Le Deal du moment : -11%
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K ...
Voir le deal
549.99 €

R.J Ellory

4 participants

Aller en bas

R.J Ellory  Empty R.J Ellory

Message par Queenie Mar 6 Déc - 12:58

R.J. Ellory
R.J Ellory  Rj-ell11

Roger Jon Ellory (souvent appelé R.J. Ellory) est un écrivain britannique, auteur de romans policiers et de thrillers. Il est né à Birmingham  le 20 juin 1965.
Orphelin très tôt, il est élevé par sa grand-mère maternelle.
Il est arrêté et emprisonné à l'âge de 17 ans pour braconnage.
Il devient un temps guitariste du groupe de rock "The Manta Rays" , avant de se tourner vers la photographie tout en se consacrant à l'écriture.
Après de nombreux échecs, Candlemoth est publié en 2003.


Bibliographie



2008 Seul le silence
2010 Les Anonymes
2012 Les anges de New York
2013 Mauvaise étoile
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par Queenie Mar 6 Déc - 13:00

R.J Ellory  Seulle10

Seul le silence. (2008)


Quelle ambiance. J'ai été tout de suite dedans. Ellory sait décrire les vieilles baraques, les chemins de terre, les cours de récré, les salles de classe, et New York avec ses bagnoles partout, les gens qui bousculent, le bruit qui cognent, l'étourdissement, l'alcool et les tentatives d'ivresse de toutes sortes. Les tourbillons. En quelques phrases, j'y étais. Dedans. Avec Joseph Vaughan. A le talonner. A regarder tout autour de lui pour voir si j'apercevais ce tueur sanguinaire.

J'ai trouvé les personnages tous incroyablement justes dans leurs silences, dans leurs mots, dans les non-dits et dans les peurs et les colères. Dans l'amour aussi. Ellory met des phrases qui parlent, qui disent, qui font ressentir. L'impression d'être à table avec eux, d'écouter leurs histoires, et de comprendre toutes leurs difficultés.

Et le personnage de Joseph est vraiment bon, avec cette double voix que lui donne l'auteur, avec ses obsessions auxquelles il s'accroche, qu'il ne lâche pas. J'en devenais aussi obsédée que lui par l'obscurité, les plumes blanches annonciatrices de mort, et les gens.
Suivre Joseph Vaughan de son adolescence à l'âge adulte, c'est permettre un tel attachement qu'on lui tient la main tout du long. Parfois, le lecteur tire un peu, a l'impression de devoir l'aider à se lever, à regarder, à sortir de la mélasse, parfois c'est le personnage qui prend fermement notre bras, serre les poings si fort qu'il en a les marques des ongles comme des croissants de lune dans la paume. Et on avance. Cahin Caha. Vaille que Vaille. Dans la noirceur.

Un rythme parfait tout au long du livre, avec un style qui joue sur les répétitions, ce qui souligne parfaitement la trace indélébile et obsédante en Joseph, tout en permettant de rester dedans, à fond, plongé. Presque en apnée. Et si on lâche un peu le livre, quand on le retrouve, Ellory nous redonne illico toutes les saveurs, les odeurs, les couleurs, les sons et les mots : immédiatement on se souvient, ça nous saute dessus, submerge et on ne lâche plus les pages.

Bémol sur la fin, peut-être, je ne sais pas.
A la fois, ça traîne, l'impression qu'il a voulu maintenir le suspens en rallongeant de quelques pages. A la fois, ça va trop vite (heureusement on évite l'explication à rallonge. Merci Ellory, d'ailleurs, de toujours très bien savoir éviter tout étalage inintéressant).
J'aurais bien réduit de 100 pages (ou alors, c'est juste que j'ai du m'arrêter de lire pendant trop longtemps... Peut-être un livre qui s'avale plus qu'il ne se déguste... Et pourtant... il y a aussi des passages terriblement bien écrits, presque poétique, avec des métaphores et des symboles. Parce que Vaughan ressent les choses, comme il ne comprend rien, il compense, et voit des Signes, donne un Sens au monde, essaye d'en trouver un à tout prix.)

Je lirais bien un autre livre de lui.
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par Queenie Mar 6 Déc - 13:02

Les Assassins (2015)
R.J Ellory  Les_as10



Un flic, solitaire, marqué par la vie (et un récent décès), coincé dans ses habitudes, bouffé par son travail;
Une journaliste grande gueule, intelligente, dynamique, à l'écoute, humaine et jolie.
Un consultant au passé sombre, "autiste" (pour la référence tv, il me vient Monk. Il compte des tas de choses, rangent tout méticuleusement, vit reclus, évite les contacts humains, ne dit rien sur sa vie, a une mémoire complètement ahurissante).
Un serial killer, qui reproduit les meurtres de serial killers américains, aux dates où elles ont eu lieu.
New-York. Tantôt grise, pluvieuse, bondée de monde. Tantôt ensoleillée et calme. Tantôt sombre et silencieuse.

Un livre qui s'avale.
Parce qu'Ellory sait parfaitement mener sa narration. Le lecteur est avec Irving (l'inspecteur). Ne le quitte pratiquement jamais, n'en sait quasiment pas plus. (Quelques écarts nous mènent parfois dans la tête d'une victime ou dans celle du tueur, mais n'apportant pas plus d'informations que le déroulement du crime en lui-même - immersion macabre).
On retrouve l'ambiance poisse des films de Serial Killers des années 90 (Seven - Copycat - Silence des Agneaux), avec les crimes qui s'enchaînent, sanglants et violents (sans qu'on s'y attarde non plus. Le livre ne fait dans la surenchère sanguinolente). Avec les provocations du tueur (lettres envoyés à la presse ou aux flics, besoin d'être connu et reconnu, d'être le meilleur). Avec le flic qui enquête jusqu'à l'obsession, qui s'implique tant que sa vie personnelle en souffre.

Les pages tournent, et le lecteur devient tout aussi impliqué qu'Irving, et comme lui, nage entre les lignes, tout en y restant agrippé, pour ne pas s'y noyer. Et comme mis en exergue cette citation de Nietzsche : "Si tu regardes trop longtemps l'abîme, l'abîme aussi regardera en toi."

Ellory signe donc là, je trouve, un thriller hommage à toute cette mouvance années 90 de la poursuite d'un Serial Killer, par des flics "abîmés" qu'on a envie de voir réussir de peur qu'ils ne sombrent. Il plonge également dans l'histoire macabre des États-Unis et de ses tueurs qui suscitent une étrange admiration. Des groupes qui se montent, des marchés qui se créent, pour s'échanger des histoires, des images, des reliques. (On a pu voir ce genre de groupe autour du crime dans le film Dark Places avec Charlize Theron).
Sans donner de réponse à ce qui amènent ses gens à cette fascination pour le morbide, Ellory en parle et pose des questions.

Donc, Les Assassins (le titre n'est pas extra, je trouve. The Aniversary Man ou Le Commémorateur comme traduit dans le livre, auraient été plus appropriés) est un très bon thriller d'enquête et d'action. Pas de psychologie à rallonge, pas de descriptions jouant sur le macabre (même si les crimes sont décrits). Juste un Serial Killer et des flics qui lui courent après. Et c'est déjà pas si mal !
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par Queenie Mar 6 Déc - 13:03

J'ai eu quelques échos, comme quoi, c'était inégal sa production à Ellory. J'hésite, du coup, à tenter l'expérience avec un autre... Et pourtant, les deux là, Seul le silence et Les assassins, sont tellement bons !
Lequel choisir, pour ne pas me planter ?

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par domreader Sam 31 Déc - 19:32

J'avais vraiment beaucoup aimé Seul Le Silence (A Simple Act of Violence), qui était un véritable roman policier, et pas juste un polar comme on dit. Par contre, je viens de finir Les Assassins (The Anniversary Man)et je ne le trouve pas aussi bien écrit que Seul Le Silence. Les personnages ont moins d'épaisseur et l'enquête traîne un peu pour nous amener vers une fin un peu décevante à mon goût. Cela reste un bon polar, mais pas au même niveau que Seul Le Silence, où l'atmosphère était vraiment géniale.

Sinon, je vais continuer avec cet auteur pour voir, je rêve de retrouver un titre à la hauteur de Seul Le Silence !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3469
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par Queenie Dim 1 Jan - 14:03

C'est vrai qu'ils ne sont pas sur le même registre ces deux livres.
Mais ils m'ont plu tout autant.
Pour les Assassins, les personnages restent crédibles, et si pas assez d'épaisseur, ils ont tout de même des nuances qui leur permet de ne pas être que des postiches.

Je me souviens avoir aussi trouvé la fin un peu WTF, sans savoir complètement si je l'aimais ou pas.
Vu que j'avais aussi le même problème avec Seul le silence.

Il nous faut un avis sur un autre de ses livres ! Pour savoir !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par Epi Dim 1 Jan - 16:22

J'avais vraiment bien aimé Seul le silence. Il faut que je revienne à cet auteur mais j'attends d'autres avis pour décider avec quel livre.

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1943
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par domreader Dim 1 Jan - 17:20

Ben voilà, il nous faut en lire un autre pour trancher, mais alors qui se décide ? Question tongue

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3469
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par Aeriale Mer 26 Juil - 16:31

-Une saison pour les ombres-


R.J Ellory  Oip_3210


L'intrigue se situe à Jasperville, petite bourgade perdue du Nord Est canadien où la rudesse de l'hiver rebute et contraint d'éventuels migrants à une vie de solitude. Les Devereaux s'y sont pourtant installés, mus par la promesse d'une vie plus aisée grâce à l'exploitation des minerais de fer. Mais des drames inexpliqués et une accumulation de malheurs semblent peser sur ces lieux hantés par l'âme du "wendigo", esprit maléfique sorti droit de la mémoire collective Algonquine.

Plus de vingt ans après avoir fuit l'hostilité des lieux et mis un voile sur les liens qui le rattachaient aux siens, Jack, second de la fratrie installé à Montréal, est contraint à un retour aux sources, son jeune frère Calvis inculpé pour tentative de meurtre. Le passé va alors ressurgir violemment et rattraper Jack prisonnier des remords et de sa lâcheté. Reprenant les notes de Calvis, obsédé par ces meurtres non élucidés, il va remonter le fil, tenter d'éclairer les blancs de leur histoire, et par la même reconstruire son parcours.

Voilà un thriller ultra bien mené, Ellory alternant les périodes et usant de flash-backs se mettant en place peu à peu et nous révélant à la fois l'énigme et le personnage de Jack. Un homme au parcours douloureux, en quête de rédemption cachant mal un sentiment d'échec.

C'est mon premier de l'auteur mais j'ai été bluffée par sa capacité à poser un décor, une atmosphère, ici carrément glaçante, à détailler les traits de  caractère, sonder les failles pour nous offrir une belle analyse du psychisme humain. Un très bon moment qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout, même si l'intrigue est ici davantage un prétexte. Une bonne pioche en tout cas !
Aeriale
Aeriale

Messages : 11554
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

R.J Ellory  Empty Re: R.J Ellory

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum