Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

P. G. Wodehouse

3 participants

Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty P. G. Wodehouse

Message par kenavo Mar 3 Mar - 7:24

P. G. Wodehouse A1358
 
photo de Irving Penn
 
 
Pelham Grenville Wodehouse, né à Guildford, Surrey, le 15 octobre 1881, mort à New York le 14 février 1975, est un auteur humoriste britannique naturalisé citoyen des États-Unis d'Amérique en 1955.
  
Son personnage du valet de chambre Jeeves est devenu internationalement célèbre. Sa série Jeeves and Wooster fut adaptée pour la chaine de télévision ITV en 1990, et a été très bien reçue.
 
 
source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty Re: P. G. Wodehouse

Message par kenavo Mar 3 Mar - 7:25

P. G. Wodehouse Aa907 / P. G. Wodehouse Aaa525
The Inimitable Jeeves / L'Inimitable Jeeves
Présentation de l’éditeur
Dans une Angleterre éternelle peuplée de jeunes filles énergiques et épuisantes, de tantes redoutables, d'oncles débonnaires et passifs, de toute une galerie de personnages excentriques, domine la figure de Jeeves, le génial et flegmatique majordome du narrateur Bertie Wooster, jeune célibataire oisif et écervelé qui a l'art de se fourrer dans des situations inextricables. Ce sommet de l'humour anglais a enthousiasmé des générations de lecteurs, et a inspiré à un critique ce commentaire définitif : " Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu. "
La première apparition de Jeeves et Wooster s’est faite dans une nouvelle en 1917, dans un recueil avec plein d’autres. Par après il y a eu encore une autre nouvelle en 1919. A partir de 1923 ces deux étaient « les stars » et aussi bien recueil de nouvelles que romans, P.G. Wodehouse s’est réjoui de les faire figurer dans tout pleines de situations farfelues et loufoques.
Jeeves et Bertie sont aussi connus au Royaume-Uni que Sherlock Holmes et le docteur Watson. Jeeves est le valet de chambre plein de style qui sauve toujours son jeune maître, l'inepte Bertram Wooster (dit « Bertie »), de situations invraisemblables.
En voilà donc mon choix de classique pour mars. Et j’ai bien choisi. Un peu d’humour anglais ne fait pas mal de temps en temps.

Ces deux personnages sont vraiment très attachants et n’importe la situation dans laquelle Bertie arrive à se mettre, Jeeves sait le remède et peut tourner le mauvais pour le bon.

Cela faisait une éternité que je n’avais rien lu de cet auteur… et c’était un vrai bon plaisir de le retrouver.

P. G. Wodehouse Aaaa330

adapté pour la télé avec Hugh Laurie et Stephen Fry

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty Re: P. G. Wodehouse

Message par Liseron Mar 3 Mar - 10:52

Tu as raison, on passe un bon moment avec ce Mr Jeeves ! Mes lectures remontent à longtemps mais j'en garde un bon souvenir. Tu as vu l’adaptation ?

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4141
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty Re: P. G. Wodehouse

Message par Arabella Mar 3 Mar - 21:12

Jeeves est assez délectable dans l'ensemble.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty Re: P. G. Wodehouse

Message par kenavo Mer 4 Mar - 3:06

Liseron a écrit:Tu as vu l’adaptation ?
on peut trouver plusieurs épisodes sur YouTube, j'y ai jeté un oeil... mais je vais rester avec la version papier Wink

Arabella a écrit:Jeeves est assez délectable dans l'ensemble.
P. G. Wodehouse Yes40

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty Re: P. G. Wodehouse

Message par kenavo Ven 20 Mar - 3:21

P. G. Wodehouse A_a10

 
Spring and all that
[...]
I don’t know if you know that sort of feeling you get on these days round about the end of April and the beginning of May, when the sky’s a light blue, with cotton-wool clouds, and there’s a bit of a breeze blowing from the west? Kind of uplifting. Romantic, if you know what I mean.

 
The Inimitable Jeeves

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty Re: P. G. Wodehouse

Message par kenavo Lun 9 Aoû - 3:06

P. G. Wodehouse A4055 / P. G. Wodehouse Aa2655
The Clicking of Cuthbert / Le Doyen du club-house
Présentation de l’éditeur
Années 1920, le club de golf d'une banlieue aisée. Le Doyen du club ne joue plus mais il passe toutes ses journées, soit dans le fumoir quand il fait froid, soit sur la terrasse qui surplombe le terrain, d'où il peut observer les stratégies de la jeune génération. Dans chacune des dix nouvelles qui composent ce recueil, il interpelle un jeune homme, sous différents prétextes, et l'oblige à écouter une histoire. Il décrit alors des personnages excentriques, tous plus mordus de golf les uns que les autres, jusqu'à envisager la vie comme un vaste green et les coups du destin aussi désespérants qu'un swing raté, jusqu'à délaisser les jeunes filles qui ne voient dans le golf qu'un jeu. L'humour pince-sans-rire de l'auteur se distille au fil des récits du Doyen, surnommé " Le Sage ", mais qui s'avère être le plus toqué de golf et le plus fou de tous ces personnages. Le résultat est désopilant et réjouira le lecteur, qui n'est absolument pas obligé de jouer au golf pour savourer l'humour de l'auteur.
Après la belle enquête au golf de La Baule en compagnie de Mary Lester, j’avais envie de rester un peu dans l’atmosphère de ce jeu et je savais que P.G. Wodehouse avait écrit toute une série de  nouvelles autour de ce sport.

En voici un premier recueil dans lequel on retrouve un de ses personnages éponymes (Oldest Member, Le Doyen en version française).

Il ne faut pas avoir peur quand vous voyez le mot « golf » dans la présentation de l’éditeur. On peut déguster ses nouvelles, même sans connaissances du jeu.

Je ne suis moi-même pas l’experte, mais il y a une certaine atmosphère autour du green qui est réjouissante.

Et en ce qui concerne ces nouvelles, il y a surtout l’humour de l’auteur qui s’en dégage.

Chacune des histoires qu’il raconte se lit avec le grand sourire et le plus souvent avec une bonne rigolade vers la fin.

Je ne vois pas mieux pour passer quelques heures de bonne entente.

P. G. Wodehouse A4054

Tony Sarg pour la nouvelle The Long Hole

j’ai parlé de lui ici
il était aussi illustrateur et on lui doit des images du Doyen qui raconte les histoires autour du golf

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty Re: P. G. Wodehouse

Message par kenavo Lun 1 Nov - 2:51

P. G. Wodehouse A4053 / P. G. Wodehouse Aa2654
The Heart of a Goof  / Courtes histoires de green
Présentation de l’éditeur
Autour du doyen d’un club-house au parfum tout edwardien, le narrateur de ces Courtes histoires de green dresse une saisissante galerie de personnages hauts en couleur, tous unis par une seule préoccupation et une seule passion: le golf, « le plus noble des sports».
Dans les situations les plus cocasses, portées par des dialogues des plus drôles, se croisent jeunes aristocrates, bourgeois britanniques ou milliardaires américains, flanqués de leurs inévitables majordomes anglais. De l’apprenti golfeur au champion reconnu en passant par le joueur confirmé, c’est tout l’univers du golf qui est ainsi décrit, sur fond d’amours contrariées, de tensions conjugales, de tractations financières et de vanités froissées. Car les greens, sous la plume inimitable de P. G. Wodehouse, se transforment en théâtre de toutes les passions.
Ces neuf Courtes histoires de green, pour la première fois éditées en français, raviront à la fois les inconditionnels du grand humoriste britannique et les amateurs de golf qui, comme chacun sait, ont un sens de l’humour inné.
Je vais garder cette année en très bonne mémoire… celle où je n’ai pas arrêté de jouer au golf Wink

Retrouver le doyen et les histoires de green qu’il raconte, était un très grand plaisir.

P.G. Wodehouse connaît bien ce sport mais le plus important n’est pas ce qu’il raconte au sujet du golf, mais des personnes qui l’exercent.

C’est le plus souvent très joyeux.

On doit sourire plus d’une fois à cause des situations qu’il a inventé.

Je me suis en tout cas régalée avec ses histoires… et c’est dommage qu’il n’y en a plus. En ce qui me concerne, j’aurais accompagné ce doyen encore pendant plus d’une soirée.

P. G. Wodehouse Aaa1899

la couverture de la première édition de 1926

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. G. Wodehouse Empty Re: P. G. Wodehouse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum