Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Richard Wagamese

+4
Aeriale
Nightingale
Queenie
Epi
8 participants

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Aeriale Sam 20 Juil - 10:00

Liseron a écrit:
Aeriale a écrit:
Je suis partie avec celui que @Liseron a bien voulu me prêter. Les étoiles s’éteignent  A l’aube
Tu es une vraie tête de linotte, ce n'est pas moi, c'est @domreader  wink4 Régale-toi !
Ah voilà! Je ne savais plus  Richard Wagamese - Page 4 177985974

Quoiqu’il en soit, je ne regrette pas. Il demarre très bien :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11542
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Aeriale Jeu 15 Aoû - 19:25

Les étoiles s'éteignent à l'aube.

Richard Wagamese - Page 4 97822612

Eldon Starlight, indien ojibwe, détruit par l'alcool et sentant sa mort proche, fait appeler son fils Franklin, tout juste agé de 16ans, pour lui demander une dernière faveur. L'aider à gravir une montagne dominant la vallée où il a passé sa vie pour y être enterré en guerrier. Elevé par "Le viel homme" à qui il fut confié dès sa naissance, Franklin va découvrir au cours de ce parcours éprouvant, le passé de ce père absent et des réponses à ses propres questions.

Deux personnalités complexes qui vont peu à peu s'apprivoiser et se trouver malgré un contexte difficile. Chacun va apprendre de l'autre et cette transmission de père à fils sera aussi une sorte de rédemption pour Eldon qui toute sa vie n'aura connu que le renoncement. Guerre, traumatismes, basculement, un passé lourd pour cet homme dénué d'attaches matérielles autant qu' affectives.

C'est sobre, sans rajout. La nature y est sublimée et les passages qui s'y rapportent d'une poésie brute qui frappe juste. Wagamese nous fait toucher du doigt ce lien quasi physique qui existe chez ces peuples arrachés de leurs terres et cette même nature. Très beau et triste à la fois, ce roman résonne un peu comme un chant d'adieu pour un monde qui nous échappe.

Encore merci pour la découverte!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11542
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Queenie Ven 16 Aoû - 9:21

Queenie a écrit:Hier.
Dans le métro.
Starlight.
Wagamese m'a fait sourire, m'a rempli le cœur de tendresse, de chaleur et d'amour. La beauté des gestes simples, doux et généreux.
Je ne voulais pas le lâcher.
Je voulais m'arrêter définitivement à ce chapitre.
Parce que on sait que le tragique va arriver. Il pourchasse le tragique. Il tend son piège. Il alimente sa rancœur et sa colère.
De savoir que ces tellement parfaits moments étaient en danger, j'en aurais arrêter ma lecture là.

Mais je continue.
Je prie fort pour que la fin ne soit pas Horrible (et ce livre est inachevé, Wagamese est mort avant de le terminer... ça fait trop peur !!!)

J'ai oublié de vous dire que ce livre est vraiment fantastique.

Pour la petite histoire :
Starlight est un indien, qui vit reclus avec son pote et compagnon de travail. Il connaît la nature autour de lui parcœur, il s'y sent bien, en accord avec le monde et avec lui-même. Il a été élevé par un Vieux qui lui a appris ça. Depuis, parfois il s'échappe quelques jours, et pendant ses échappées solitaires, il prend des photos d'animaux sauvages. Qui le laissent approcher de très près, tant il est en adéquation avec l'univers et eux. Des photos magnifiques qu'il vend, par l'entremise du type qui tient le labo photo de la ville.
À part ça, il travaille à la ferme, avec Roth. Le mec petit, musclé, hâbleur, charmeur, le cœur sur la main. Un duo qui fonctionne.

Puis un jour Emmy et sa gamine Winnie débarquent. Chopées pour vol à l'étalage dans un supermarché, Starlight décide de les héberger. Gîte et couvert, plus une petite paie, en échange Emmy devra cuisiner, laver, aider à quelques tâches... etc...

Emmy fuit Cadotte. Un compagnon alcoolique bien trop violent.
Toute sa vie, Emmy n'a connu que l'alcool, le sexe rapide, violent, brut. Des histoires sans lendemain. Elle n'a jamais eu personne sur qui compter. Et tout ce qui compte désormais c'est survivre et protéger sa fille Winnie.

Wagamese, et les âmes cabossées. Les taiseux aux cœur barricadés. La misère sociale. La beauté de la Nature. Les Grands espaces de l'Ouest Canadien où retrouver une respiration.

Starlight et Emmy vont s'apprivoiser, lentement. Chacun va devoir surmonter ses peurs, puiser en eux une force jamais convoquée.

Des personnages touchants, attachants, d'une tendresse émouvante. Dans un cadre à la fois hostile, dangereux, et un cocon rassurant.
Un suspens haletant, avec ce personnage de Cadotte, sombre, violent, aussi bête que méchant, qui parcourt les villes à grand renfort de picole et de coups de poings pour retrouver celle qui a osé le quitter, qui a osé le mettre à terre.

Il y a aussi de l'humour, de petites touches légères grâce au personnage de Roth, et à ces moments où deux adultes sont aussi godiches que des adolescents encore vierges de tout. Et une grande beauté dans l'expression des sentiments qui naissent, ne sont plus cachés, refoulés, retenus, une grande beauté dans la description de ces êtres qui s'ouvrent au monde et à eux-mêmes.

Coup de cœur absolu.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Liseron Ven 16 Aoû - 17:30

Oh là là, tu fais envie, on est plusieurs à l'attendre à la maison, j'ai fait des adeptes !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4138
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Nightingale Ven 16 Aoû - 17:48

Merci pour ce retour, Queenie, en voilà un autre sur la liste fatale. ranting2

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2719
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Aeriale Sam 17 Aoû - 8:58

Queenie a écrit: Wagamese, et les âmes cabossées. Les taiseux aux cœur barricadés. La misère sociale. La beauté de la Nature. Les Grands espaces de l'Ouest Canadien où retrouver une respiration.

Ca parait encore superbe. On retrouve des personnages un peu similaires dans Les étoiles se lèvent à l'aube: ce Starlight élevé par "un vieux", une jeune femme brutalisée par son compagnon. La violence l'alcoolisme et l'adéquation avec la nature.

J'y viendrai aussi, c'est sûr!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11542
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Arabella Mar 17 Sep - 21:22

Starlight



Il s’agit du dernier roman de l’auteur décédé en 2017, roman resté inachevé. Starlight, un jeune géant d’origine indienne, mais élevé en dehors de la communauté amérindienne par un vieil homme blanc, a repris après la mort de ce dernier sa ferme, qu’il exploite avec l’aide d’Eugene Roth, garçon de ferme devenu ami. Il a un rapport fusionnel et fort avec la nature. Son chemin va croiser celui d’Emmy et de sa fille Winnie. Elles sont en fuite. Emmy a réussi a secouer l’emprise d’un homme violent et malsain, Cadotte pour essayer de préserver Winnie et retrouver sa dignité. Starlight les prend sous sa protection, et va les initier à la communion avec la nature, pour les aider à se reconstruire. Mais Cadotte n’a pas abandonné l’idée de se venger, il sillonne le pays pour essayer de retrouver Emmy et Winnie.

J’avoue ne pas avoir vraiment adhéré à ce roman, qui semble par ailleurs plaire à des nombreux lecteurs. J’ai eu tout de suite des difficultés avec l’écriture de Richard Wagamese, que j’ai trouvée très simple, très descriptive, trop prosaïque. Or je suis très sensible à l’écriture, sans doute plus qu’à l’histoire racontée ou les thématiques évoquées. Je ne voudrais pas être trop sévère avec ce livre, mon rejet n’est pas forcément justifié objectivement, mais j’ai très vite eu tendance à trouver de nombreuses invraisemblances et facilités dans la narration. Par exemple, Winnie qui a 9-10 ans, compte tenu de la vie qu’elle a mené avec sa mère, ne semble avoir reçu aucune instruction, et bien sûr n’est jamais allée à l’école. Or elle s’y adapte sans autre souci que des bagarres avec des garçons (forcément, avec le passif de sa mère avec les hommes). Cette difficulté avec la gent masculine ne l’empêche en revanche absolument pas d’accorder presque immédiatement toute sa confiance et affection à nos deux gentils fermiers. De même la traque de Cadotte semble complètement dérisoire : il part à la recherche d’Emmy totalement au hasard, sans aucune ébauche de stratégie ni de réflexion. Dans un pays de presque 10 millions km² et 37 millions d’habitants, la probabilité de la retrouver frôle le zéro. Or nous ne doutons à aucun moment qu’il va y arriver, tout simplement parce l’auteur l’a décidé ainsi sans se donner la peine de rendre cela vraisemblable.

C’est en quelque sorte un conte pour grandes personnes, avec des gentils très gentils et très méritants, et un méchant très méchant. Un conte très optimiste, qui raconte la renaissance d’une femme et d’une petite fille qui ont beaucoup souffert, mais qui grâce à la gentillesse, et surtout à une immersion dans la nature, qui leur permet de se ressource, de retrouver une place dans le monde, et un autre rapport à elles-même, ont la chance de pouvoir se projeter dans une nouvelle existence. Il y a quelques belles pages sur la nature, sur la façon de la ressentir, d’en faire partie et d’y trouver grâce à un abandon de soi une sensation plus forte de réalité et un équilibre plus solide. Mais j’ai souvent du mal avec trop de bons sentiments, quelque part en dépit du bon sens. J’aurais peut-être davantage pu croire à cette histoire, si elle avait été un peu plus complexe, déjà en ce qui concerne les rapports humains. Par exemple, si les rapports entre Emmy, Winnie, Starlight et Roth n’auraient pas toujours été idylliques et dépourvus du moindre conflit ou différent.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Queenie Mer 18 Sep - 8:34

l’écriture de Richard Wagamese, que j’ai trouvée très simple, très descriptive, trop prosaïque.

C'est ce que j'aime dans son écriture. La simplicité. Qui rejoint une sorte de pureté.

Et oui, c'est vrai, ça a un vrai aspect de conte. J'adore ce côté : je vais vous raconter une histoire de méchants et de gentils, je l'assume complètement, les gentils seront gentils, les bons et beaux sentiments sentiront les fleurs des prés. Et vous donnerons le sourire (j'espère!).
Et le talent de le faire sans pathos ! Sans nunucherie !

Pour le personnage de Winnie, je suis à 1000 pourcent d'accord. Elle n'est pas développée, c'est un vrai bémol. Il y a même un moment où je finissais par me demander quel âge elle avait.

J'ose penser que si Wagamese n'était pas mort, il aurait un peu, avec l'éditeurice, ce genre de petit couac, et réparé tout ça.

Pour la traqe.
J'ai beaucoup pensé à La nuit du chasseur : ce qui rejoint aussi le côté fable. Le Grand Méchant qui poursuit inlassablement, et on le sait, finira par tomber sur sa proie.


(Je pense que tu n'aimerais pas du tout le dernier livre de Fromm, sa Vie en chantier est aussi assez prosaïque, pleine de bons sentiments, les personnages ne s'engueulent jamais vraiment.
Je crois.
Aller.
J'avoue.
J'aime les belles histoires, les bons sentiments, les personnages qu'on a envie de câliner.
Je m'attendris !)


Merci de l'avoir lu, d'avoir joué le jeu - je me doutais que tu n'étais pas la lectrice la plus facile à conquérir pour Wagamese... Dommage que ça n'a pas collé...
Tu n'as plus qu'à le faire tourner ce Starlight, trouver un.e lecteurice qui le cajolera !


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Liseron Mer 18 Sep - 10:52

Merci pour ton commentaire @arabella, c'est intéressant mais je crois que je suis définitivement accro à Richard Wagamese ! Je te rachète ton exemplaire quand on se voit à Moulins si tu veux !
J'aime aussi ce côté "conte" avec les méchants et les gentils, la façon dont les personnages s'en sortent, ce courage et cette résilience qu'ils portent en eux et cet amour de la nature, dont Richard Wagamese parle magnifiquement...

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4138
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Nightingale Mer 18 Sep - 11:44

Merci Arabella pour cet avis.
Quoi qu'il en soit je le lirai quand même, sans doute un achat imminent.
Wink

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2719
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Arabella Mer 18 Sep - 18:13

Je te l'amène à Moulins @Liseron. Comme je l'ai eu en cadeau, tu pourras en profiter à la suite. Wink

@Queenie, cela me rappelle le débat autour de L'arbre aux haricots, je suis totalement hermétique à ce type de livres.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par kenavo Jeu 19 Sep - 5:48

C'est marrant de voir cette discussion... et lire mes mails... La Kube m'a proposé ce mois Les Etoiles s'éteignent à l'aube et j'ai naturellement dit oui… le verdict dans quelques semaines Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Liseron Jeu 19 Sep - 8:02

Arabella a écrit:Je te l'amène à Moulins @Liseron. Comme je l'ai eu en cadeau, tu pourras en profiter à la suite. Wink

Trop cool, merci ! Et il circulera très vite, car j'ai de nombreux adeptes par ici !
kenavo a écrit:C'est marrant de voir cette discussion... et lire mes mails... La Kube m'a proposé ce mois Les Etoiles s'éteignent à l'aube et j'ai naturellement dit oui… le verdict dans quelques semaines Very Happy
Tellement beau celui-là ! J'espère qu'il te plaira...

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4138
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Queenie Jeu 19 Sep - 8:45

Comme Les étoiles s'éteignent à l'aube est celui que je n'ai pas lu, et qu'il n'en existera plus jamais au monde de livres de Wagamese, je vais peut-être attendre 107 ans avant de le lire.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Liseron Jeu 19 Sep - 15:03

Queenie a écrit:Comme Les étoiles s'éteignent à l'aube est celui que je n'ai pas lu, et qu'il n'en existera plus jamais au monde de livres de Wagamese, je vais peut-être attendre 107 ans avant de le lire.
Oh non, ce serait vraiment dommage ! Et puis, ses titres plus anciens vont peut-être être traduits...

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4138
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Richard Wagamese - Page 4 Empty Re: Richard Wagamese

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum