Pierette Fleutiaux

3 participants

Aller en bas

Pierette Fleutiaux Empty Pierette Fleutiaux

Message par domreader Lun 30 Nov - 11:30

Pierette Fleutiaux Fleuti10

Pierrette Fleutiaux (1941-2019) est née Adenis à Guéret, où son père dirige l'école normale primaire. Sa mère est professeure de sciences naturelles. Elle passe une partie de son enfance dans la ferme de ses grands-parents. Elle fait ses études à Limoges, Poitiers, Bordeaux, puis à la Sorbonne où elle obtient une agrégation d'anglais.
 

De 1968 à 1975 elle vit à New York où elle est correctrice à l'agence littéraire Meredith, mannequin au Garment center, traductrice pour l'ONU et professeure au lycée français. C'est à New York qu'elle commence à écrire d'abord en anglais puis en français. Anne Philipe édite le premier roman de Pierrette Fleutiaux, Histoire de la Chauve-souris, en 1975. Suivront d'autres livres, Histoire du tableau et La Forteresse, notamment.
En 1985, Pierrette Fleutiaux publie Métamorphose de la reine, réécriture féministe et anachronique des contes de Perrault. Suivront entre autres : Nous sommes éternels, roman pour lequel elle obtient le prix Femina, et L'Expédition, roman qui revisite les récits des grands voyageurs du XVIIIe siècle inspiré par l'histoire de l'île de Pâques[4].
En 2003, elle publie Des phrases courtes ma chérie, récit qui évoque le vieillissement de sa mère qui lui conseillait d'écrire des phrases brèves « pour toucher un public plus large ». La Saison de mon contentement est écrit à l'occasion de la campagne électorale de Ségolène Royal. Après la mort d'Anne Philipe qui fut sa première éditrice, elle publie en 2010 Bonjour Anne, chronique d'une amitié, où elle lui rend hommage. Avec la naissance de sa première petite-fille, elle évoque dans Loli le temps venu ses sentiments.
Administratrice de la Société des gens de lettres, elle en est la vice-présidente aux affaires culturelles de 2013 à 2014 et la vice-présidente de 2014 à 2017.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3448
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pierette Fleutiaux Empty Re: Pierette Fleutiaux

Message par domreader Lun 30 Nov - 11:40

Pierette Fleutiaux Phrase11
Des Phrases Courtes, Ma Chérie
Pierette Fleutiaux

Ceci n’est pas un roman, pas vraiment de l’autofiction, plutôt un passage de vie que l’auteure nous raconte. Ce sont les mois ou les années pendant lesquelles elle accompagne sa mère qui s’enfonce petit à petit dans la grande vieillesse.
Pierette Fleutiaux nous raconte des scènes, des moments où elles choisissent sa maison de retraite, un tournant de vie, puis les moments où elle lui rend visite dans sa maison de retraite. Ce sont de petits épisodes, très finement observés et encore plus finement écrits. Pierette Fleutiaux fait aussi forcément référence au passé, aux rapports mère-fille, mais aussi à la vieillesse, aux attitudes des personnes âgées. C’est intéressant comme elle décrit avec sensibilité ces moments où il faut ruser, pour lutter contre une obstination qui parait irrationnelle. Elle souligne combien il est parfois difficile de traiter en adultes des parents que l’âge ne rend plus tout à fait logiques, mais qui revendiquent le droit à être traités en êtres rationnels et responsables. Elle souligne ces moments mêlés d’amour et d’exaspération avec finesse et humanité.
Je n’aurais pas commencé par ce roman si je ne l’avais trouvé dans une boite à livres, mais cette belle écriture et sa façon de dépeindre tous ces instants m’ont convaincue qu’il fallait que je découvre d’autres récits de cette auteure, je crois bien qu’elle vaut le détour. Quelqu’un d’autre la connait ici ?

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3448
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pierette Fleutiaux Empty Re: Pierette Fleutiaux

Message par Liseron Lun 30 Nov - 18:26

J’avais lu d’elle il y a quelques années Destiny, sur le thème des migrants. Il me semble que je l’avais bien aimé, sans plus. En fait, je m’aperçois que je n’en ai pas gardé grand souvenir ! J’ai lu d’autres livres sur le même sujet qui m’ont plus interpellée ou bouleversée. Celui dont tu parles m’intéresse beaucoup, il fait bien sûr écho à ce que je vis en ce moment...

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Pierette Fleutiaux Empty Re: Pierette Fleutiaux

Message par kenavo Mar 1 Déc - 6:06

il y a des années que j'ai lu Les Amants imparfaits d'elle
c'était encore avant mon arrivée sur l'autre forum, ainsi pas de commentaire et encore seulement des souvenirs flous...
ce fil me donne envie de relire, je l'ai ressortie des étagères Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Pierette Fleutiaux Empty Re: Pierette Fleutiaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum