Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

Elisavet Moutzan-Martinengou

3 participants

Aller en bas

Elisavet Moutzan-Martinengou Empty Elisavet Moutzan-Martinengou

Message par kenavo Mer 13 Avr - 7:02

Elisavet Moutzan-Martinengou A5571

Dramaturge, écrivaine et traductrice, Elisavet Moutzan-Martinengou (1801-1832) est l’autrice de vingt-huit pièces de théâtre, de plusieurs contes et de traités théoriques.

Après s’y être refusée pendant plus de dix ans, elle finira par se marier et mourra brutalement quelques jours après avoir mis au monde son premier fils.


Source : Éditeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Elisavet Moutzan-Martinengou Empty Re: Elisavet Moutzan-Martinengou

Message par kenavo Mer 13 Avr - 7:03

Elisavet Moutzan-Martinengou Aa3550
Autobiographie
Mémoires d'une recluse

Présentation de l’éditeur
Née en 1801 sur l’île grecque de Zakynthos au sein d’une famille d’aristocrates, Elisavet Moutzan-Martinengou est, en raison de son sexe, condamnée à un double enfermement : cloîtrée entre les quatre murs de la demeure familiale, elle se retrouve également privée de toute véritable éducation.
Pourtant, elle n’a de cesse de s’opposer à la vie corsetée que sa famille lui réserve. C’est dans la lecture et l’écriture qu’elle trouve très tôt refuge, tissant inlassablement les contours d’un vaste continent intellectuel, pour repousser toujours plus loin les frontières de son foyer.
Près de cent ans avant Une chambre à soi de Virginia Woolf, Elisavet Moutzan-Martinengou se forge un destin bien à elle : celui d’une écrivaine déterminée à conquérir sa liberté. Ses mémoires, uniques en leur genre, participent à contrecarrer l’effacement qu’ont connu et que connaissent encore les femmes à travers l’histoire.
Quel caractère, quelle audace, quelle voix !

Écrit en 1831, on s’imagine la femme exceptionnelle qui a produit ce texte.

Rares sont les noms de femmes que l’histoire a retenus de ces années.

Dès le début elle montre une volonté exceptionnelle de faire autre chose que suivre son destin déterminé. Elle va faire face à son père, son entourage, la société.

Et elle va arriver à ce que bon nombre de femmes de ces années n’ont pas réussi de faire : étudier, écrire et même publier ses textes.

Extraordinaire.

Malheureusement le destin lui a réservé un sort bien triste et l’a emmené à l’âge de seulement 31 ans.

Une fois de plus chapeau bas à la maison d’édition Cambourakis d’avoir publié ce beau témoignage d’une femme hors commun.

Elisavet Moutzan-Martinengou Aaa2525

Vilhelm Hammershoi, Femme écrivant à un pupitre

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Elisavet Moutzan-Martinengou Empty Re: Elisavet Moutzan-Martinengou

Message par Queenie Mer 13 Avr - 8:31

Mais !
Ça donne envie !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Elisavet Moutzan-Martinengou Empty Re: Elisavet Moutzan-Martinengou

Message par domreader Dim 6 Aoû - 18:12

Autobiographie
Mémoires d’une recluse
Elisavet Moutzan-Martinengou
 
Voici le journal d’une femme née au tout début du 19ème siècle sur l’île de Zakynthos en Grèce dans une famille aristocratique.
 
Dans ce milieu et sur cette île en particulier, la coutume voulait que les femmes de la famille soient recluses à la maison, pour ainsi dire cloîtrées. Ainsi, il n’y avait pas l’ombre d’une chance pour que l’honneur de la famille soit entâché. Il va sans dire qu’on les dispensait d’éducation. Elisavet dans ses mémoires montre sa détermination à apprendre, et d’abord à lire, dont elle apprend les rudiments avec sa mère.
 
Elisavet a soif d’apprendre, d’ailleurs qu’y-a-t-il d’autre à faire dans la maison. Elle réussit à persuader son entourage de la laisser prendre des cours avec un prêtre qui vient alors chez elle. De lui elle s’instruit, mais elle est aussi presque furieusement autodidacte et étudie différentes langues, vivantes ou mortes. C’est ce besoin de nourrir son intellect qui la sauve et l’empêche de devenir folle. Elle refuse obstinément de se marier malgré les pressions exercées sur elle par sa famille, sachant qu’elle ne quittera une prison que pour une autre. Puis un jour elle acceptera, de guerre lasse, et mourra très jeune en couches alors qu’elle donne naissance à son premier enfant.
 
Un destin tragique pour cette femme qui rêve de liberté et qui s’échappe de la geôle familiale par l’intellect. C’est un témoignage sur la vie de femmes à un moment donné dans un milieu donné. Cela devrait être poignant, et nous faire compatir ou nous émouvoir, mais c’est très factuel car le fils d’Elisavet a amputé de nombreux passages à son journal, notamment ceux où elle décrit sa famille et des événements familiaux. Je suis passée à côté de ce texte que j’ai trouvé long et répétitif en dépit du nombre de pages réduit du livre. Mais cela est sûrement dû à ces coupes mal avisées. On avait déjà emprisonné sa mère, mais le fils séquestre sa mémoire en censurant le texte qu’elle a laissé.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Elisavet Moutzan-Martinengou Empty Re: Elisavet Moutzan-Martinengou

Message par Queenie Lun 7 Aoû - 8:51

Tout le résumé du début m'intriguait beaucoup, mais ce que tu en dis à la fin me dissuade. C'est vraiment terrible, ce destin, à n'avoir jamais eu droit d'exister... jusqu'après sa mort.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Elisavet Moutzan-Martinengou Empty Re: Elisavet Moutzan-Martinengou

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum