Le Deal du moment : -25%
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro ...
Voir le deal
599 €

Gabriella Zalapi

Aller en bas

Gabriella Zalapi Empty Gabriella Zalapi

Message par kenavo Sam 28 Nov - 3:58

Gabriella Zalapi A_webp33

Anglaise, italienne et suisse, Gabriella Zalapi a vécu à Palerme Genève, New York, habite aujourd’hui Paris.

Ses longs séjours à Cuba et en Inde ont également été déterminants pour donner corps à l’une de ses préoccupations essentielles : comment une identité se construit ? 

Artiste plasticienne formée à la Haute école d’art et de design à Genève, Gabriella Zalapì puise son matériau dans sa propre histoire familiale.

Elle reprend photographies, archives, souvenirs pour les agencer dans un jeu troublant entre histoire et fiction. Cette réappropriation du passé, qui s’incarnait jusqu’ici dans des dessins et des peintures, Gabriella la transpose cette fois à l’écrit et livre son premier roman, Antonia, sensible et saisissant.


Source : Editeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gabriella Zalapi Empty Re: Gabriella Zalapi

Message par kenavo Sam 28 Nov - 3:58

Gabriella Zalapi Aa1865
Antonia
Journal 1965 – 1966

Présentation de l’éditeur
Antonia est mariée sans amour à un bourgeois de Palerme, elle étouffe. 
À la mort de sa grand-mère, elle reçoit des boîtes de documents, lettres et photographies, traces d’un passé au cosmopolitisme vertigineux. Deux ans durant, elle reconstruit le puzzle familial, d’un côté un grand-père juif qui a dû quitter Vienne, de l’autre une dynastie anglaise en Sicile.
Dans son journal, Antonia rend compte de son enquête, mais aussi de son quotidien, ses journées-lignes. En retraçant les liens qui l’unissent à sa famille et en remontant dans ses souvenirs d’enfance, Antonia trouvera la force nécessaire pour réagir.
Roman sans appel d’une émancipation féminine dans les années 1960, Antonia est rythmé de photographies qui amplifient la puissante capacité d’évocation du texte.
Gabriella Zalapi A59

Lors de la parution en poche, je suis tombée sur cette couverture intriguante et je me suis rappelée que j’avais noté le grand format (la photo se trouve aussi, ensemble avec plusieurs autres, dans le livre).

Bon moment de franchir le pas.

En principe je ne suis plus trop intéressée par la lecture des journaux intimes et aussi les livres qui parlent de ces femmes qui veulent se libérer (j’en ai fait le plein pendant des années).

Mais Gabriella Zalapi est arrivée à me happer dans cette vie d’Antonia.

Avec les courts moments de vie qu’elle note dans son journal, on participe à son mariage, sa vie en famille… mais surtout à la découverte de cette malle pleine de lettres et surtout photos.

Toujours fascinée par cet apport dans un roman, j’ai adoré mon séjour en Sicile.


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gabriella Zalapi Empty Re: Gabriella Zalapi

Message par kenavo Lun 12 Sep - 4:54

Gabriella Zalapi A6176
Willibald
Présentation de l’éditeur
Depuis l'adolescence Mara est habitée par un tableau suspendu dans le salon de son H.L.M. Willibald, qui a acheté cette toile dans les années 1920, la hante toute autant. Lorsqu'il fuit Vienne en 1938, il n'emporte que ce Sacrifice d'Abraham, soigneusement plié dans sa valise. Entrepreneur et collectionneur juif, il refait sa vie au Brésil, loin des siens. Lors d'un séjour en Toscane chez sa mère Antonia, Mara déchiffre les lettres de Willibald qu'elle retrouve dans un hangar. Elle observe les photos, assaille de questions Antonia, "qui sait mais ne sait pas".
J’adore la maison d’édition Zoé, ainsi je garde toujours un œil sur leurs nouvelles parutions.

Ayant déjà lu un livre de cette auteure, j’étais curieuse de découvrir ce Willibald.

Je ne saurais pas dire combien de ce récit est réel et combien inventé, mais c’est indiqué que Gabriella Zalpatiy a tissé des faits de sa propre histoire de famille. Et je trouve cela toujours un attrait, si c’est bien fait.

Et elle a clairement bien mené son enquête et faire connaissance avec ce fameux Willibald et le Sacrifice d’Abraham était un vrai bon moment de lecture.

Auteure à suivre…


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Gabriella Zalapi Empty Re: Gabriella Zalapi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum