Edmund Crispin

Aller en bas

Edmund Crispin Empty Edmund Crispin

Message par kenavo Lun 26 Nov - 5:15

Edmund Crispin A237

Robert Bruce Montgomery (2 octobre 1921 - 15 septembre 1978) est un écrivain et un compositeur britannique, surtout connu pour ses romans policiers publiés sous le pseudonyme de Edmund Crispin.


source et suite


Série Gervase Fen

1944 The Case of the Gilded Fly / Prélude et mort d'Isolde
1945 Holy Disorders
1946 The Moving Toyshop
1947 Swan Song ou Dead and Dumb
1948 Love Lies Bleeding
1948 Buried for Pleasure
1950 Frequent Hearses / Un corbillard chasse l'autre
1952 The Long Divorce
1977 The Glimpses of the Moon


Dernière édition par kenavo le Sam 11 Mai - 8:12, édité 2 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Edmund Crispin Empty Re: Edmund Crispin

Message par kenavo Lun 26 Nov - 5:15

Edmund Crispin Aa395 / Edmund Crispin Aaa306
The Case of the Gilded Fly / Prélude et mort d'Isolde
Présentation de l’éditeur
Le premier cas de Gervase Fen, l’un des derniers détectives du Golden Age, basé à Oxford. Aussi inventive qu'Agatha Christie, aussi hilarante que P.G. Wodehouse, c’est le point de départ idéal pour découvrir les délicieux livres d’Edmund Crispin - des romans policiers du plus bizarre et du meilleur.
Une jolie mais méchante jeune actrice avec un talent pour détruire la vie d’hommes est retrouvée morte dans une salle de l’université à quelques mètres du bureau du non conventionnel Oxford don Gervase Fen. Toute personne connaissant la fille l'aurait volontiers abattue, mais Fen peut-il découvrir qui l'a abattue et pourquoi?
Le plus de recherches je fais autour des auteurs de policiers lors du « golden age », le plus de nouveaux noms apparaissent.

Edmund Crispin est ma dernière découverte. Et je suis sous le charme. Dommage qu’il n’y a en tout seulement deux livres de sa série autour de Gervase Fen qui sont traduits en français.

Il est un peu à part (mais cela ne devrait pas étonner, en tant que don à Oxford, cela ne peut pas être autrement) et il peut agacer par moment quand il dit connaître la solution bien avant tout le monde mais naturellement son auteur ne lui laisse révéler rien jusqu’au dernier chapitre.

L’enquête n’en est pas une des plus captivante que j’ai lu ces derniers temps, mais c’est bien écrit, il n’y a pas de moments ‘morts’ (est-ce qu’on peut dire cela dans un commentaire pour un policier Cool ?)

Gervase Fen est en tout cas un détective assez sympa pour que je tente un de ces jours encore une autre aventure avec lui.

Situé à Oxford, le décors de la ville dégage déjà un charme extra drunken
Edmund Crispin Aaaa256

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Edmund Crispin Empty Re: Edmund Crispin

Message par kenavo Lun 6 Mai - 0:26

Edmund Crispin A8234
Holy Disorders
Présentation de l’éditeur
Holy Disorders takes Oxford don and part time detective Gervase Fen to the town of Tolnbridge, where he is happily bounding around with a butterfly net until the cathedral organist is murdered, giving Fen the chance to play sleuth.
The man didn't have an enemy in the world, and even his music was inoffensive: could he have fallen foul of a nest of German spies or of the local coven of witches, ominously rumored to have been practicing since the 17th century?
Edmund Crispin A8235

La série anglaise avec les cas de Gervase Fen a en principe de très belles couvertures pour les différents épisodes.

Mais cette fois-ci, je dois féliciter la version espagnole qui a mis une image d’un petit village anglais, on peut s’imaginer facilement ce Tolnbridge dans lequel on va retrouver notre héros et l’épicentre de l’enquête.

Contrairement à l’image de la version anglaise qui montre Oxford et on n’y est pas pour ce Holy Disorders.

Et « disorders » il y en a.

Par momennt j’avais l’impression de me retrouver dans une enquête qui n’allait pas me plaire – chasse aux sorcières du 17ème siècle… pas mon idée d’un policier « moderne ».

Heureusement ce n ‘est qu’une courte parenthèse avant de retrouver un cas assez répugnant, mais Gervase Fen se montre à la hauteur et va parvenir à résoudre une, deux et oui, trois énigmes et deux meurtres.

Je ressors très contente de cette nouvelle rencontre, je vais continuer…

Edmund Crispin Aa5016

pour cette série, je suis de retour chez les audio-books
lu par Paul Panting

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Edmund Crispin Empty Re: Edmund Crispin

Message par kenavo Sam 18 Mai - 6:54

Edmund Crispin A8236
The Moving Toyshop
Présentation de l’éditeur
Richard Cadogan, poet and would-be bon vivant, arrives for what he thinks will be a relaxing holiday in the city of dreaming spires. Late one night, however, he discovers the dead body of an elderly woman lying in a toyshop and is coshed on the head. When he comes to, he finds that the toyshop has disappeared and been replaced with a grocery store.
The police are understandably skeptical of this tale but Richard's former schoolmate, Gervase Fen, knows that truth is stranger than fiction (in fiction, at least).
Soon the intrepid duo are careening around town in hot pursuit of clues but just when they think they understand what has happened, the disappearing-toyshop mystery takes a sharp turn…
Erudite, eccentric and entirely delightful – Before Morse, Oxford's murders were solved by Gervase Fen, the most unpredictable detective in classic crime fiction.
Edmund Crispin Aa5017

lu par Paul Panting

Je ne suis pas habituée de retrouver trop d’actions, des chasses-poursuites et des situations dangereuses pour le détective en question. Tout cela, je le vis aux côtés de Gervase Fen.

En principe je ne suis pas trop grande fan de ce genre, mais le cher Gervase a un certain « je ne sais quoi » et j’aime bien le suivre.

Une fois de plus cette enquête avec le magasin de jouets est pleine de situations dangereuse, mais en même temps, c’est divertissant à souhait.

Arrivée à la fin, je ne suis pas autant concernée pour retrouver le nom du coupable, mais constater que j’ai passé du bon temps.

C’est ce que j’ai fait avec cette nouvelle aventure… on to the next !

Edmund Crispin Aa_we137

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Edmund Crispin Empty Re: Edmund Crispin

Message par kenavo Mer 5 Juin - 0:51

Edmund Crispin A8239
Swan Song
Présentation de l’éditeur
When an opera company gathers in Oxford for the first post-war production of Wagner's Die Meistersinger its happiness is soon soured by the discovery that the unpleasant Edwin Shorthouse will be singing a leading role. Nearly everyone involved has reason to loathe Shorthouse but who amongst them has the fiendish ingenuity to kill him in his own locked dressing room?
In the course of this entertaining adventure, eccentric Oxford don and amateur sleuth Gervase Fen has to unravel two murders, cope with the unpredictability of the artistic temperament, and attempt to encourage the course of true love.
J’ai beaucoup aimé cet épisode.

Et je ne sais pas si c’est dû au fait qu’Edmund Crispin a choisi le milieu de l’opéra (pour moi cela ressemble au monde du théâtre que j’adore) ou si je me suis entre-temps habituée à son personnage excentrique, Gervase Fen.

N’importe, je viens de passer un excellent moment à Oxford.

En plus il y a un très bon ‘twist’ à la fin, il m’a bien surpris avec sa solution.

Extra ! J’en redemande.

Edmund Crispin Aa5018

Lu par Paul Panting

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Edmund Crispin Empty Re: Edmund Crispin

Message par kenavo Mar 11 Juin - 0:31

Edmund Crispin A8240
Love Lies Bleeding
Présenation de l’éditeur
Castrevenford school is preparing for Speech Day, and English professor and amateur sleuth Gervase Fen is called upon to present the prizes. However, the night before the big day, strange events take place that leave two members of staff dead. The headmaster turns to Professor Fen to investigate the murders.
While disentangling the facts of the case, Mr Fen is forced to deal with student love affairs, a kidnapping and a lost Shakespearean manuscript.
By turns hilarious and chilling, Love Lies Bleeding is a classic of the detective genre.
J’adore quand un auteur emporte ses lecteurs dans le monde des écoles/universités. C’est un monde tout à fait à part. Et cet épisode avec Gervase Fen n’en fait pas exception.

Mais puisqu’on se retrouve dans un policier, faut aussi vivre avec deux cadavres… rien à faire. La belle atmosphère de l’école/université est plutôt tâchée.

Mais heureusement Gervase est en visite et il va trouver le/les coupables.

Oui, il reste toujours ce personnage excentrique, mais entre-temps je l’aime bien et j’ai eu beaucoup de plaisir de passer du temps avec lui.
Edmund Crispin Aa5020

lu par Paul Panting

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Edmund Crispin Empty Re: Edmund Crispin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum