-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

Zoyâ Pirzâd

3 participants

Aller en bas

Zoyâ Pirzâd Empty Zoyâ Pirzâd

Message par Nightingale Mer 8 Déc - 7:51

Zoyâ Pirzâd


Zoyâ Pirzâd Pirzad10




Zoyâ Pirzâd est née à Abadan en 1952 de père iranien d’origine russe et de mère arménienne.
Mariée, mère de deux garçons, elle a d’abord publié trois recueils de nouvelles dont "Comme tous les après-midi", en 1990. Trois recueils repris aux éditions Markaz à Téhéran en un seul volume. En 2001, elle a publié un roman, "C’est moi qui éteins les lumières", salué par de nombreux prix, dont celui du meilleur livre de l’année, et un deuxième, "On s’y fera", en 2004. "Le Goût âpre des kakis", publié chez Zulma, explore avec subtilité, lucidité, tendresse et une certaine nostalgie les chassés-croisés de la vie amoureuse. Ce livre a été récompensé par le Prix Courrier international du meilleur livre étranger 2009.
Zoyâ Pirzâd est aussi traductrice d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll et de poèmes japonais. Sa langue est un persan simple et quotidien, une langue très équilibrée.
(sources : éditions Zulma)

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2677
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Zoyâ Pirzâd Empty Re: Zoyâ Pirzâd

Message par Nightingale Mer 8 Déc - 8:15

Un jour avant Pâques

Zoyâ Pirzâd Unjour10

Au bord de la mer Caspienne, un jeune garçon découvre avec son amie Tahereh les prodiges minuscules de l’univers – la visite d’une coccinelle, les jeux et les joies de l’enfance. Lui est arménien. Elle, fille du concierge musulman de l’école. Dans cette petite communauté se côtoient les coutumes, les religions, les histoires d’amour et d’amitié, les crispations anciennes et les aspirations à la liberté. Pâques, c’est la fête des œufs peints, des pensées blanches, des pâtisseries à la fleur d’oranger. Entre passé et présent, Téhéran et le village natal, la vie quotidienne se dessine avec virtuosité, un art précieux du détail et beaucoup de finesse.

Un roman court (130 pages) qui nous amène à suivre le narrateur sur trois époques de sa vie, Edmond enfant dans le premier chapitre, un garçon sensible, au grand dam de son père qui préfèrerait qu'il s'affirme davantage. Ce premier chapitre met en scène la mère, l'école, et l'amitié avec Tahereh. Dans un deuxième chapitre, il est devenu père, c'est alors le personnage de sa fille qui joue un rôle important. La dernière période nous le présente alors qu'il a perdu son épouse.
Ce que j'en retiens, c'est une écriture d'une grande sensibilité, qui explore par le prisme de la vie d'Edmond, la place des femmes, et la question de l'intolérance religieuse dans une société qui évolue.
Très belle découverte pour moi que cette auteure.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2677
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Zoyâ Pirzâd Empty Re: Zoyâ Pirzâd

Message par Nightingale Mer 8 Déc - 8:36

Comme tous les après-midi
(nouvelles)

Zoyâ Pirzâd 97828412

Alieh, Rowshanak ou Raeheleh sont souvent à leur fenêtre. Entre le riz pilaf aux lentilles et les pétunias, le voile et une paire de bas, le mari, les enfants, les aïeuls ou les voisines, elles guettent ce qui va venir conforter ou bousculer leurs habitudes.
Au fil des saisons et des générations de femmes flotte sur Comme tous les après-midi un parfum de mystère étrange et pénétrant. En touches légères, prégnantes, se dessine en filigrane, parfois à la lisière du fantastique, un portrait discret mais audacieux de la femme iranienne. Par la simplicité et la sobriété de son style, Zoyâ Pirzâd épingle comme un papillon rare la fuite du temps et déjoue d’un regard incisif les pièges de la vie qui passe.

Après ma lecture du roman Un jour avant Pâques, j'ai eu envie de poursuivre en découvrant les nouvelles de cette auteure. Et je dois dire que j'ai été encore plus enchanté.

Voici des nouvelles très courtes, certaines ne font qu'une ou deux pages. Mais c'est justement toutes leur force, par la simple évocation du temps qui passe, des pensées et des sentiments de ses personnages, de nous faire toucher une vie se dévoilant à nos yeux en à peine deux pages d'une grande poésie.
Ce recueil est un petit bijou. biglov

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2677
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Zoyâ Pirzâd Empty Re: Zoyâ Pirzâd

Message par Liseron Mer 8 Déc - 10:21

Je ne suis d’habitude pas très attirée par les nouvelles mais je pourrais me laisser tenter !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4110
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Zoyâ Pirzâd Empty Re: Zoyâ Pirzâd

Message par Aeriale Mer 15 Déc - 15:46

Je n'avais pas vu  ce fil!

Une auteure qui a son charme, j'avais lu d'elle Un jour avant Pâques où elle décrivait avec finesse ce monde coloré empreint de traditions ancestrales que les anciens tentaient de faire perdurer. Un style simple et pudique, mais la seconde partie m'avait moins emballée, je vois en relisant mes notes. Trop léger?

...

Par contre celui ci m'avait convaincue:

-C'est moi qui éteins les lumières-

Zoyâ Pirzâd Tzolzo80
commentaire de Juin 2011

J'ai pris un vrai plaisir à lire cette petite saga, décrite avec chaleur et simplicité au travers du regard de cette épouse souvent débordée, victime de sa générosité. Tout est suggéré avec finesse, le désarroi d'une mère face à la crise de son ado, la sensation de devenir transparente face à la quotidienneté des évènements, celle de se laisser happer par l'entourage, l'inévitable amertume qui en découle et ses poussées de colère subites, vite tempérées par le remord ou les petites joies simples d'un pois de senteur qui fleurit, le sourire malicieux de ses jumelles, bref la vie telle qu'elle vient. Autour d'elle son petit monde s'agite, la jeunesse s'amourache, les commères parlementent, les grand mères racontent et les maris s'interrogent. Ils forment le cadre qui rassure et étouffe à la fois.

Zoyâ Pirzâd écrit avec le coeur, cela se sent. Les fluctuations de l'âme varient selon les saisons, l'esprit s'adapte à la nature qui l'entoure. Une nuée de papillons, une croix qui brille sur un torse qui émeut et tout se trouble, le coeur s'emballe. Mais le réel revient vite pointer son nez. Les égarements sont toujours contenus, rien n'éclate sauf au dehors où une invasion de sauterelles peut chambouler l'ordre apparent des sentiments que l'on se camoufle. Jamais n'est précisé ce que révèle exactement ces hésitations, même si on le sait bien sûr, et c'est là que réside toute la finesse de l'auteure. Décrire juste ces gestes et ces pensées de l'instant par petites touches, et en garder la délicate saveur, celle de l'entre deux, du non dit et du ressenti, juste avant qu'il ne s'affiche. Le meilleur de l'auteure jusque là, un petit bijou ce livre!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11375
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Zoyâ Pirzâd Empty Re: Zoyâ Pirzâd

Message par Nightingale Mer 15 Déc - 16:36

Je le note, bien sûr ! Very Happy

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2677
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Zoyâ Pirzâd Empty Re: Zoyâ Pirzâd

Message par Nightingale Mer 6 Avr - 8:42

Le goût âpre des kakis (nouvelles)


Zoyâ Pirzâd 97822512

Ce recueil se compose de 5 nouvelles.
Chacune tourne autour du thème du couple, au sens large. Couples confrontés au quotidien, aux incompréhension, aux pressions familiales ou culturelles, couples en devenir ou en rupture...
On retrouve ce qui semblent être les thèmes cher à Zoyâ Pirzâd : ce déchirement entre tradition et modernité, et cette soif d'émancipation des femmes.

Dans ce recueil, j'avoue toutefois que j'ai été beaucoup moins touché que par les courtes nouvelles de "Comme tous les après-midi". Je suis resté à distance.
Ressenti mitigé, donc.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2677
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Zoyâ Pirzâd Empty Re: Zoyâ Pirzâd

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum