Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

Owen Martell

Aller en bas

Owen Martell Empty Owen Martell

Message par kenavo Dim 1 Jan - 1:16

Owen Martell A5481

Owen Martell est né en 1976 au Pays de Galles. 

Intermède, son premier roman écrit en anglais, a obtenu un grand succès critique.

Il vit à Paris.


Source : Editeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Owen Martell Empty Re: Owen Martell

Message par kenavo Dim 1 Jan - 1:16

Owen Martell Aa3498 / Owen Martell Aaa2491
Intermission / Intermède
Présentation de l’éditeur
En 1961, le brillant pianiste de jazz Bill Evans perd un de ses meilleurs amis, le contrebassiste Scott LaFaro.
Éploré, déboussolé, sans inspiration, Bill erre dans les rues de New York sous le regard inquiet de ses proches. Que devient un musicien quand il ne peut plus jouer ? Ses démons l'emportent.

Dans une prose élégante, Intermède fait revivre l'année de silence d'un pianiste devenu légendaire.

"Un roman musical et doux." Le Monde des Livres
Non, non, il ne faut pas avoir peur. Pas besoin d’être un fan de Bill Evans ou du jazz, ce roman sait parler à tout lecteur.

Je le considère plutôt comme une « étude d’une famille ».

Il y a certains faits qui sont réels, ainsi on retrouve les membres de la famille de Bill Evans et surtout la mort de Scott LaFaro va avoir un impact important sur ces gens.

Le frère de Bill, Harry, prend d’abord parole dans le premier chapitre. Il va parler du premier temps après l’accident dans lequel le jeune musicien a perdu sa vie.

Ensuite il va y avoir la visite en Floride. Bill va retrouver sa mère (la voix dans le deuxième chapitre) et son père (troisième chapitre) et finalement il retourne à New York et va pour un court chapitre final retrouver sa parole… et l’énergie de retourner au studio pour enregistrer sa musique.

C’est sublimement écrit, on est tout près des personnages, avec chaque nouvel témoignage, on gagne un autre angle sur ce personnage extraordinaire qu’était Bill Evans.

Un moment réjouissant et fort de lecture. Curieuse de voir la suite de cet auteur.

Owen Martell Aaaa3187

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum