pour ton commentaire!

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par Liseron le Mer 15 Fév 2017 - 9:45

@Kenavo a écrit:
@liseron a écrit:Et la série Les Chapardeurs de Mary Norton, vous connaissez je suppose ?
non, inconnu... mais je viens de faire une petite recherche... et cela a tout pour me plaire, je note, merci Very Happy
Et toujours avec des "petits hommes" : Tobie Lolness, de Timothée de Fombelle, un chef d'oeuvre !
avatar
Liseron

Messages : 242
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par Merlette le Mer 15 Fév 2017 - 16:32

Ca a l'air sympa en effet, je note @Liseron, merci!

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par kenavo le Mer 15 Fév 2017 - 18:17

@liseron a écrit:Et toujours avec des "petits hommes" : Tobie Lolness, de Timothée de Fombelle, un chef d'oeuvre !
oui, il se trouve depuis des années sur ma LAL Wink
un de ces jours... Cool

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5860
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tomiko Inui

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum