Agnès Desarthe

Aller en bas

Agnès Desarthe

Message par Aeriale le Lun 8 Oct - 11:09


 
Née le 3 mai 1966 à Paris, Agnès Desarthe est un écrivain francais auteur de livres pour adultes et pour enfants.

Normalienne et agrégée d'anglais, elle a d'abord travaillé comme traductrice, puis elle rencontre Geneviève Brisac, éditrice à L'2cole des loisirs, qui la pousse à écrire des histoires pour enfants


Outre ces nombreux romans pour la jeunesse, elle est l'auteur d'une douzaine d'ouvrages pour adultes, dont neuf romans, publiés aux Éditions de l'Olivier. Elle a obtenu le prix du Livre Inter 1996 pour son deuxième roman, Un secret sans importance. Son sixième roman Mangez-moi, publié en 2006, est traduit dans plus de 15 pays. Elle obtient le prix Renaudot des lycéens en 2010 pour son roman Dans la nuit brune. Son roman Une partie de chasse, obtient en 2012 le Goncourt des animaux, décerné par des membres de l'académie Goncourt. Elle reçoit le prix littéraire du Monde en 2015 pour Ce cœur changeant
avatar
Aeriale

Messages : 4057
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agnès Desarthe

Message par Aeriale le Lun 8 Oct - 11:14

-La chance de leur vie-






Drôle de roman.Je ne sais pas trop ce qu'il faut en retirer. J'ai aimé le style, l'écriture toujours vive et l'humour particulier de l'auteure, son sens de la formule, l'originalité, tout ça fait qu'on ne s'ennuie pas. Les caractères sont intéressants, des personnages un peu décalés comme j'aime, mais il m'a manqué quelque chose, une cohésion peut-être. Une morale. Etrange histoire au final.

On a donc cette famille de français dont le père, Hector, prof de philo envoyé dans un campus américain en échange d'un confrère en poste, et qui va s'installer dans ses appartements. Sylvie, son épouse est une femme au foyer tout à fait épanouie et à l'oisiveté assumée qui, transplantée dans cet univers étranger, observe les choses avec un détachement détonnant, d'autant plus lorsque son mari, rehaussé de son nouveau statut de french teacher, tombe dans le piège de l'adultère. Au milieu d'eux, leur fils Lester, ado à l'intelligence précoce et intuitive, perçoit les failles de cet univers vacillant, tout juste touché en France par les attentats du Bataclan, et se met à implorer les puissances divines afin d'en préserver l'unité, aidé de son petit groupe de fanatiques.

Tout cela se passe donc en 2015, avec les remous de l'islamisme, la préfiguration de l'élection de Trump, et ce monde qui cherche à retrouver ses bases. Est-ce cela dont veut parler Desarthe? "On se connait tous. On est reliés". martèle Lester devenu Absolon-Absolon. L'impact du chaos rejaillit sur eux, même à distance, et le malheur des uns est aussi le nôtre. Oui, c'est peut-être cela qui lie l'ensemble, le regard plein d'acuité de Sylvie serait comme un rétroviseur de nos propres bouleversements? Le socle que cherche son fils serait sans doute plus vaste que sa simple cellule familiale. Cela reste quand même flou, je reste avec mes interrogations et c'est souvent le cas avec elle. Il n'empêche que j'aime bien sa plume, surprenante toujours, et subtile quand elle y décortique les travers humains. Partagée, donc ;-)
avatar
Aeriale

Messages : 4057
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum