Lav Diaz

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lav Diaz

Message par Arturo le Mar 7 Fév - 17:38

Je suis allé voir La femme qui est partie ... Tu l'as vu Arabella ?  angelnot

_________________
Quoi de plus doux que le loisir lettré ? - Cicéron
avatar
Arturo

Messages : 180
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Sous le soleil de Satan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lav Diaz

Message par Arabella le Mar 7 Fév - 20:33

Pas encore, il passera dans mon cinéma de proximité la semaine du 15 février.

Et alors, tes impressions @Arturo ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2063
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lav Diaz

Message par Arturo le Mar 7 Fév - 21:26

Bon, je vais essayer de dire quelques mots alors, sans rien dévoiler. 

Déjà, j'ai du mal à dire si j'ai aimé ou pas. C'est à dire que c'est un cinéma vraiment particulier. Que des plans fixes, pas de musique, une durée très longue (j'ai tenu jusqu'au bout mais c'est de trop pour moi ce type de format, même en étant préparé psychologiquement j'ai regardé ma montre plusieurs fois). En même temps ça donne une atmosphère de réel, ces longues scènes contemplatives. Le traitement de l'histoire n'est pas manichéen, je crois qu'on peut tirer pas mal de choses. Je suis curieux tout de même d'avoir ton appréciation en rapport de tes autres visionnages, vu que je n'ai pas de points de comparaison. En conclusion, je ne crois pas que ce sera un film qui me marquera, sans que ce soit non plus un fiasco.

_________________
Quoi de plus doux que le loisir lettré ? - Cicéron
avatar
Arturo

Messages : 180
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Sous le soleil de Satan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lav Diaz

Message par Arabella le Mar 7 Fév - 22:26

En tous les cas, tu as fait l'effort d'essayer.

Il me faut patienter encore plus d'une semaine...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2063
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lav Diaz

Message par Arabella le Dim 19 Fév - 19:39

La femme qui est partie

Une femme, Horacia, a passé 30 ans en prison pour un meurtre qu'elle n'a pas commis, et commandité par son ex-amant qui a voulu la punir de l'avoir quitté. A sa sortie de prison, elle n'a qu'une idée en tête, se venger, et tuer Rodrigo Trinidad, son ex-amant. Elle revient à l'endroit où il vit, tente d'approcher sa maison, rôde la nuit aux alentours, et ce faisant rencontre un certain nombre de gens, des déshérités qui tentent de survivre tant bien que mal. Elle fait en particulier la connaissance de Hollanda, un jeune travesti, en rupture avec sa famille.

Incontestablement pas mon film préféré de Lav Diaz. Il y a des très belles choses, des scènes très fortes, par exemple celle de la discussion entre Rodrigo et le prêtre dans l'église, qui est à frémir, avec trois fois rien, j'ai y la sensation d'affleurer l'essence du mal. Et cette relation, tout en oppositions, en basculement entre Horacia et Hollanda. Hollanda qui s'habille en femme et Horacia qui s'habille en homme, pour des motivations très différentes. Hollanda qui a fuit sa famille, et Horacia qui voudrait retrouver son fils. C'est par moments d'une grande intensité.

Mais c'est la construction d'ensemble qui ne m'a pas complètement convaincue, je trouve le film trop explicite au départ, trop bavard presque pour raconter ce qui s'est passé, sans ambiguïté, et en même temps sans comprendre vraiment ce qui s'est joué : par exemple la nature de la relation entre Horacia et Rodrigo, qui semblent tellement différents, presque incompatibles. De même, la fin, la recherche du fils perdu, semble un peu plaquée au final. La partie centrale, dans laquelle Horancia cherche à assouvir sa vengeance et rencontre les différents personnages est en revanche très dense, et par moments bouleversante. Avec beaucoup de questionnements et d'interprétations possibles.

En tous les cas j'attends avec impatience le mois de mars, et la sortie du film précédent, de 8h celui-ci, primé à Berlin l'an dernier.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2063
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lav Diaz

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum