-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

Frances Crane

Aller en bas

Frances Crane Empty Frances Crane

Message par kenavo Dim 9 Juin - 4:59

Frances Crane A1595

Frances Crane, née le 27 octobre 1890 à Lawrenceville, Illinois, et décédée le 6 novembre 1981 à Albuquerque, Nouveau-Mexique, est une auteure américaine de roman policier.


source et suite



Les Abbotts ont enquêté sur les crimes dans un total de 26 volumes, chacun avec une couleur dans le titre

Série Pat et Jane Abbott

1941 The Turquoise Shop / La Boutique turquoise
1942 The Golden Box / La Boîte dorée
1942 The Yellow Violet / La Violette jaune
1943 The Applegreen Cat
1943 The Pink Umbrella / L’Ombrelle rose
1944 The Amethyst Spectacles
1945 The Indigo Necklace / L’Énigme du collier
1946 The Cinnamon Murder
1946 The Shocking Pink Hat
1947 Murder on the Purple Water
1948 Black Cypress
1949 The Flying Red Horse
1950 The Daffodil Blonde
1951 Murder in Blue Street
1951 The Polkadot Murder
1953 Thirteen White Tulips
1953 Murder in Bright Red
1954 The Coral Princess Murders
1955 Death in Lilac Time
1956 Horror on the Ruby X
1956 The Ultraviolet Widow
1958 The Man in Gray
1958 The Buttercup Case / Les Larmes de Crystal
1960 Death-Wish Green
1962 The Amber Eyes
1965 Body Beneath a Mandarin Tree

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31152
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Frances Crane Empty Re: Frances Crane

Message par kenavo Dim 9 Juin - 5:00

Frances Crane A8298 / Frances Crane Aaa3518
The Turquoise Shop / La Boutique turquoise
Présentation de l’éditeur
Dans une petite communauté artistique du Nouveau-Mexique au milieu du siècle, un riche mécène est accusé de meurtre

Dans une petite ville artistique du Nouveau-Mexique, l'arrivée d'un riche étranger venu de l'Est suffit à faire parler les gens. Même quelques années après l'arrivée de Mona Brandon à Santa Maria, la rumeur continue de circuler avec des informations sur son argent, son influence et, lorsqu'un cadavre est découvert dans le désert voisin, celui-ci pourrait ou non être celui de son mari, son secret. et un passé suspect.

Depuis le comptoir de sa boutique de bijoux et d'art locale, Jean Holly est aux premières loges pour tous ces potins et bien plus encore, après que sa connaissance de Pat Abbott, le détective enquêtant sur le meurtre apparent, soit devenue romantique. Avec son raisonnement déductif et ses connaissances locales combinées, ils ont tout ce dont ils ont besoin pour découvrir le polar. Mais seront-ils capables de rassembler les pièces du puzzle et de résoudre le mystère avant que le tueur ne frappe à nouveau ?

Avec des personnages et un décor inspirés de Mabel Dodge Luhan et de la colonie artistique Taos, The Turquoise Shop est un délicieux mystère de l'âge d'or orné de détails historiques du sud-ouest.
Après ma lecture, je suis retournée sur sa page Wikipédia et je peux en principe confirmer ceci
l’œuvre de Frances Crane s’avère le témoignage daté d’une époque et d’un certain type de littérature policière où l'héroïne, qui narre les récits, est toujours prête à s'extasier sur l’intelligence et le courage de son époux, tout en occupant pour elle-même le plus clair de son temps à des colifichets.

D’un point de vue d’aujourd’hui, son monde est en effet daté. Mais je dois avouer que j’ai beaucoup aimé cette lecture.

Il se peut que c’est dû au fait qu’il y a cet aspect de réalité dans cette histoire. Vous savez bien combien j’adore cela.
Je connaissais la colonie artistique de Taos (entre autre à cause de Georgia O’Keeffe), mais je n’avais jamais entendu parler de Mabel Dodge Luhan. Si Frances Crane ne l’a montré qu’à moitié réelle… et ben, quelle harpie !!

La ville de Taos, les différents artistes, les réunions autour de cocktails, les soirées en fête… le tout ne se présente vraiment pas comme un policier et jusqu’à l’avant dernier chapitre on parle que de suicide. Mais naturellement, le « clever boy » Patrick Abbott va, ensemble avec le shérif de Taos, trouver le coupable – sous les yeux admiratifs de Jean Holly Cool

Frances Crane A8300

Mabel Dodge Luhan House


… It was made of pink stucco with a red tile roof, shaped lik the letter H, with two wings and a connecting portion. It was only two stories high but covered a lot of ground. The kitchens and the staff occupied the back wing. The dining rooms, small sitting rooms and upstairs bedrooms filled the bar of th H. The front wing contained the drawing room, library, two reception rooms, and a bar, all on the ground floor, and on the second was Mona’s personal suite and the big studio, which was directly above the library and the bar, which were to the right of the hall as you entered the front door. The house faced north. There were two wide halls on each floor, the main one extending from the front door through the central portion of the house, and a cross hall the length of the inner side of the front wing. In the center, between the two wings, were flagged terraces.

Frances Crane Aaaaa466

lors du tournage du film Easy Rider, Dennis Hopper a aperçu la maison et l’a acheté par la suite (1970-78).
Elle est actuellement utilisée comme hôtel et centre de conférence, avec un accent sur l'éducation.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31152
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Frances Crane Empty Re: Frances Crane

Message par kenavo Aujourd'hui à 5:12

Frances Crane A8309 / Frances Crane Aa5058
The Golden Box / La Boîte dorée
Présentation de l’éditeur
Le deuxième mystère de Pat et Jean Abbott, se déroule dans une version fictive de la ville natale de l'auteur, Lawrenceville, dans l'Illinois.
Lorsque Jean Holly quitte Taos pour s'occuper des affaires familiales dans sa ville natale, Patrick la suit et s'implique bientôt dans le meurtre du tyran de la ville.
Après une si bonne première rencontre, je voulais naturellement continuer avec ce duo d’investigateurs.

Je pense que mon enthousiasme pour la première enquête est surtout dû au fait qu’il y avait un personnage réel et cet aspect arrive toujours à me convaincre.

Concernant cette boîte dorée, je n’ai plus retrouvé la magie de mon séjour à Taos.

Surtout les remarques malveillantes de la part de Patrick envers Jean étaient totalement superflues. Mais plus encore sa réaction m’a énervé. Elle rentre vraiment dans tous les stéréotypes de l’image des femmes des années 40.

Pendant toute la lecture je me suis répétée que cela n’était pas si grave, mais en fin de compte, je n’ai pas savouré le policier et ainsi je vais mettre cette série en pause pour l’instant.

Frances Crane Aaaa4883

Lawrenceville, Illinois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31152
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Frances Crane Empty Re: Frances Crane

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum