Le deal à ne pas rater :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz – i7-12650H – ...
999.99 €
Voir le deal

Loo Hui Phang

Aller en bas

Loo Hui Phang Empty Loo Hui Phang

Message par Aeriale Mar 7 Jan - 10:55

Loo Hui Phang Loo_hu10

née en 1974 au Laos, est une écrivaine, scénariste et réalisatrice française
Elle grandit en Normandie où elle suit des études de Lettres Modernes et de Cinéma.
Sa rencontre avec le dessinateur Jean-Pierre Duffour marque le début de son parcours d'auteur. Ils signent ensemble plusieurs livres pour enfants aux éditions Casterman et Hachette. Avec le dessinateur bruxellois Cédric Manche, elle écrit son premier roman graphique, Panorama, édité par Atrabile. Loo Hui Phang y dévoile une vision très personnelle du désir et de la confusion des sentiments.
Elle prépare actuellement Géométrie du Bal, un film avec Rodolphe Burger. Oliphant, une bande dessinée avec Benjamin Bachelier, et Palm Springs, dessiné par Hugues Micol, seront édités prochainement chez Futuropolis.
Son premier roman, L’Imprudence, publié par Actes Sud, est sorti le 21 août 2019.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11554
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Loo Hui Phang Empty Re: Loo Hui Phang

Message par Aeriale Mar 7 Jan - 11:11

L'imprudence


Loo Hui Phang 41vxec11


Une jeune femme de 23 ans, journaliste d'origine vietnamienne libre et mue par ses désirs, dont la famille a fui au Laos alors qu'elle était enfant, puis s'est exilée en France, doit retourner sur les lieux de son passé au décès de sa grand mère. Là elle se confronte aux traces d'une appartenance dans laquelle elle a du mal à se retrouver, au contraire de son frère aîné de 10 ans qui lui a vécu cet exil comme un drame et s'est toujours senti coupable d'abandon.
 
Cette distance avec son frère, elle tente de la combler dans un questionnement constant entre elle et lui, elle et le lecteur. Une suite de non dits pour ces déracinés qui ont du mal à se comprendre, l'un se perdant dans une vie larvée faite de jeux vidéos et de fumettes, l'autre dans une frénésie sexuelle.

Je dois avouer, ce questionnement à deux visages m'a pesée, l'auteure passant sans cesse de la seconde personne au je, du tu à la troisième, ce qui m'a perdue parfois et un peu lassée. A vrai dire j'ai toujours du mal avec ces approches qui mettent paradoxalement trop de distance et renvoient à une intimité que le lecteur ne peut pas toujours ressentir, amplifiée d'autant ici par le flou maintenu tout du long.

Les aveux du grand père apportent pourtant un regain d'intérêt et un joli écho à cette quête identitaire, Loo Hui Phang a une écriture fine et sensible, parfois provocante, mais ce mélange distance/ audace n'a pas vraiment pris sur moi, et l'idée du "corps seul territoire de liberté" m'a semblé trop superficielle.

Je retiens ceci dit son nom pour la découverte de ses albums BD. L'imprudence est son premier roman, une oeuvre de jeunesse oubliée dans un tiroir nous avait elle dit, et je lui reconnais des qualités qui passent surement mieux dans une forme elliptique ou graphique.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11554
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum