-45%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go /1 To
1099.99 € 1999.99 €
Voir le deal

Nathacha Appanah

+4
Pia
kenavo
darkanny
Aeriale
8 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Nathacha Appanah - Page 3 Empty Re: Nathacha Appanah

Message par Aeriale Lun 13 Mar - 16:52

-Rien ne t'appartient-


Nathacha Appanah - Page 3 R_1810

Nathacha Appanah - Page 3 71dyml10

Le début est bien énigmatique. Une femme, Tara, qui vient de perdre son mari, danse dans son appartement dévasté et semble le faire pour un garçon qui la fixe en silence, assis dans son salon. On comprend vite qu'il n'est que l'ombre d'une figure du passé et que ces hallucinations font suite au traumatisme de la perte. Lorsque son beau fils Eli arrive et tente de la faire parler, elle se renferme dans un complet mutisme, ne répondant qu'au nom de Vijaya.

Après cette première partie troublante qui laisse dans le flou, l'auteure nous replonge dans l'enfance idyllique de Tara, dans un pays d'Asie jamais nommé, autour de parents aimants, dont le père opposant politique tient à donner une éducation libérale à sa fille. Mais un jour une milice force la propriété et tout bascule dans l'horreur. L' insouciance des débuts se transforme en cauchemar, et Tara/Vijaya va connaître un véritable calvaire. 

Natacha Appanah relie ces deux histoires dans un style rythmé, très dense. En peu de mots elle arrive à nous embarquer dans ce récit où l'enfer fait parfois place à des moments très lumineux et, malgré le fond particulièrement sombre, on en traverse d'autres où la beauté de sa prose efface le trop plein de noirceur. Il y a des passages carrément ahurissants ( celui du tsunami par exemple, dans lequel on croit vivre l'instant) certains d'une légèreté et d'une poésie sublimes. Encore une fois j'ai été soufflée par cette puissance évocatrice, sa sensibilité à fleur de peau. Un beau roman, pas très joyeux il faut le dire, mais dont je pense me souvenir assez longtemps!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Nathacha Appanah - Page 3 Empty Re: Nathacha Appanah

Message par Liseron Lun 13 Mar - 17:33

Merci pour ton commentaire, j’y reviendrai plus tard mais pour l’instant je pense que je choisirai un autre livre pour continuer avec cette auteure que tu m’as fait découvrir avec La Noce d’Anna.

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Nathacha Appanah - Page 3 Empty Re: Nathacha Appanah

Message par kenavo Mar 26 Sep - 2:00

Nathacha Appanah - Page 3 A1464
La mémoire délavée
Présentation de l’éditeur
Ce poignant récit s’ouvre sur un vol d’étourneaux dont le murmure dans une langue secrète fait écho à toutes les migrations et surtout à celle d’aïeux, partis d’un village d’Inde en 1872 pour rejoindre l’île Maurice.
C’est alors le début d’une grande traversée de la mémoire, qui fait apparaître autant l’histoire collective des engagés indiens que l’histoire intime de la famille de Nathacha Appanah. Ces coolies venaient remplacer les esclaves noirs et étaient affublés d’un numéro en arrivant à Port-Louis, premier signe d’une terrible déshumanisation dont l’autrice décrit avec précision chaque détail. Mais le centre du livre est un magnifique hommage à son grand-père, dont la beauté et le courage éclairent ces pages, lui qui travaillait comme son propre père dans les champs de canne, respectant les traditions hindoues mais se sentant avant tout mauricien.
La grande délicatesse de Nathacha Appanah réside dans sa manière à la fois directe et pudique de raconter ses ancêtres mais aussi ses parents et sa propre enfance comme si la mémoire se délavait de génération en génération et que la responsabilité de l’écrivain était de la sauver, de la protéger. Elle signe ici l’un de ses plus beaux livres, essentiel.
J’aime beaucoup Traits et portraits de la maison d’édition Mercure de France et j’en ai déjà lu plusieurs.

Voir le livre de Nathacha Appanah dans cette collection était un bon rappel pour renouer avec elle.

Ayant lu quelques-uns de ses romans, j’ai réalisé avec cette lecture d’où elle a puisé pour écrire si bien autour de ce sujet.

Son histoire familiale est à l’origine de plus d’une de ses histoires qu’elle a introduit dans ses livres.

C’est bien et intéressant de revenir maintenant à la source.

J’aime toujours autant son écriture et c’était un vrai bon moment de passer du temps en sa compagnie.


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Nathacha Appanah - Page 3 Empty Re: Nathacha Appanah

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum