Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

Jan Carson

2 participants

Aller en bas

Jan Carson Empty Jan Carson

Message par kenavo Jeu 5 Jan - 7:03

Jan Carson A6605

Comptant parmi les voix émergentes de la scène littéraire contemporaine d’Irlande du Nord, Jan Carson est née dans une famille protestante en 1980, à Belfast. 
Elle y anime des ateliers artistiques et publie depuis une dizaine d’années des romans, de recueils de nouvelles et de micro-fictions.

Les Lanceurs de feu, premier de ses livres à paraître en France (2021), a été très remarqué. Il a été finaliste des prix Femina et Médicis étrangers.

Son nouveau roman, Les Ravissements, paraîtra le 5 janvier 2023.


Source : Éditeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Jan Carson Empty Re: Jan Carson

Message par kenavo Jeu 5 Jan - 7:04

Jan Carson Aa4153
Les lanceurs de feu
Présentation de l’éditeur
À Belfast, l’été 2014 restera dans les mémoires comme celui des Grands Feux. Bien avant les foyers traditionnellement élevés à l’occasion de la parade orangiste du 12 juillet, de gigantesques incendies illuminent la ville en toute illégalité, ravivant le spectre des Troubles.
Jan Carson choisit les trois mois de cette saison si particulière pour confronter le quotidien de deux pères de famille, l’un et l’autre rongés par l’angoisse. Jonathan Murray, médecin, ne cesse de se remémorer la nuit de garde pendant laquelle il n’a pu résister à la voix enchanteresse d’une femme qui le hante désormais. Élevant seul leur enfant, il oscille entre le ravissement et la terreur de découvrir sur le petit visage inoffensif l’empreinte de sa fascinante génitrice… Quant à Sammy Agnew, ancien paramilitaire loyaliste, il tremble de devoir s’avouer que, sur la vidéo anonyme et virale du « Lanceur de feu » appelant à propager la rébellion, il reconnaît la silhouette de son propre fils.
Dans la chaleur de l’été, alors que la panique gagne et que Belfast s’embrase, ces pères, que tout sépare, partagent leur culpabilité et leur impuissance face à la violence qu’ils craignent d’avoir engendrée, et finissent par se rencontrer…
Leurs tribulations apparaissent comme la métaphore de cette ville où protestants et catholiques, flics et manifestants, pauvres et riches se frôlent sans se connaître, et dont Jan Carson dresse un éblouissant portrait. Son réalisme et son incroyable énergie narrative font merveille pour embarquer le lecteur dans des situations où tout peut arriver… même croiser des enfants dotés de pouvoirs spéciaux. Comme le dit Sammy à Jonathan, il suffit d’aller voir ce qui se passe de l’autre côté de la rue.



Jan Carson Aaa2946
Les ravissements
Présentation de l’éditeur
Dans sa classe de onze enfants, Hannah se sent exclue de tout : ses parents, fondamentalistes protestants, ne l’autorisent à se rendre ni au cinéma, ni aux fêtes d’anniversaire et pas non plus à la sortie de fin d’année. Ce 25 juin 1993 est le dernier jour d’école et, malgré les Troubles qui semblent ne jamais vouloir finir, tous rêvent d’un été insouciant.
Mais une inquiétude d’une autre espèce s’installe à Ballylack, localité imaginaire d’Irlande du Nord qui n’est pas sans rappeler Ballymena, où est née l’auteure : Ross, un condisciple d’Hannah, meurt d’un mal inconnu et mystérieux, bientôt suivi par Kathleen. Parce que les deux premières victimes étaient de faible constitution, la communauté tente de se rassurer. Mais, quand les camarades d’Hannah disparaissent les uns après les autres, la panique s’installe. Ballylack est envahie par des équipes scientifiques chargées de découvrir l’origine de cette épidémie ne frappant que les enfants, devenue une affaire nationale. Et, bien sûr, des hordes de journalistes leur emboîtent le pas.
Hannah n’est atteinte d’aucun symptôme. Mais elle vit une expérience qu’il lui est impossible de confier à quiconque : un à un, les fantômes de ses amis viennent la hanter.
Si Jan Carson, grande amatrice de réalisme magique, embarque son lecteur dans des situations où tout peut arriver, c’est avec une scrupuleuse précision et une ironie mordante qu’elle scrute les effets de la crise sur les habitants du bourg. Maîtresse dans l’art du récit, elle met à nu ses personnages, notamment les parents des petites victimes, dont elle construit des portraits formidables de véracité et d’énergie.


En voici les deux romans d’elle qui sont pour l’instant disponible en version française.

Je trouve Jan Carson un personnage vraiment sympa et je voulais me lancer dans son univers… malheureusement aucun de ces deux contenus me parlent.

Mais au moment que j’ai découvert ses livres chez Sabine Wespieser, j’ai découvert ses Postcard Stories

en voilà tout pour me plaire...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Jan Carson Empty Re: Jan Carson

Message par kenavo Jeu 5 Jan - 7:04

Illustrations : Benjamin Phillips
Jan Carson Aaaa3931

Postcard Stories

Présentation de l’éditeur
A celebratory, playful portrait in micro-fction of modern Belfast in all its complexity

Each day of 2015 Jan Carson wrote a short story on the back of a postcard and mailed it to a friend. Each of these tiny stories was inspired by an event, an overheard conversation, a piece of art or just a fleeting glance of something worth thinking about further.

Collected in one volume, Carson s postcards present a panoramic view of contemporary Belfast its Ikeas, its coffee shops, its streets and museums and airports and offer it to the wider world. Even as they seem to spring from a writer s solitary perspective, taken together, these observations and their distribution speak of human connectedness. Like a pleasant surprise in the mail, this collection reminds us how many friendships are born and strengthened in a story shared.

Postcard Stories 2

Présentation de l’éditeur
In 2015, suffering from a dreadful case of writer’s block, novelist and short story writer Jan Carson set herself the challenge of spending an entire year writing short pieces of micro fiction on postcards and mailing these to friends around the world. When 2016 ended, she found it impossible to stop writing postcard stories. The stories in this collection represent the best of some five hundred postcard stories Jan has written since.
Comme d’habitude, quand je flashe, pas de traduction. Et avec ce genre je ne vois pas trop de chance qu’une maison d’édition française se lance.

Déjà qu’il y a une certaine retenue quand il s’agit de nouvelles… n’en parlant pas de « micro-nouvelles » (on s’imagine le peu de texte qu’une carte postale peut contenir).

Moi, je suis comblée. J’adore ce genre de littérature un peu à part. Il en faut de nouvelles idées, d’autres pistes, des innovations… je suis toujours partante pour ce genre de livre.

J’adore les histoires qu’elle a inventé… et je vais me lancer dans un projet similaire Very Happy



Postcard Stories with Jan Carson

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Jan Carson Empty Re: Jan Carson

Message par Queenie Ven 6 Jan - 8:42

Le Ravissement me tente bien

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7014
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Jan Carson Empty Re: Jan Carson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum