Le deal à ne pas rater :
Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two Legends : où la ...
Voir le deal

Nii Ayikwei Parkes

3 participants

Aller en bas

Nii Ayikwei Parkes Empty Nii Ayikwei Parkes

Message par kenavo Lun 3 Avr - 10:53

Nii Ayikwei Parkes A168

Nii Ayikwei Parkes est un écrivain, principalement anglophone, né au Royaume-Uni le 1er avril 1974 de parents ghanéens et élevé au Ghana.

Il est poète, romancier, chroniqueur, nouvelliste et pratique le spoken word en public.

Il est connu pour son premier roman, Notre quelque part (Tail of the Blue Bird), qui reçoit notamment le prix Mahogany, les prix Baudelaire et Laure Bataillon pour la traduction de Sika Fakambi, et est élu meilleur roman étranger dans la sélection Lire 2014.

Il est le directeur de la maison d'édition Flipped Eye Publishing, fondée en 2001.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30710
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Nii Ayikwei Parkes Empty Re: Nii Ayikwei Parkes

Message par kenavo Lun 3 Avr - 10:53

Nii Ayikwei Parkes Aa10 / Nii Ayikwei Parkes Aaa10
Tail of the Blue Bird / Notre quelque part
Présentation de l’éditeur
C’est Yao Poku, vieux chasseur à l’ironie décapante et grand amateur de vin de palme, qui nous parle. Un jour récent, une jeune femme rien moins que discrète, de passage au village, aperçoit un magnifique oiseau à tête bleue et le poursuit jusque dans la case d’un certain Kofi Atta. Ce qu’elle y découvre entraîne l’arrivée tonitruante de la police criminelle d’Accra, et bientôt celle de Kayo Odamtten, jeune médecin légiste tout juste rentré d’Angleterre. Renouant avec ses racines, ce quelque part longtemps refoulé, Kayo se met peu à peu à l’écoute de Yao Poku et de ses légendes étrangement éclairantes…
Porté à merveille par une traduction qui mêle français classique et langue populaire d’Afrique de l’Ouest, ce roman époustouflant nous laisse pantelants, heureux de la traversée d’un monde si singulier.
Quand CSI rencontre la brousse africaine !

Après avoir lu un bon commentaire en ligne, je voulais aller à la rencontre de ce roman!
Et quel beau voyage cela fut!

Après ma lecture j’ai recherché d’autres critiques sur ce livre et le plus souvent on parle de la traduction réussie. Je ne saurais pas juger, j’ai lu le livre en version originale, mais là aussi le ‘spoken word’ donne tout à fait un autre aspect à l’anglais… et ce qui est marrant, on a vraiment l’impression d’entendre ces gens parler… c’est bien écrit, il fait fort là-dessus, le risque peut être qu’à la longueur c’est un peu fatiguant, mais pour ce court roman cela a bien tenu la route.

J’ai beaucoup aimé aussi la juxtaposition de la vie moderne entourée d’ordinateurs et portables que les jeunes gens à Accra mènent et la vie dans la pampa où des multiples formes de superstition résistent à toute raison scientifique.

Très beau premier roman… curieuse de suivre le parcours de ce jeune auteur…

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30710
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Nii Ayikwei Parkes Empty Re: Nii Ayikwei Parkes

Message par Arabella Lun 3 Avr - 10:59

Notre quelque part


La maîtresse d'un ministre découvre dans un village des restes suspectes, et une enquête est diligentée par la police. Mais vu l'étrangeté de ce qu'ils trouvent, les policiers sont désarçonnés. Ils vont faire appel à un jeune homme, qui a été formé à la médecine légiste en Grande-Bretagne. Entre les traditions et récits d'un village africain traditionnel, et la technologie la plus moderne, Kayo va mener l'enquête. 

Les experts dans la brousse. L'opposition entre la modernité et la tradition. En même temps un tableau de corruption dans un état africain, de la toute puissance de certains placés à des positions clés. Toutes les contradictions de l'Afrique en quelque sorte. le roman démarre très bien, la situation créé est vraiment astucieuse et le personnage de Kayo bien campé. le livre ne tient pas complètement ses promesses jusqu'au bout, à mon avis et s'enlise un peu à un moment. Mais globalement une lecture plaisante, très amusante par endroits.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Nii Ayikwei Parkes Empty Re: Nii Ayikwei Parkes

Message par domreader Mar 4 Avr - 18:31

Notre Quelque Part

Nii Ayikwei Parkes

 

Lu presque d’une traite ce roman qui nous vient du Ghana, le premier roman de cet auteur qui avait plutôt publié des recueils de poésies et des nouvelles jusqu’à présent.


Voilà un livre qui commence comme un roman policier lorsque des restes non identifiables et peut-être bien humains sont retrouvés dans la case de Kofi Atta à Sonokrom. C’est un jeune homme, Kayo,  qui a fait ses études de légistes en Angleterre que l’on réquisitionne pour mener l’enquête scientifique. Le chef de la police criminelle d’Accra, très ambitieux, le charge d’établir un dossier a retentissement international style ‘Les Experts’.

Kayo part vivre dans le village pour découvrir la vérité, il y retrouve ses origines, ses racines au contact du vieux chasseur Yao Poku, du féticheur Oduro et d’autres personnages hauts en couleurs. L’enquête suit son cours et la vérité se fera entrevoir entre faits scientifiques et contes traditionnels des anciens.

 

C’est un joli roman et Nii Ayikwei Parkes s’est très habilement approprié les standards du polar traditionnel pour mieux les accommoder à la sauce ghanéenne et à ses propres traditions. J’ai adoré la langue parlée de la plupart des dialogues, elle colle à la perfection au parler des ghanéens en France et j’avais l’impression de les entendre. J’ai pendant longtemps fréquenté une ghanéenne qui parlait exactement comme cela. Un livre très savoureux !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3420
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Nii Ayikwei Parkes Empty Re: Nii Ayikwei Parkes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum