-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

Jim Fergus

3 participants

Aller en bas

Jim Fergus Empty Jim Fergus

Message par Invité Jeu 22 Déc - 12:58

Jim Fergus est né à Chicago d’une mère française et d’un père américain. Il suit ses études secondaires dans le Massachussets et obtient son diplôme universitaire en littérature anglaise au Colorado College. Il voyage beaucoup et vit durant ces années dans le Colorado, en Floride, aux Antilles, en Idaho, en France et en Arizona. Durant dix ans il a enseigné le tennis dans le Colorado et la Floride et en 1980 il s’est installé à Rand, un petit village du Colorado afin de commencer à plein temps sa carrière d’écrivain journaliste indépendant. 
Souce : le site de l'écrivain dont je mets le lien : http://jimfergus.com/?lang=fr

Jim Fergus Avt_ji10

Bibliographie : 


Mille femmes blanches (1998)
Mon Amérique (parution en France 2013)
La fille sauvage (2005)
Marie-Blanche (2011)
Chrysis : Portrait de l'Amour (2013)
La vengeance des mères(2016)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jim Fergus Empty Re: Jim Fergus

Message par Invité Jeu 22 Déc - 13:10

Jim Fergus Marie_11   Marie-Blanche



Lake Forest, Illinois. À 96 ans, la vieille dame à laquelle Jim Fergus rend visite semble bien inoffensive... Renée de Fontarce McCormick, sa grand-mère, est pourtant une femme de tête, au caractère entier, qui a connu un destin hors du commun.
De son aristocratique France natale aux rives du Nouveau Monde en passant par les sables d'Égypte, Jim Fergus retrace son parcours et voit petit à petit apparaître le visage de sa propre mère, Marie-Blanche.
Pour essayer de comprendre. Pour, peut-être, renouer avec les femmes de sa vie.
Présentation de l'éditeur.


J'ai lu ce roman, il y a quelques années et j'en garde le souvenir d'une véritable fresque qui débute en Picardie et qui va se dérouler sur trois continents.
On découvre le destin de Marie-Blanche et de sa mère, femme assez tyrannique, à travers ce que Jim Fergus nous raconte et la lecture du journal intime de Marie-Blanche. Et la description d'une époque et d'une société...

Une très bonne lecture !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jim Fergus Empty Re: Jim Fergus

Message par Liseron Jeu 1 Juin - 12:18

Mille femmes blanches
Jim Fergus 51fqum10

La quatrième de couverture
En 1875, un chef cheyenne demanda au président Grant de lui faire présent de 1000 femmes blanches à marier à mille de ses guerriers afin de favoriser l'intégration. Prenant pour point de départ ce fait historique, Jim Fergus retrace à travers les carnets intimes d'une de ces femmes blanches, May Dodd, les aventures dans les terres sauvages de l'Ouest de ces femmes recrutées pour la plupart dans les prisons ou les asiles psychiatriques. C'est à la fois un magnifique portrait de femme qu'il nous offre ainsi, un chant d'amour pour le peuple indien, et une condamnation sans appel de la politique indienne du gouvernement américain d'alors. Cette épopée fabuleusement romanesque, qui s'inscrit dans la grande tradition de la saga de l'Ouest américain, a été un événement lors de sa publication aux Etats-Unis. Elle a été encensée par les plus grands écrivains américains, dont Jim Harrison qui a salué "ce roman splendide, puissant, et exaltant".


Un roman qui m'a tenu en haleine du début à la fin ! Et j'ai fini en larmes (je suis bon public)...
On ne peut que vibrer avec May Dodd, d'abord injustement internée par sa famille et privée de ses enfants, sous prétexte qu'elle était partie vivre avec un homme inférieur à sa condition, et ensuite mariée au grand chef Cheyenne, Little Wolf. Grâce à ses carnets écrits pratiquement au jour le jour, on découvre sa nouvelle vie au milieu des Indiens, en compagnie des autres femmes blanches échangées.On s'attache à toutes ces femmes, venues chacune pour des raisons différentes, et qui vont pour certaines, tisser des liens d'amitié extrêmement forts et devenir de vraies squaws. C'est un récit à la fois passionnant, plein d'humour et riche émotionnellement.




Quelques extraits des entretiens donnés par Jim Fergus 
à la radio -sur France Inter- et à la Télévision -sur Canal+- au mois d'avril 2000
Ce roman a donc pour départ un fait historique, une histoire vraie. Il s'agissait entre le gouvernement américain et le peuple cheyenne de procéder à un échange : 1000 femmes blanches (issues des cellules des prisons et des asiles psychiatriques), contre 1000 chevaux, il faut savoir que le cheval dans le peuple cheyenne a une valeur économique considérable. L'objectif de cet échange est d'aller vers l'intégration du peuple indien à la société blanche. Mais cette proposition souleva à tel scandale dans la société blanche qu'il n'eût jamais lieu. L'auteur, Jim Fergus, part de cette histoire pour imaginer que ce programme d'intégration et de métissage aurait pu réussir, tout en sachant dès qu'il commença à écrire le livre, que cela ne pouvait aller que vers l'échec... En dehors d'un grand livre épique et romantique, l'histoire est aussi, au bout du compte, une tragédie. Aujourd'hui encore, aux Etats Unis, le problème indien se pose, car les américains dans leur ensemble ont tendance à oublier que lorsque les européens débarquèrent de leurs bateaux pour prendre possession de ce territoire, 12 Millions d'indiens vivaient là. En 1900, ils n'étaient plus que 200.000  !!! Il s'agit bien d'un holocauste prolongé ! En fait, aujourd'hui, la population indienne reprend un peu, certaines tribus ont même eu l'autorisation d'ouvrir des casinos, mais ni pour les Sioux ni pour les Cheyennes, car la population s'est trop amenuisée ! Il s'agit bien d'une lente élimination des indiens, qui n'ont jamais pu, ni voulu, s'intégrer à la société blanche américaine. Ils disparaissent plus qu'ils ne s'intègrent. L'ensemble de leur culture, leurs points de vue, tout cela est tellement étranger pour nous, les blancs... La seule manière de les tolérer aux Etats-Unis est de les mettre dans des réserves. Ils ne souhaitent pas s'assimiler, et pourquoi le devraient-ils ? Ils ont une culture parfaitement acceptable, c'est la leur, mais nous avons tout fait pour l'éliminer presque totalement : en éliminant leurs possibilités de chasses et leurs terres, nous avons bien sûr éliminé le fondement de leur culture.
Liseron
Liseron

Messages : 4150
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Jim Fergus Empty Re: Jim Fergus

Message par MezzaVoce Ven 2 Juin - 12:30

Liseron a écrit:Un roman qui m'a tenu en haleine du début à la fin !
Hooo, voilà un moment qu'il me fait de l'oeil, celui-là, tu attises mon envie.

Liseron a écrit:Et j'ai fini en larmes
Arf, peut-être pas, finalement.  Laughing
MezzaVoce
MezzaVoce

Messages : 230
Date d'inscription : 01/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jim Fergus Empty Re: Jim Fergus

Message par Liseron Ven 2 Juin - 16:11

Si, si ! C'est moi qui ait la larme facile...et puis il y a la suite maintenant "La Vengeance des mères", tout un programme !
Liseron
Liseron

Messages : 4150
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Jim Fergus Empty Re: Jim Fergus

Message par Queenie Sam 3 Juin - 0:16

Je tourne parfois le regard vers lui. ça me tente bien.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Jim Fergus Empty Re: Jim Fergus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum