-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les sacs à dos pour ordinateur portable Urban Factory ...
19.99 € 39.99 €
Voir le deal

Christina Hesselholdt

2 participants

Aller en bas

Christina Hesselholdt Empty Christina Hesselholdt

Message par kenavo Lun 24 Juin - 7:49

Christina Hesselholdt Aa291

Christina Hesselholdt est née en 1962.

Depuis son premier roman en 1991, elle a publié quinze livres, remportant de très importants prix au Danemark.

En 2013, elle fait partie de la nouvelle édition du Best European Fiction édité par Dalkey Archive.

Camilla et Compagnie a été traduit en anglais et en suédois, la traduction allemande est en cours. Le dernier roman de Christina Hesselholdt, Vivian, finaliste du Prix du Conseil Nordique en 2017, a remporté le Grand prix de la Radio Danoise.


Source : Editeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Christina Hesselholdt Empty Re: Christina Hesselholdt

Message par kenavo Lun 24 Juin - 7:49

Christina Hesselholdt A34
Camilla et compagnie
Présentation de l’éditeur
Camilla, Charles, Alma, Edward, Alwilda et Kristian forment un groupe d’amis entre quarantaine et cinquantaine rugissante – et surtout bouleversante – au cœur de l’œuvre de Christina Hesselholdt depuis plus de dix ans. Car Camilla et compagnie regroupe quatre petits livres publiés de 2008 à 2014, irrésistibles de drôlerie et de justesse, célébrés au Danemark comme une exceptionnelle performance littéraire.

Sous forme de monologues intérieurs alternés, comme si le lecteur sautait d’une conscience à l’autre, Christina Hesselholdt nous invite à un voyage au pays des angoisses et des ambitions ordinaires, des amours et des rencontres, comme un portrait intime, éclaté, de la vie quotidienne – de la vie tout court – en ce début de XXIe siècle.

De Berlin à Lisbonne, de Belgrade au Mozambique via New York, le Danemark, la poésie de Wordsworth, les romans de Virginia Woolf ou de Samuel Beckett, les personnages de Camilla et compagnie sont tour à tour nous-mêmes et les autres : inoubliables.
En voyant qu’il y allait avoir le roman sur Vivian Maier, je voulais ouvrir un fil pour Christina Hesselholdt – mais fallait le faire pour un livre déjà traduit en français. Le voilà donc.

Malheureusement la présentation de l’éditeur ne convient pas au résultat de ma lecture.

En ce qui me concerne, c’était un peu trop farfelu, j’avais du mal à me retrouver parmi les différentes personnes, je n’y voyais jamais trop ce qui les unissait.

C’est vraiment dommage, j’aurais tant voulu aimer Camilla et ses copains.

Peut-être ce n’était aussi tout simplement pas le bon moment, cela peut toujours arriver qu’un livre tombe au mauvais moment.

Christina Hesselholdt Aaa63

le plus souvent la couverture change d’une langue à l’autre, pour la version française, on a gardé celle du livre danois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Christina Hesselholdt Empty Re: Christina Hesselholdt

Message par kenavo Lun 24 Juin - 7:49

Christina Hesselholdt A1038
Vivian
Présentation de l’éditeur
With Vivian, her second novel to be published in English, Christina Hesselholdt delves into the world of the enigmatic American photographer, Vivian Maier (1926-2009), whose unique photographic body of work only reached the public by chance.
On the surface, Vivian Maier lived a quiet life as a loving, firm and feisty nanny for wealthy families in Chicago and New York. But throughout four decades, she took more than 150,000 photos, mainly with Rolleiflex cameras.
The pictures were only discovered in an auction shortly before she died, impoverished and feasibly very lonely. In a time when self-obsession and self-representation are at an all-time high, Vivian Maier holds a particular fascination. How do we define what art is? Who was this outsider artist, and why did she remain in the shadows her whole life?
In this playful, polyphonic novel, we watch Vivian grow up in a severely dysfunctional family in New York and Champsaur in France, and we follow her later life as a nanny and street photographer in Chicago. A meditation on art, madness and identity, Vivian is a brilliant novel by Denmark's most inventive and radical novelist.
Christina Hesselholdt Aaaaa678

Quand j’ai vu passer cette image de Beppe Giacobbe sur FB, j’étais naturellement intéressé d’en savoir plus et pourquoi il en a créé cette image de Vivian Maier.

J’ai très vite trouvé la solution – cette image est la couverture de la version italienne du livre de Christina Hesselholdt. J’ai dû attendre plusieurs mois avant de pouvoir lire la version anglaise qui vient de sortir. J’espère qu’il va y avoir aussi une traduction française, ce texte vaut la lecture.

Après ma lecture mitigée de Camilla et compagnie, j’ai commencé ce roman avec quelques réticences.

Dès le début je voyais qu’il se présentait tout à fait autrement que le livre de Gaëlle Josse.

Bien que Christina Hesselholdt dise à la fin qu’elle a inventé la majeure partie (surtout les pensées de Vivian ne sont pas transmises), j’avais l’impression que la première famille qu’elle a pris comme modèle se trouvait dans le documentaire A la recherche de Vivian Maier de John Maloof. Mais n’importe si c’est le cas ou pas, pour moi c’était une facilité d’entrer dans le roman.

Et à partir de ce moment j’ai vraiment aimé.

Elle donne parole à Vivian, la famille pour laquelle elle faisait la nannie, la fille qu’elle gardait, sa propre famille, des connaissances – tous vont pouvoir parler.

C’est souvent un amalgame de faits connus et idées inventées, mais cela donne un très beau portrait… et c’est très crédible.

Le moment quand Vivian parle, on croit la voir devant soi. Un peu rêche, blessée, isolée et vraiment très, très à part… mais Christina Hesselholdt arrive à la faire revivre.

Un exploit !

Christina Hesselholdt Aa302

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Christina Hesselholdt Empty Re: Christina Hesselholdt

Message par Queenie Lun 24 Juin - 8:53

Ça me tente !
(Évidemment !)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6968
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Christina Hesselholdt Empty Re: Christina Hesselholdt

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum