Marin Fouqué

Aller en bas

Marin Fouqué Empty Marin Fouqué

Message par Queenie le Mer 28 Aoû - 8:30

Marin Fouqué 2598110

mot de l'éditeur Actes Sud a écrit:Né en 1991, Marin Fouqué est diplômé des beaux-arts de Cergy. Il vit à Paris, anime des ateliers d'écriture, étudie le chant lyrique et pratique la boxe française. Il écrit de la poésie, du rap, des nouvelles, et compose sur scène des performances mêlant prose, chant et musique.
77 est son premier roman.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4103
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Marin Fouqué Empty 77 marin fouqué

Message par Queenie le Mer 28 Aoû - 8:33

Marin Fouqué 77-mar10
77
Ed Actes Sud (2019)

La Seine et Marne. Le 7.7. Un abribus. Un jeune homme à capuche se raconte. Au fil de ses pensées, dans un style oral percutant, brut et énergique, le narrateur décrit une vie rude, une vie en marge, à se construire dans la boue et sous les poings.

Au départ, c’est un trio soudé : le narrateur, celui à la gueule fragile, la fille Novembre qui s’affirme à coups de poings et Enzo le bon copain frondeur. Ils se soutiennent, toujours ensemble, ils jouent, se chamaillent, et grandissent.
Ils sont coincés dans ce département où le bitume grignote petit à petit le marron, où les vieux paysans, leurs soirées lotos, leur salon de coiffure dans le bar du coin, laissent peu à peu la place aux familles de Parisiens, qui restent à faire bronzette dans leurs jardins, et à traverser la ville dans leurs grosses voitures.

Marin Fouqué signe un premier livre brûlant, à l’écriture rythmée, orale, qui résonne comme un slam. Issu de la poésie, du chant lyrique, et du rap, se produisant dans des performances où se mêlent prose, chant et musique, l’auteur offre un livre d’une grande force, où musicalité et aux mots tranchants, aux images puissantes, à la réflexion douce-amère sur ces coins de banlieue « entre deux », et cet âge compliqué en bouleversements qu’est l’adolescence.


J'avoue que l'écriture m'a emballée au départ, mais qu'il y a eu un petit moment, où j'avais l'impression qu'elle tournait un peu sur elle-même. Je pense qu'il aurait fallu raccourcir le bouquin, condenser certaines scènes, voir même en retirer (quand on a compris le propos une fois, nul besoin de mille exemples).
Après... on sent bien, du coup, le tournage en boucle dans les pensées de ce garçon posé dans son abribus.


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4103
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum