Le deal à ne pas rater :
Soldes d’été 2024 : trouvez les meilleures promos !
Voir le deal

Gaëlle Nohant

Aller en bas

Gaëlle Nohant Empty Gaëlle Nohant

Message par Aeriale Dim 5 Avr - 10:07

Gaëlle Nohant Xvm43610

Nationalité : Francaise, née en 1973
Elle a fait des études de Lettres.
Lauréate avec Jennifer D. Richard (Bleu poussière) de l'édition 2007 de la Résidence du premier roman consacrée à la littérature fantastique.
La Part des flammes" (2015) (prix France Bleu/Page des libraires, 2015 et prix du Livre de Poche, 2016) est son deuxième roman après "L’ancre des rêves" (2007), récompensé par le prix Encre Marine.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11617
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gaëlle Nohant Empty Re: Gaëlle Nohant

Message par Aeriale Dim 5 Avr - 10:21

La femme révélée


Gaëlle Nohant La-fem11


Paris année 50. Violet, autrefois Eliza, a fuit son passé à Chicago. Obligée de quitter son pays, d'abandonner son fils Tim et son mari pour une raison que l'on apprendra plus tard, elle se terre dans un hôtel miteux sans la moindre ressource. Le seul lien qui la rattache à son ancienne identité est son Rolleiflex, unique souvenir d'une vie autrefois heureuse avec son père, un médecin humaniste engagé dans la cause des noirs.

Poussée par sa passion, fixer des inconnus sur la pellicule, et au hasard de ces rencontres, Violet va nous dévoiler peu à peu son parcours. Je n'en dirai pas plus, mais par le biais des flasback, c'est aussi un pan de l'histoire des USA et celle de la ségrégation raciale qui y régnait à l'époque que l'on retrouve. Les émeutes, les luttes pour la revendication des droits de chacun et les manifs contre la guerre du Vietnam, la répression musclée des forces de l'ordre et l'assassinat de Martin Luther King puis celui de Robert Kennedy. 

L'auteure s'est méticuleusement documentée, on sent une recherche précise et son récit tient la route. Mais je reconnais que cette partie là m'a semblé un peu trop journalistique, peut être trop placardée. Et surtout le personnage de Violet passe au second plan. L'ensemble manque de nuances et devient un peu trop démonstratif. Dommage, la première partie m'a davantage séduite avec ces ambiances d'un Paris d'après guerre, ses boites de jazz et ses cafés bondés, la légèreté de ces années là.

Une balade pas désagréable mais qui ne m'a pas marquée outre mesure malgré tous les éloges reçus ci et là. Sans doute une question de disponibilité d'esprit, c'est possible!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11617
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum