-24%
Le deal à ne pas rater :
Continental Edison – TV LED – HD 32″ (81 cm) à 99,99€
99.99 € 132.42 €
Voir le deal

Marie Sizun

4 participants

Aller en bas

Marie Sizun  Empty Marie Sizun

Message par kenavo Mer 15 Jan - 5:55

Marie Sizun  Aa751

Marie Sizun est née en 1940.

Elle grandit et fait ses études à Paris. Agrégée de lettres classiques en 1964, elle devient professeur de littérature en France avant de partir à l'étranger enseigner le français dans des écoles européennes, d'abord en Allemagne, pendant dix-sept ans, puis en Belgique.

Mère de trois enfants, elle est de retour à Paris en 2001 et revient régulièrement en Bretagne où elle aime écrire.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 28056
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par kenavo Mer 15 Jan - 5:55

Marie Sizun  Aaa398
La gouvernante suédoise
Présentation de l‘éditeur
Quel rôle joue exactement Livia, la gouvernante suédoise engagée par Léonard Sézeneau, négociant français établi à Stockholm en cette fin du XIXe siècle, pour seconder sa jeune femme, Hulda, dans l'éducation de leurs quatre enfants ? Quel secret lie l'étrange jeune fille à cette famille qu'elle suivra dans son repli en France, à Meudon, dans cette maison si peu confortable et si loin de la lumière et de l'aisance de Stockholm? Il semble que cette Livia soit bien plus qu'une domestique, les enfants l'adorent, trouvant auprès d'elle une stabilité qui manque à leur mère, le maître de maison dissimule autant qu'il peut leur complicité, et Hulda, l'épouse aimante, en fait peu à peu une amie, sa seule confidente. Rien ne permet de qualifier le singulier trio qui se forme alors. Que sait Hulda des relations établies entre son mari et la gouvernante ? Ferme-t-elle les yeux pour ne pas voi, ou accepte-t-elle l'étrange dépendance dans la quelle elle semble être tombée vis à vis de Livia ?

Dans ce récit maîtrisé et romanesque, Marie Sizun brosse le portrait tout en nuances de ses ancêtres franco-suédois, s'approchant au plus près du mystère qui les entoure. C'est bien une histoire d'amour et de mort qui va suivre la réussite fulgurante d'une famille, la sienne, trois générations plus tôt. Renouant les fils rompus, interrogeant sans cesse un passé occulté, redonnant vie aux disparus par son talent de romancière, Marie Sizun éclaire avec tendresse et pudeur les secrets de ces étonnants personnages.
Marie Sizun  A1140

Vilhelm Hammershoi, Woman at an Open Window

L’image de Vilhelm Hammershoi en couverture a peut-être « influencée » ma lecture, en tout cas j’ai ‘vu’ ce roman aux couleurs du peintre danois.

Je suis certaine que cela vous arrive aussi : découvrir un livre et se demander comment cela a pu se faire qu’on ne l’a pas lu avant… un tel bijou !

C’est le cas pour ce roman de Marie Sizun. L’année commence bien avec un tel coup de cœur.

« Roman » est en effet le bon mot bien qu’il s’agit de l’histoire de la famille de l’auteure. Mais puisque cela date de tellement longtemps et qu’elle a dû pas mal inventer les blancs, on peut considérer le tout quand même comme roman.

Mais comme c’est passionnant, extra, tellement bien écrit… on n’en fait qu’une bouchée de ce texte drunken


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 28056
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par Aeriale Mer 15 Jan - 11:11

Un nom déjà croisé... je vais vérifier si je ne l’ai pas déjà lu? 

Eh oui...l’image d’Hammershoi est une bonne accroche, on a envie d’en savoir plus ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 10433
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par kenavo Jeu 16 Jan - 6:03

après mon enthousiasme pour La gouvernante suédoise, j'ai fait quelques recherches concernant d'autres livres d'elle, tout d'abord il y a une suite: Les Soeurs aux yeux bleus

mais j'ai aussi noté entre autre Un léger déplacement  Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 28056
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par Liseron Ven 17 Jan - 18:19

Très tentant !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 3821
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par domreader Sam 18 Jan - 10:00

Liseron a écrit:Très tentant !

Oui celui la  me dit bien aussi.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par kenavo Dim 19 Jan - 2:35

laissez-vous tenter Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 28056
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par kenavo Sam 6 Fév - 6:54

Marie Sizun  A3230
La maison de Bretagne
Présentation de l’éditeur
Décidée à vendre la maison du Finistère, où depuis l'enfance, elle passait ses vacances en famille, parce que restée seule, elle n'en a plus l'usage, et surtout parce que les souvenirs qu'elle garde de ce temps sont loin d'être heureux, Claire prend un congé d'une semaine de son bureau parisien pour régler l'affaire. Elle se rend sur place en voiture un dimanche d'octobre. Arrivée chez elle, une bien mauvaise surprise l'attend.

Son projet va en être bouleversé. Cela pourrait être le début d'un roman policier. Il n'en est rien ou presque. L'enquête à laquelle la narratrice se voit soumise n'est que prétexte à une remontée des souvenirs attachés à cette maison autrement dramatique pour elle.
Et si, à près de cinquante ans, elle faisait enfin le point sur elle-même et les siens ?

Dans La Maison de Bretagne, Marie Sizun reprend le fil de sa trajectoire littéraire et retrouve le thème dans lequel elle excelle : les histoires de famille. Il suffit d'une maison, lieu de souvenirs s'il en est, pour que le passé non réglé refasse surface. L'énigme d'une mère, l'absence d'un père, les rapports houleux avec une sœur, voici la matière vivante de ce livre.
Mais comme son titre l'indique, c'est une déclaration d'amour à la Bretagne, à ses ciels chahutés et sa lumière grandiose, à l'ambiance hors du temps de ce village du bout des terres, face à l'Océan, où le sentiment de familiarité se mêle à l'étrangeté due à une longue absence.
C’est très facile de savoir comment ce livre est arrivé entre mes mains.

Le mot « Bretagne » fonctionne toujours très bien pour m’appâter !

En plus, j’avais envie de retrouver la plume de Marie Sizun. Bien que c’était prévu de continuer avec la suite de La gouvernante suédoise, Les sœurs aux yeux bleus, c’est quand même la Bretagne qui a fait plus grand impact dans mes projets de lectures.

La maison n’est non seulement citée dans le titre mais elle est en quelque sorte un des personnages principal de ce roman.

Claire va faire face à ses souvenirs des moments passés dans cette maison, dans ce village.

Au cours d’une semaine il n’y a, à part le corps qu’elle trouve lors de son arrivée, pas grand-chose qui va se produire. Mais les changements que Claire va subir vont avoir des conséquences.

Un texte très contemplatif, très calme… idéal pour faire une petite pause iodée auprès de la mer drunken

Extrait
[…] le rivage de Loctudy, brumeux cet après-midi. Dans la grisaille on distinguait, taches blanches à peine esquissées, les villas 1900 qui, autrefois, me faisaient rêver. Il me semblait, mais je me trompais peut-être, que mon père avait peint – ou n’était-ce qu’une aquarelle ? - ce paysage. Oui, ce blanc un peu tremblé des villas dans la brume, je croyais me le rappeler.

Marie Sizun  Xcover10

Maurice Denis, Les Pins à Loctudy, 1894

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 28056
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par domreader Sam 6 Fév - 8:20

Il faudra que j'essaie Marie Sizun. Histoires de famille + Bretagne = cocktail qui devrait me plaire.  Smile

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par kenavo Dim 7 Fév - 5:38

domreader a écrit:Il faudra que j'essaie Marie Sizun. Histoires de famille + Bretagne = cocktail qui devrait me plaire.  Smile
victory

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 28056
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par kenavo Ven 18 Mar - 6:19

Marie Sizun  A5443
Les petits personnages
Présentation de l’éditeur
Les petits personnages qui donnent vie à ce recueil de nouvelles (ou de courts textes) sont ceux que l'on voit, minuscules, secondaires, presque inutiles, dans un tableau dont l'objet principal est un paysage. Figures quasi anonymes dont la présence ne se justifie que par le désir du peintre de donner vie à un décor figé ou d'exprimer le contraste entre leur petitesse et la vastitude du lieu où ils se trouvent.
Marie Sizun décide de leur insuffler un nouveau souffle de vie, leur inventant à chacun une histoire, des sentiments, des regrets ou des espoirs, bref, d'en faire les personnages principaux de ces trente-trois nouvelles qui déclinent tout l'univers romanesque de l'auteur.
Une femme qui se hâte sur une plage, un enfant solitaire qui joue dans un jardin, un couple au bord de la rupture, des amoureux, une adolescente qui rêve de liberté, tous ces petits personnages s'échappent de la toile pour aller vers leur destin.Le choix des peintures est très large mais reflète au plus juste la sensibilité de Marie Sizun.
Des Très riches heures du Duc de Berry à Moser ou Ensor, de Fragonard à Van Gogh, de Vallotton à Monet, Marquet ou Turner, elle réussit chaque fois à trouver le ton juste et la parfaite adéquation entre ce que l'on voit et ce que l'on entend. Racontant la peinture, ou plutôt la prolongeant en imagination, elle nous donne à la voir autrement.
Si vous aimez l’art, en voici une belle façon de l’apprécier.

Je ne saurais pas pour vous, mais souvent il me viennent des idées et scénarios concernant certains tableaux. Il y en a qui racontent des histoires.

Et ben, Marie Sizun a certainement le don d’avoir l’ouille pour ces histoires et elle en a raconté 31 fantaisies comme elle désigne elle-même ses textes.

Je suis tout à fait d’accord, cela s’accorde mieux que nouvelles.

J’ai savouré chacune de ses fantaisies, elle arrive à « ouvrir » quelques-unes de ces images dont je ne voyais au début aucun intérêt. Mais dès qu’elle donne du souffle à ces petits personnages, le tableau change, il prend une vie à part et après seulement quelques pages j’en ressors enthousiaste.

Un très grand coup de cœur. Un livre magique qui ne va pas quitter ma table de chevet de si tôt. En voici un livre qu’on peut lire et relire, en entier ou seulement des extraits.

drunken

Marie Sizun  Aa_web51

Félix Vallotton, Bancs de sable sur la Loire, 1923

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 28056
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par Aeriale Ven 18 Mar - 7:50

Comme toi, j’aime beaucoup le principe de ces petites échappées à partir de tableaux!

Je jetterai un œil, merci!
Aeriale
Aeriale

Messages : 10433
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marie Sizun  Empty Re: Marie Sizun

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum