-20%
Le deal à ne pas rater :
-20% sur le Lot de 2 écrans PC GIGABYTE 27″ LED M27Q
429 € 539 €
Voir le deal

Saša Stanišić

4 participants

Aller en bas

Saša Stanišić Empty Saša Stanišić

Message par kenavo Mer 16 Oct - 6:57

Saša Stanišić A125

Saša Stanišić, né le 7 mars 1978 à Višegrad (Bosnie-Herzégovine), est un écrivain yougoslave écrivant en allemand.

De mère bosniaque et de père serbe, Saša et sa famille fuient la Yougoslavie lorsque la guerre y éclate en 1992.

À 17 ans, lorsque ses parents décident d'émigrer vers les États-Unis, il choisit de rester en Allemagne.
(et c'est aussi la raison pour laquelle j'ai choisi de lui ouvrir son fil dans cette section, bien que d'après la nationalité il reste un écrivain yougoslave)


Source: Wikipédia

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30634
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par kenavo Mer 16 Oct - 6:58

Saša Stanišić Aaa25


Pour son livre Avant la fête il a eu le prix de la Foire du Livre à Leipzig, cette année il a eu le prix le plus important en Allemagne (prix du livre allemand / Deutscher Buchpreis) pour Herkunft (Origine)
pas encore traduit… mais assez de raisons pour lui ouvrir son fil Very Happy


Saša Stanišić A126


Dernière édition par kenavo le Mer 16 Oct - 7:00, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30634
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par kenavo Mer 16 Oct - 6:58

commentaire de 2014


Saša Stanišić A127 / Saša Stanišić Aaa26
Vor dem Fest / Avant la fête
Présentation de l'éditeur
Demain, c’est la fête de la Sainte-Anne à Fürstenfelde, une bourgade d’Allemagne de l’Est. Les villageois se couchent tôt. À l'exception du passeur – il est mort –, de Mme Kranz, l'artiste peintre, qui ambitionne de réaliser son premier tableau nocturne, et de M. Schramm, ancien lieutenant-colonel de l'Armée nationale populaire, qui hésite entre s’acheter des cigarettes et se mettre une balle dans le crâne. D’autres encore se refusent au sommeil. Tous ont une mission à accomplir avant la fin de la nuit. Ils composent d’une voix ce roman, la mosaïque d’un village, avec ses habitants de longue date et ses nouveaux venus, ses ancêtres, son passé, ses légendes.
Saša Stanišić a situé son roman dans la Uckermark, région la plus vaste et la moins peuplée d’Allemagne. Le petit village (fictif) de Fürstenfelde et ses différents habitants (nombre de ceux-là : impair) sont au centre de ce livre.
Entouré par les lacs, le paysage ne pouvait pas être plus idyllique.
Saša Stanišić A128

Malheureusement le village se vide. Les jeunes ne restent pas, les vieux se meurent et du coup, il ne reste que les souvenirs de ceux qui y habitent encore.
Situé après le tournant, il y a pas mal de souvenirs lors des années de la République démocratique allemande.

Pour ceux qui connaissent l’auteur pour son premier livre, savent comment il parvient à modeler la langue, c’est souvent très poétique (sans pour autant devenir trop), il y a de l’humour avec lequel ce récit souvent assez nostalgique passe très bien.

J’aime beaucoup cet auteur, son écriture, son approche, ses sujets sur lesquels il écrit, je ne voudrais pas qu’il se met à une surproduction mais j’attends déjà impatiemment son prochain roman !!

Ce livre lui a valu le prix de la foire du livre à Leipzig et même si les prix ne sont pas toujours garantie pour la qualité, dans ce cas, c’est plus que mérité !!

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30634
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par Aeriale Mer 16 Oct - 8:47

Oh, très contente de savoir qu'il a publié ce dernier!

J'avais beaucoup aimé son premier Le soldat et le gramophone, et comme tu dis il mêle très habilement l'humour, la poésie et le plus grave. Il nous emporte vraiment dans une réalité très différente. Je vais chercher mon com...
Aeriale
Aeriale

Messages : 11372
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par Aeriale Dim 20 Oct - 9:19

Saša Stanišić Cvt_le15

On devrait inventer un rabot honnête qui saurait débarrasser les histoires de leurs copeaux de mensonges et les souvenirs de l'illusion. Je serais un collectionneur de copeaux.

C'est l' histoire d'un enfant qui s'accroche à ses rêves.Une belle histoire foisonnante et complexe qui se balade entre souvenirs et réel, mais un réel toujours magnifié ou du moins transformé parce que l'enfant qui le narre en a fait la promesse à son grand-père

Nous nous étions fait une promesse d’histoires[...] ne jamais arrêter de raconter.

On pense à Kusturica. On y trouve la même inventivité, la même poésie délirante, les sons les couleurs. Un univers à la fois tragique et drôle, on nage parfois en plein loufoque. Ici tout a une âme, la rivière, les poissons, les personnages sont atypiques, et se passionnent autant pour un match de foot que pour l'inauguration de nouveaux wc, le dernier jeu vidéo ou le championnat de pêche, alors qu'en toile de fond gronde une guerre fratricide.

Car bien sûr, derrière le rire et la fantaisie, le propos est grave et c'est ce qui rend son témoignage profondément attachant. Cette enfance stoppée net le jour où Carl Lewis devient champion du monde et que le grand père adoré expire son dernier souffle, Aleksandar tente de la retranscrire par petites bribes aussi déroutantes que drolissimes, mais l'horreur n'est jamais loin et le rire se coince.

J'avoue pourtant, j'ai eu du mal à suivre le fil. S'enchevêtrent anecdotes, lettres ou flashs back, si bien que l'on finit par se perdre et s'essouffler. Mais il réapparaît alors que l'on ne s'y attend le moins et tout cela redonne vie à une anecdote ou un personnage que l'on croyait enterrés.

Le Soldat et le gramophone n'en finit pas de surprendre, et son récit porte les marques de la jeunesse: il bouillonne, pétille, s'égare parfois mais surtout sonne juste et très sincère. ll faut juste savoir écouter sa musique, comme ici où il prête une voix à sa rivière, la Drina

Le Rzav c'est un monsieur élégant concède-t'elle en jouant autour des rochers, comme elle parlerait d'un collègue, malgré sa manière de s'abandonner à chaque printemps à ses accés de colère et de sortir de son lit. Elle ajoute que le barrage lui ferme la bouche, car s'écouler à flots rapides, c'est la même chose que crier très fort. Elle l'avoue, oui elle connait la peur. Elle défie le froid de l'hiver et les pluies de l'automne ne la bouleversent pas, mais elle a peur que les coups de feu nous contaminent nous aussi et nous donnent la guerre. Elle se plaint au rocher , elle en a subi des guerres, plus horribles les unes que les autres. Elle en a charrié des cadaves, et tant et tant de ponts qui ont sauté reposent pour toujours au fond de son lit. Je dois la croire, dit-elle, et ses eaux se troublent sur la rive, rien au monde ne souffre tant qu'une pierre de pont privée de son pont.

En plus elle n'a jamais réussi à se cacher et n'a jamais pu fermer les yeux devant aucun crime. Disant cela, elle écume de colère, je n'ai même pas de paupières! Je ne connais jamais le sommeil, je ne peux sauver personne, je ne peux rien empêcher. Je veux me cramponner à la rive, mais je ne peux rien retenir, je suis un agrégat affreux! Une longue vie durant, pas de mains! Quand je tombe amoureuse, je n'embrasse pas, et quand je suis heureuse, je n'enfonce pas les touches de l'accordéon. Oui Aleskandar, en voilà du regard, du regard en pure perte.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11372
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par kenavo Dim 14 Mar - 2:38

kenavo a écrit:il a eu le prix le plus important en Allemagne (prix du livre allemand / Deutscher Buchpreis) pour Herkunft (Origine)
pas encore traduit…
voilà, c’est fait :


Saša Stanišić A3376 / Saša Stanišić A521
Herkunft / Origines
Présentation de l’éditeur
Saša Stanišic  est né en 1978 à Višegrad, en Yougoslavie. De ça, il en est sûr. C’est inscrit noir sur blanc sur son acte de naissance. Pourtant il n’y a pas vécu longtemps, puisqu’il a dû fuir pour l’Allemagne en 1991. Il atterrit alors avec sa famille à Heidelberg, où il devient « un réfugié » avec ce qu’il faut d’humiliations, de déracinement mais aussi d’amour. D’amour, puisque c’est grâce à la littérature allemande que Saša tombe amoureux des mots et qu’il deviendra écrivain. C’est dans cette langue allemande qui n’est pas la sienne, dans cette langue d’accueil qu’il choisit d’écrire.
 
Mais alors quelles sont ses véritables origines ?
 
Dans ce texte pétri d’humour et de tendresse, Saša s'attache à répondre à cette question, en inspectant ses souvenirs à l’aide de sa grand-mère bien aimée, Oma Kristina. Il vagabonde dans sa mémoire pour tenter de se créer ses propres origines, celles qui lui ont un jour permis de déclarer à la rubrique « métier » du formulaire de demande de titre de séjour : « écrivain ».
Mon amie a arrêté de lire les romans de Saša Stanišic, parce que selon elle, il « raconte toujours la même chose ».
En effet, les sujets dont il choisit de parler dans ses livres se retrouvent dans la même veine : sa patrie, son départ à cause de la guerre, se refaire une nouvelle vie dans une nouvelle langue…

A mon avis il arrive à trouver à chaque fois un nouvel angle, un autre point de départ, une autre trame pour raconter cette histoire, je lui reste fidèle.

Ces Origines se situe entre roman et autobiographie, entre souvenirs, recherche et fantaisie. Si on a envie de suivre l’auteur dans de telles déambulations, un bon moment de lecture est garantie.

Saša Stanišic a dit lui-même qu’il parlait de ses patries dans ce livre. Oui, patries avec un s – d’abord celle qui l’a vu naître, ensuite celle qui l’a accueillie après la fuite et ensuite celle qu’il a choisit pour vivre. Ce n’est pas évident de « jongler » avec tous ces changements, surtout en tant que jeune homme (à partir de 13 ans).

En ce qui me concerne, j’aime son talent de mélanger faits sérieux avec humour, qui est un de ses grands atouts.

Saša Stanišić A3465

Saša Stanišic avec son grand-père près du pont sur la Drina à Višegrad

Le pont Mehmed Pacha Sokolović à Višegrad est un pont achevé en 1577 en Bosnie-Herzégovine.
Depuis 2007, il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial.
Le pont est notamment connu pour être dépeint dans le roman de 1945 Le Pont sur la Drina d'Ivo Andrić.

source et suite




Extraits

Meine Familie lebt über die ganze Welt verstreut. Wir sind mit Jugoslawien auseinandergebrochen und haben uns nicht mehr zusammensetzen können.

Ma famille vit partout dans le monde. Nous nous sommes disloqués avec la Yougoslavie et n'avons plus pu nous assembler.



Unbeschwert ist an Višegrad für mich kaum ein Ort mehr. Kaum eine Erinnerung nur persönlich. Kaum eine kommt ohne Nachtrag, ohne eine Fussnote von Tätern und Opfern und Gräueltaten, die sich dort abgespielt haben. Was ich einmal empfunden habe, ist vermengt mit dem, was ich über den Ort weiss.

Pour moi, il n'y a guère d'endroit insouciant à Višegrad. Pas un souvenir seulement personnel. Presque aucun ne vient sans un addendum, sans une note de bas de page des auteurs et des victimes et des atrocités qui y ont eu lieu. Ce que j'ai ressenti est mélangé avec ce que je sais de l'endroit.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30634
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par Aeriale Dim 14 Mar - 8:14

kenavo a écrit:En ce qui me concerne, j’aime son talent de mélanger faits sérieux avec humour, qui est un de ses grands atouts.

Idem, j'aime vraiment son ton mi léger, mi grave. Je ne l'ai plus relu, et il me dit bien. Merci Kenavo!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11372
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par domreader Dim 14 Mar - 8:36

Je note, j'essaierais bien cet auteur

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3407
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par kenavo Lun 15 Mar - 2:25

Saša est toujours une bonne idée Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30634
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par Nightingale Mar 23 Mar - 13:53

Il n'est pas exclu que je craque...  Embarassed

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2677
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par kenavo Mar 23 Mar - 17:27

tu vas craquer Saša Stanišić Hex13 tu vas craquer

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30634
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par kenavo Mar 27 Juil - 4:21

Illustrations : Katja Spitzer

Saša Stanišić A3794
Hey, hey, hey, Taxi
Présentation de l’éditeur
Un taxi est un véhicule magique pour un enfant. Un balai de sorcière sur quatre roues. Vous montez et le taxi répond à votre souhait de voyage. Et si la magie allait plus loin? Quand les taxis attiraient des histoires, des histoires fantastiques et absurdes, des histoires drôles, peuplées d'humains, d'animaux et de géants et d'un capitaine pirate avec quatre chapeaux de capitaine pirate? Et si les taxis étaient des portes d'entrée vers l'imagination des enfants? Voici un livre comme celui-là: celui dans lequel un je monte dans un taxi et entre dans un monde où il y a des lois très spéciales et improbables. Les voyages mènent dans toutes les directions, à côté et dans le temps et l'espace. Mais toujours de retour à la maison à la fin, retour à l'enfant.
Saša Stanišić a écrit son premier livre pour enfants - avec son fils! Ensemble, ils ont inventé les aventures les plus folles et les plus pétillantes que vous puissiez vivre dans un taxi.
L'illustratrice Katja Spitzer a tout illustré avec le souci du détail et a donné vie aux personnages. Beaucoup de plaisir - presque trop excitant pour lire à haute voix avant d'aller dormir!
Le premier livre pour le jeune public de la part de Saša Stanišić et pour l’instant malheureusement pas encore traduit (il vient juste de paraître en version allemande). En attendant, je vais en parler sur ce fil.

Dans son avant-propos il parle de ses histoires et la tradition d’en faire un vrai beau moment avec son fils. Celui-là est même co-auteur de certaines aventures puisqu’il a probablement hérité l’envie d’inventer de son père.

En tout cas ce sont surtout des histoires pour lire à haute voix et à ce sujet il dit une phrase magique :

En écoutant, l’enfant est l’architecte des mondes de langue.

C’est tout à fait cela.

Des bouts de petits moments, de belles situations farfelues, des histoires déjantées… un univers « à la Stanišić » et c’est parfait.

Seul bémol en ce qui  me concerne – je n’ai pas du tout adhéré aux illustrations de Katja Spitzer mais sinon un livre sans fautes Very Happy

Saša Stanišić Aa2482

Saša Stanišić Aaa1773

Saša Stanišić Aaaa1854

Saša Stanišić Aaaa1855

Saša Stanišić Aaaa1853

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30634
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Saša Stanišić Empty Re: Saša Stanišić

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum