-24%
Le deal à ne pas rater :
Continental Edison – TV LED – HD 32″ (81 cm) à 99,99€
99.99 € 132.42 €
Voir le deal

Tatiana Tîbuleac

3 participants

Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Tatiana Tîbuleac

Message par domreader Mar 19 Oct 2021 - 9:59

Tatiana Tîbuleac Photo-10

Source : Editions des Syrtes
 
Tatiana Tibuleac est née à Chisinau en République de Moldavie, elle a longtemps été journaliste dans l’audiovisuel et est rapidement devenue l’une des écrivaines les plus importantes de sa génération. Elle a connu le succès grâce à L’Eté Où Maman A Eu Les Yeux Verts. Le Jardin De Verre a obtenu les prix de l’Union Européenne de littérature 2019.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par domreader Mar 19 Oct 2021 - 10:02

Tatiana Tîbuleac Cover13

Le Jardin De Verre
Tatiana Tîbuleac

Un beau roman d’une autrice Moldave que j’ai connue grâce au Prix Européen de Littérature qui promeut chaque année des auteurs émergents créatifs issus de différents pays de l’Union Européenne.
 
Nous sommes en Moldavie, au début des années 80 à Chisinau la capitale. La petite Lastotchka vient d’être adoptée et sortie de
 l’orphelinat par Tamara Pavlovna. Cette dernière est ramasseuse de bouteilles, elle en a fait son gagne-pain et elle ramasse, lave p uis revend les bouteilles qu’elle a collectées lors de ses maraudes dans la ville.
 Elle scolarise la petite Lastotchka, lui fait apprendre le russe avec rigueur et la réprimande sévèrement lorsqu’elle prononce mal les mots. Lastotchka fait de son mieux pour maîtriser cette langue même si elle préfère le Moldave et elle aide Tamara à ramasser les bouteilles et, à bien d’autres choses encore. Elle se réfugie parfois dans le jardin de verre pour rêver et souffler un peu. C’est un bout de cour où sont entreposées les bouteilles de toutes les couleurs qui attendent d’être revendues. Lorsque le soleil pénètre à travers le verre, la petite fille a l’impression d’être dans un lieu enchanté.
 
C’est un rayon de lumière dans la vie plutôt rude qu’elle mène au côté de Tamara, une femme sévère et exigeante qui élève Lastotchka avec rigueur et désinvolture, qui la protège et s’efforce de lui assurer un confort rudimentaire même si elle ne lui montre que rarement de l’affection. Lastotchka est également très familière avec les autres habitants de son immeuble qui sont aussi un peu sa famille. Elle en fait des portraits colorés et touchants. D’ailleurs la très grande pauvreté de la Moldavie y est mise en parallèle avec la solidarité qui règne dans le petit monde de l’immeuble.
 
J’ai beaucoup aimé ce livre sur cette enfance dans un environnement difficile, sans apitoiement, vu à travers les yeux de cette petite fille, dans sa simplicité, sa naïveté, son regard un peu détaché des événements. Les moments traumatisants de son enfance sont évoqués avec pudeur, ponctuellement et sont plus suggérés que racontés. Tatina Tibuleac a choisi de raconter cette histoire avec des chapitres courts. Chacun raconte un moment, une anecdote et souvent n’a pas de lien avec le chapitre précédent ou celui qui suit. Cependant cela forme un véritable récit de vie, celui de la construction d’une adulte forte sur les débris d’une enfance abandonnée. Un vrai beau roman, dense et poétique aussi.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par Aeriale Mar 19 Oct 2021 - 16:48

C’est celui dont tu me parlais quand vous êtes venus... Il me dit vraiment celui là! 

Déjà je n’ai jamais lu d’auteur ou autrice roumain(e) et encore moins moldave ( j’ai vu qu’elle était roumaine de nationalité?) 

Ce sera mon prochain achat!
Aeriale
Aeriale

Messages : 10435
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par Liseron Mer 20 Oct 2021 - 14:49

Je le note pour plus tard. Ça me fait penser au Lys de Brooklyn que j’ai beaucoup aimé (malheureusement pas eu le temps de faire le post, on verra plus tard aussi peut-être…).

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 3821
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par domreader Mer 20 Oct 2021 - 15:21

Aeriale a écrit:C’est celui dont tu me parlais quand vous êtes venus... Il me dit vraiment celui là! 

Déjà je n’ai jamais lu d’auteur ou autrice roumain(e) et encore moins moldave ( j’ai vu qu’elle était roumaine de nationalité?) 

Ce sera mon prochain achat!

Elle est moldave, mais une des langues de la Moldavie est le roumain, c'est la langue nationale.

Liseron a écrit:Je le note pour plus tard. Ça me fait penser au Lys de Brooklyn que j’ai beaucoup aimé (malheureusement pas eu le temps de faire le post, on verra plus tard aussi peut-être…).

Il faut que je le lise ce Lys De Brooklyn. Vous en avez dit tant de bien. 

Pour Le Jardin De Verre, c'est vraiment un bon roman, bien écrit, avec une forme narrative très particulière et une belle aventure humaine à la clé.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par Aeriale Mar 1 Fév 2022 - 18:04

-L'été où maman a eu les yeux verts-

Tatiana Tîbuleac 51xsnd10

Le récit frappe fort d’entrée. Aleksy, jeune révolté, fragile psychiquement, nous présente sa mère.qu'il rêve de voir morte.
Ce matin là, alors que je la haïssais plus que jamais, maman venait d’avoir trente neuf ans. Elle était petite et grosse, bête et laide. C’était la maman la plus inutile de toutes celles qui ont jamais existé.

Pensionnaire d'un établissement spécialisé depuis que des crises de démence l'empêchent de mener une vie normale, il a projeté une virée à Amsterdam avec deux copains durant l'été. Tout va changer le jour où cette dernière lui demande de l'accompagner à la place dans une maison du sud de la France.

L'histoirei déroule son fil par à coups. Petit à petit on va comprendre les raisons de cette haine féroce, pourquoi Aleksy s'est retrouvé pris dans une spirale dévastatrice, quel lourd traumatisme l'a ainsi emmuré dans cette souffrance à vif, entre une mère indifférente et un père méprisant. Des morceaux de vie jetés au hasard des pages, des ressentis que l'on recolle bout à bout et qui vont constituer la trame de leur parcours, livré avec le recul de l'homme mûr tentant de reconstruire le puzzle.

C'est âpre, percutant. Peu à peu la rage va laisser place à l'acceptation, au pardon. Ces deux là vont se redéfinir, recréer un lien perdu et effacer un peu de cette  vie gâchée. Deux mois pour s'apprivoiser et rattraper le temps c'est bien peu, mais l'auteure insuffle beaucoup de chaleur et de lumière dans cette seconde partie. Le regard de sa mère va aussi changer, Aleksy va lui donner les couleurs de l'espoir, de la beauté, celles de l'amour filial, des tonalités qu'il n'avait pas su déceler avant. Un texte court et dense, bourré de contrastes qui m'a accrochée d'emblée et  tenue jusqu'au bout presque en apnée!
Aeriale
Aeriale

Messages : 10435
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par Liseron Mer 2 Fév 2022 - 11:44

Je retiens ces deux titres, je commencerai sans doute par le premier, merci  @Aeriale pour avoir reparlé de cette auteure !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 3821
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par domreader Mer 2 Fév 2022 - 12:01

Oui, merci, je me demandais ce que valait son premier livre. Tu as l'air enthousiaste @Aeriale. Donc je note. Les auteurs primés par l'union européenne sont très tentants. Mais peu d'entre eux sont  traduits en français et publiés.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par Aeriale Jeu 3 Fév 2022 - 7:37

Liseron a écrit:Je retiens ces deux titres, je commencerai sans doute par le premier, merci  @Aeriale pour avoir reparlé de cette auteure !
Sans doute le premier est il plus développé? Je voulais tester avec ce court roman avant... et ça l'a fait!

domreader a écrit:Oui, merci, je me demandais ce que valait son premier livre. Tu as l'air enthousiaste @Aeriale. Donc je note. Les auteurs primés par l'union européenne sont très tentants. Mais peu d'entre eux sont  traduits en français et publiés.
Oui, une bien chouette découverte grâce à toi, Dom!

Si tu en as d'autres, je suis preneuse. .
Aeriale
Aeriale

Messages : 10435
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tatiana Tîbuleac Empty Re: Tatiana Tîbuleac

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum