-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Zora Neale Hurston

5 participants

Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Zora Neale Hurston

Message par domreader Sam 5 Mai - 17:22

Zora Neale Hurston Zora10

Source Wikipédia :

Zora Neale Hurston (7 janvier 1891 – 28 janvier 1960) était une écrivaine d'origine afro-américaine qui participa au mouvement de la Renaissance de Harlem, notamment avec son roman Their Eyes Were Watching God (traduit en français sous le titre Une femme noire).

Elle est née le 7 janvier 1891 à Notasulga. Elle fit des études à l'université Howard puis au Barnard College où elle fut diplômée d'anthropologie en 1928. Elle participa à la Renaissance de Harlem en produisant le magazine littéraire Fire!! avec Langston Hughes et Wallace Thurman. Elle s'intéressa au folklore noir-américain et au vaudou haïtien.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par domreader Sam 5 Mai - 17:27

Une femme Noire
Their Eyes Were Watching God
Zora Neale Hurston
Zora Neale Hurston Noire10


Jeanie, 40 ans passés, rentre fièrement dans la petite ville d’Eatonville, la première ville fondée par des noirs pour une population noire. Elle passe sous les regards réprobateurs et interrogateurs des hommes et des femmes de la ville. Elle est encore belle, même vêtue d’une simple blouse de travail. Elle entend leurs questions posées à mi-voix : pourquoi rentre-t-elle seule, habillée ainsi ? Où est passé l’homme, beaucoup plus jeune, avec lequel elle avait quitté la ville tout juste endeuillée par la mort de son mari ? L’a t’il dépouillée, comme tous le prédisaient ? Ce ne serait pas la première femme mûre à se faire plumer par un bon à rien. Jeanie file chez son amie Pheobie, pour lui raconter à elle, ce qu’elle n’a jamais pu dire à personne, et qui s’avèrera plus beau mais plus tragique que ce que tous pouvaient supposer.


 Un très beau roman, qui trace le destin peu aisé, d’une femme noire, petite fille d’esclave, mariée trop jeune sans avoir compris les enjeux de cette union, puis remariée à un homme qui lui laisse peu de place. Un destin de femme, très marqué par son milieu et son époque, mais qui reste assez universel malgré l’empreinte très prégnante de la culture afro-américaine. Car Zora Neale Hurston a eu l’audace magnifique d’écrire beaucoup de passages, notamment les dialogues, dans une langue vernaculaire, souvent phonétique. Cela a pour effet d’ancrer profondément ses personnages dans cette culture. Elle a été beaucoup critiquée, même vilipendée pour cela, mais c’est pourtant ce qui rend ses personnages vraiment authentiques. Un récit magnifiquement humain.



_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par kenavo Dim 6 Mai - 6:05

merci pour ce fil... un livre dont je me rappelle encore beaucoup
domreader a écrit:Car Zora Neale Hurston a eu l’audace magnifique d’écrire beaucoup de passages, notamment les dialogues, dans une langue vernaculaire, souvent phonétique. Cela a pour effet d’ancrer profondément ses personnages dans cette culture.
en effet, j'ai un peu "souffert" lors de ma lecture, mais c'était finalement important qu'elle a donné ainsi parole à tous ces gens

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par domreader Mar 8 Mai - 11:38

kenavo a écrit:merci pour ce fil... un livre dont je me rappelle encore beaucoup
domreader a écrit:Car Zora Neale Hurston a eu l’audace magnifique d’écrire beaucoup de passages, notamment les dialogues, dans une langue vernaculaire, souvent phonétique. Cela a pour effet d’ancrer profondément ses personnages dans cette culture.
en effet, j'ai un peu "souffert" lors de ma lecture, mais c'était finalement important qu'elle a donné ainsi parole à tous ces gens


Je me demande bien comment ils ont pu rendre cela à la traduction ?

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par kenavo Mer 9 Mai - 6:10

domreader a écrit:Je me demande bien comment ils ont pu rendre cela à la traduction ?
je m'étais posée la même question lors de ma lecture... le travail de traducteur n'est parfois vraiment pas évident et je suis d'autant plus reconnaissante pour toutes les langues que je ne peux pas lire dans l'original

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par Liseron Mar 19 Jan - 17:15

Zora Neale Hurston A4dd3810
Mais leurs yeux dardaient sur eux

Voilà je crois, la dernière traduction en date de ce très beau roman, faite par Sika Fakambi pour les éditions Zulma.
Je ne peux pas la juger bien évidemment aussi bien que quelqu’un qui aurait lu le livre dans sa langue originale mais pour ceux qui l’auront fait comme @domreader et @kenavo, vous trouverez quelques extraits plus loin.
La langue dans laquelle a été écrit ce roman en est en fait un trait marquant, il s’agit de celle des Noirs américains du début du XXe siècle : c’est un parler local qui peut effectivement dissuader plus d’un lecteur de rentrer dans ce récit mais pour ma part, après la surprise des premières pages, je m’y suis habituée et je me suis laissée porter par cette langue si particulière qu’on appelle le Black English.
Que ce soit dans les descriptions ou dans les dialogues, il y a un rythme, une musique, une inventivité et une poésie qui émerge du texte et qui colle parfaitement avec le personnage de Janie, une femme forte qui va faire de sa vie un combat pour la liberté et contre les préjugés.
L’histoire qu’elle raconte à son amie Phoebé est à la fois magnifique et tragique. C’est sa propre histoire qu’elle déroule ici, celle d’une femme descendante d’esclaves qui au fil de sa vie et de trois mariages successifs va se libérer peu à peu du poids des traditions, va s’affirmer en tant que femme, conquérir sa liberté et finir par trouver l’amour aux côtés de Tea Cake. Mais alors pourquoi revient-elle seule dans cette petite ville où tous la condamnent avant même de savoir ce qu’il s’est passé ?
Ce roman m’a permis une jolie incursion dans la littérature afro-américaine et m’a fait découvrir une langue originale ainsi qu’une magnifique héroïne, entourée de personnages hauts en couleur ! Merci @domreader pour ce conseil de lecture !
Zora Neale Hurston 3a968b10
Zora Neale Hurston 8e28dd10
Zora Neale Hurston 44444f10

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4139
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par kenavo Dim 8 Jan - 6:38

née un 7 janvier... et la maison d'édition qui a posté pour l'occasion cette sublime composition
Zora Neale Hurston Zora_n10

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par domreader Dim 8 Jan - 9:20

Joli hommage ! Un beau souvenir de lecture.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par kenavo Dim 11 Fév - 3:00

Zora Neale Hurston Aaaa4647

Jump at the Sun par Jacqueline Alcántara

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par Nightingale Dim 11 Fév - 17:36

Ah c'est bien d'avoir fait remonter ce fil. Smile Je vais m'intéresser à cette auteure.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2719
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par Aeriale Lun 12 Fév - 8:26

Nightingale a écrit:Ah c'est bien d'avoir fait remonter ce fil. Smile Je vais m'intéresser à cette auteure.

En effet! J'avais aussi raté cette auteure, ou oublié, et relire vos commentaires réveille ma curiosité!

J'ai un peu de mal avec les langages parlés lorsqu'ls sont (plus ou moins bien) retranscrits sur papier, mais cela vaut sans doute le coup de tenter cette fois.

Par contre ils ont bien fait de rester plus proche du titre original dans la seconde traduction. Nettement plus attractif :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11548
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par Nightingale Ven 1 Mar - 17:09

Aeriale a écrit:J'ai un peu de mal avec les langages parlés lorsqu'ls sont (plus ou moins bien) retranscrits sur papier, .....
Je dois dire que j'ai feuilleté quelques pages au hasard. Et c'est impossible pour moi. Je n'arrive pas du tout à lire ce type de "langage parlé / argot". Je bute sur tous les mots, et du coup ça manque grandement de fluidité dans la lecture. Pas pour moi, donc. Evil or Very Mad

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2719
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par kenavo Sam 2 Mar - 0:55

je te comprends, ce n'est en effet pas évident...
je me rappelle de ma lecture, par moment je doutais si j'étais capable de lire en anglais Cool

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Zora Neale Hurston Empty Re: Zora Neale Hurston

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum