Ito Ogawa

Aller en bas

Ito Ogawa Empty Ito Ogawa

Message par kenavo le Sam 25 Aoû - 6:02

Ito Ogawa Aa131

Ito Ogawa, née en 1973 à Yamagata, est une écrivaine japonaise.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12622
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par kenavo le Sam 25 Aoû - 6:02

Ito Ogawa Aaa102
La papeterie Tsubaki
Présentation de l’éditeur
Hatoko a vingt-cinq ans et la voici de retour à Kamakura, dans la petite papeterie que lui a léguée sa grand-mère. Le moment est venu pour elle de faire ses premiers pas comme écrivain public, car cette grand-mère, une femme exigeante et sévère, lui a enseigné l'art difficile d'écrire pour les autres.
Le choix des mots, mais aussi la calligraphie, le papier, l'encre, l'enveloppe, le timbre, tout est important dans une lettre. Hatoko répond aux souhaits même les plus surprenants de ceux qui viennent la voir : elle calligraphie des cartes de vœux, rédige un mot de condoléances pour le décès d'un singe, des lettres d'adieu aussi bien que d'amour. A toutes les exigences elle se plie avec bonheur, pour résoudre un conflit, apaiser un chagrin.
Et c'est ainsi que, grâce à son talent, la papeterie Tsubaki devient bientôt un lieu de partage avec les autres et le théâtre des réconciliations inattendues.
Tsubaki me semblait familier… et en effet, c’est le titre du premier volume du Poids des secrets d’Aki Shimazaki.
Le nom désigne le Camélia.
Mais sinon, les deux livres n’ont rien en commun.

Je connaissais le nom de cette auteure mais jusqu’à présent je n’avais pas franchi le pas. Mais avec ce titre, elle ne pouvait plus m’échapper. Le sujet de la papeterie avait tout pour m’attirer.

J’appartiens encore à la génération d’avant e-mail. Je me rappelle le temps quand on n’utilisait pas l’ordinateur pour s’écrire un message. Il y avait du beau papier à lettres, j’adorais mes stylos à encre et ainsi une papeterie était un univers dans lequel j’aimais bien me perdre pendant des heures.
C’est ce que j’ai fait dans ce livre, un de ceux qu’on voudrait qu’il ne se termine jamais.

L’histoire se divise en quatre chapitres – les saisons. Un autre atout pour moi.

Et comme tout bon roman japonais qui se respecte, on parle aussi beaucoup de nourriture. Par moment j’ai pensé au Gourmet solitaire de Jiro Taniguchi.

On peut considérer ce livre comme du « feel good » et ceux qui n’ont pas de prédilections pour ce genre, passent mieux leur tour. En ce qui me concerne, j’ai passé un très bon moment en compagnie de Ito Ogawa.

Ito Ogawa Aaaa102

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12622
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par Liseron le Sam 25 Aoû - 19:14

Un petit "feel good" de temps à autre ne peut pas faire de mal !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1418
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par kenavo le Dim 26 Aoû - 6:33

tout à fait Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12622
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par domreader le Sam 27 Oct - 19:50

Comme je n'ai plus grand-chose à lire et que j'ai croisé une librairie sympathique, et que Kenavo est la plus grande tentatrice du monde je me suis offert Le Restaurant de L'Amour Retrouvé.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1344
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par kenavo le Dim 28 Oct - 5:50

je ne connais pas ce roman, mais d'après ce que j'ai lu d'elle, on passe toujours un bon moment détente avec un de ses livres

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12622
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par domreader le Sam 29 Déc - 18:50

Le Restaurant de l’Amour Retrouvé
Ito Ogawa

Lorsqu’elle rentre chez elle, après une dure journée de travail, Rinco découvre que son petit ami a vidé son appartement et est parti avec toutes leurs économies. Elle en perd l’usage de la parole du jour au lendemain et décide de rentrer dans son village natal, où vit sa mère. Cette dernière est un personnage fantasque, haut en couleur, et d’une totale liberté d’esprit.

Rinco, cuisinière de son métier, décide alors d’ouvrir un minuscule restaurant aidée par son ami d’enfance un peu fruste, Kuma. Dans ce restaurant qui ne compte qu’une seule table, Rinco invite ses clients, non sans avoir au préalable sondé leurs désirs profonds. Alors avec inventivité et une dévotion toute particulière, elle leur concocte un repas qui soignera leurs âmes et comblera leurs envies. Elle choisit les mets avec le plus grand soin et les met en scène, toute entière dévouée à son repas, unique pour chacun.
C’est en prenant ainsi soin des autres qu’elle se reconstruit petit à petit, restaure un lien perdu avec sa mère et découvre un pan entier de son passé.

Ito Ogawa a concocté un livre avec un petit quelque chose de merveilleux, qui convient bien à la période de Noël. Un roman simple, frais, bien sympathique qui nous tire de la grisaille de l’hiver.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1344
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par kenavo le Dim 30 Déc - 3:23

contente de lire que tu as passé un bon moment avec ce livre et tu en parles si bien, cela me donne envie...
je le note pour un futur moment détente

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12622
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par Liseron le Jeu 3 Jan - 16:53

Je le note aussi !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1418
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par domreader le Jeu 3 Jan - 17:15

Je peux le faire passer si vous voulez.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1344
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par Liseron le Jeu 3 Jan - 17:26

Si je ne le trouve pas à la bibliothèque, je veux bien !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1418
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Ito Ogawa Empty Re: Ito Ogawa

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum